Canada’s Tiffany Foster 12th at 2022 World Championships

Herning (Danemark), le 14 août 2022 – Aux Championnats du monde ECCO FEI 2022, Tiffany Foster (Langley, C.-B.) s’est hissée au 12e rang dans le cadre de la finale en individuel qui se tenait ce dimanche 14 août à Herning (Danemark).

La cavalière de 38 ans était l’unique Canadienne qualifiée pour cette finale en deux manches. Après trois jours de compétition de saut d’obstacles où 103 couples avaient pris le départ, 25 d’entre eux se sont qualifiés pour la ronde initiale et les athlètes du top 12 se sont affrontés lors de la seconde ronde pour tenter de remporter une médaille en individuel.

Le concepteur néerlandais Louis Konickx avait une fois de plus érigé des parcours dignes d’un championnat dans le stade Stutteri Ask. Tiffany Foster et Figor (Querly-Elvis x Indoctro), le Warmblood néerlandais bai de 11 ans qu’elle possède en copropriété avec Artisan Farms LLC ont réussi l’un des 14 sans-faute enregistrés au premier tour. La cavalière, qui détenait une fiche de 8,95 pénalités récoltées durant les trois premiers jours de compétition, a montré patte blanche cette fois, ce qui lui a valu de se hisser de la 15e à la neuvième place et de se qualifier pour le second tour.

« Dès le premier obstacle, je me suis sentie à l’aise car mon cheval planait dans les airs », a-t-elle dit après le tour initial. « Il sautait de manière impeccable et c’est grâce à ma groom Caroline Holmberg, et à mon vétérinaire, Eduardo Felix, qu’il était dans une forme splendide après les épreuves épuisantes de cette semaine. Je suis tellement heureuse de la façon dont il a réagi aujourd’hui. »

Canada’s Tiffany Foster 12th at 2022 World Championships

Tiffany Foster et Figor se sont classés 12e en individuel lors des Championnats du monde ECCO FEI 2022 de Herning, au Danemark.
Source : Arnd Bronkhorst Photography www.arnd.nl

Seuls quatre des 12 couples participants ont réussi à livrer un sans-faute au tour final. Avec une première barre délogée au cinquième obstacle, au milieu de la combinaison triple, et une seconde barre heurtée au septième obstacle, le vertical ECCO, Tiffany Foster a terminé 12e au classement individuel avec 17,95 pénalités.

« Je suis ravie de ce qu’il a accompli », a dit l’athlète en faisant l’éloge de son cheval. Celle qui est actuellement classée au premier rang des athlètes féminines de saut d’obstacles au monde analyse ainsi sa prestation : « Nous n’avons jamais fait face à une situation semblable auparavant. Je suis arrivée trop proche du triple et je crois qu’il se précipitait car je pensais trop à notre chrono. Les obstacles étaient gigantesques et je dois apprendre à lui donner suffisamment d’espace entre les sauts. Ce fut une expérience formidable et je suis super fière de lui. Je l’aimais bien avant, mais là je l’adore. Ce qu’il m’a donné et m’a fait vivre cette semaine, c’est génial, et c’est mon souvenir le plus précieux. Je suis aux anges! »

Grâce à une performance impeccable sur King Edward, Henrick von Eckermann a ajouté une médaille d’or en individuel à la médaille d’or qu’il a remportée dans l’équipe suédoise vendredi dernier, affichant un score final de ,58 pénalités. Le Belge Jérome Guéry et Quel Homme de Hus ont gagné la médaille d’argent (3,35 pénalités), tandis que Maikel van der Vleuten remontait au classement pour décrocher la médaille de bronze sur Beauville Z N.O.P. (5,96 pénalités).

Canada’s Tiffany Foster 12th at 2022 World Championships

Tiffany Foster (Langley, C.-B.) et Figor, une monture qu’elle possède en copropriété avec Artisan Farms LLC, franchissant le plan d’eau dans le stade Stutteri Ask.
Source : Arnd Bronkhorst Photography www.arnd.nl

« Une athlète canadienne qui accède au top 25 des grandes stars de notre sport, c’est super », a déclaré le chef de l’équipe canadienne de saut d’obstacles, Éric Lamaze. « Tout s’est bien passé en première manche, mais la situation s’est corsée en deuxième manche. Les athlètes canadiens n’ont pas vécu cela très souvent; nous faisons partie de la compétition par équipe mais il était plutôt rare que l’un de nous participe à la finale en individuel. Elle a été admirable et a terminé avec un classement fort respectable. Il est formidable de voir une Canadienne si bien réussir face aux meilleurs au monde. Faire partie du groupe ultime des 12 derniers couples à sauter aux Championnats du monde, c’est une belle réussite. Je suis très fier de Tiffany et extrêmement heureux pour elle, pour Carlene et pour Andy. »

Vendredi, l’équipe canadienne de saut d’obstacles composée uniquement d’athlètes féminines, soit Tiffany Foster, Erynn Ballard, Amy Millar et Beth Underhill, s’est classée dixième parmi les 22 nations qui disputaient les médailles par équipe. La Suède a été couronnée championne du monde, les Pays-Bas ont obtenu la médaille d’argent et la Grande-Bretagne a gagné la médaille de bronze.

« Malgré ma déception face aux résultats que nous avons obtenus dans la compétition par équipe, ce championnat du monde fut une excellente expérience », analyse Lamaze. « Nous avons pris un départ plutôt lent, puis nous avons été parfaits au deuxième jour. Ça a mal tourné lors de la finale. Toutefois, nous en avons tiré des leçons et je suis certain que nous parviendrons au podium. Plus nous serons exposés à ces épreuves, mieux ce sera. Tiffany a été épatante dans la finale en individuel et elle aura un avantage certain la prochaine fois, en raison de ce qu’elle a réalisé.

« En tant que chef d’équipe, je suis fier de tous ces moments », a dit Lamaze à la clôture des ses premiers championnats majeurs à ce poste. « Je sais que toutes et tous ont appris quelque chose. Je tiens à remercier tous les membres du personnel et du système de soutien, notamment notre vétérinaire Eduardo Felix, ainsi que Karen Hendry-Ouellette et tous les gens de Canada Équestre. Je souhaite souligner ici l’immense apport des propriétaires des chevaux de notre équipe et les remercier tout particulièrement. »

Pour en savoir plus sur les Championnats du monde FEI ECCO, veuillez visiter le site Web https://herning2022.com/ (en anglais). Les résultats complets de toutes les disciplines sont disponibles en anglais à www.longinestiming.com/equestrian/2022/ecco-fei-world-championships-herning.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.