La compétition représentait la première d’une série de trois Coupes des nations qui seront tenues en Amérique du Nord cette année et était tenue au Otomí Club Hípico de San Miguel de Allende, au Mexique. Pour l’occasion, les six équipes présentes se sont mesurées à un véritable parcours CSIO5* (1,60 m) qui les a poussées à livrer leurs meilleures performances.

L’enjeu était particulièrement de mise pour les équipes des États-Unis, du Mexique et du Canada, puisqu’elles devaient toujours obtenir des points en vue de se qualifier à la finale de la Coupe des nations Longines FEI de septembre (Barcelone, Espagne).

C’est Tiffany Foster (Langley, C.-B.), athlète émérite la mieux placée de l’équipe au classement de saut d’obstacles, qui a été désignée comme première partante canadienne en première manche. La cavalière et Hamilton (Quadros 3 x Acolord), le hongre holsteiner de 12 ans de Hamilton Group, ont entamé le parcours de façon inhabituelle en délogeant une barre dès le premier obstacle. Le duo s’est toutefois repris en complétant la ronde avec technique et talent et avec seulement quatre pénalités en poche. 

Canada’s Show Jumping Team on the Podium in Longines FEI Jumping Nations Cup CSIO5* of Mexico

« C’est tout simplement malheureux lorsqu’on fait tomber le premier obstacle », a expliqué Tiffany Foster. « Il a connu quelques difficultés durant l’échauffement, donc je pense que j’ai monté avec plus de vigueur que nécessaire. J’en prends donc la responsabilité. J’étais toutefois très fière de mon cheval aujourd’hui. Je crois qu’il a bien sauté et a su démontrer son talent. »

Sara Tindale (Campbellville, Ontario) était la deuxième à s’élancer sur le parcours pour l’unifolié. La cavalière de 21 ans, qui est la plus jeune membre de l’équipe, a démontré une maturité qui surpasse son âge aux commandes de Kino (Lord Z x Chambertin 3), un hongre holsteiner de 15 ans appartenant à Ashford Farms. Il s’agissait de sa première participation à un CSIO5* et de sa deuxième Coupe des nations.Canada’s Show Jumping Team on the Podium in Longines FEI Jumping Nations Cup CSIO5* of Mexico

« C’est une nouvelle étape pour moi. Il s’agissait de ma première épreuve cinq étoiles et j’en suis très satisfaite », a dit l’athlète. « Kino a fait de son mieux et je suis ravie. Nous avons fait quelques erreurs que nous pourrons travailler une fois de retour à la maison. Je suis très reconnaissante de pouvoir être ici avec des coéquipiers et coéquipières aussi merveilleux qui ont si bien monté ». Le couple a heurté deux barres et a conclu la manche avec un total de 8 pénalités.

Erynn Ballard (Tottenham, Ontario) et Gakhir (Spartacus TN x Labor’s VDL Indorado), le hongre warmblood néerlandais de 12 ans d’Esperanza Imports LLC et Ilan Ferder, étaient les prochains à prendre le départ. Tout semblait présager un premier sans-faute pour la feuille d’érable, mais une barre délogée au premier obstacle d’une triple combinaison a mené à quatre pénalités supplémentaires pour le Canada.

« Nous aurions facilement pu livrer un sans-faute », a déclaré Erynn Ballard. « J’ai fait une erreur. Cela arrive parfois et cela fait partie du sport. Mon cheval a vraiment été à la hauteur aujourd’hui. Nous montrons à notre pays et au monde entier que nous sommes sérieux en tant que membres de l’équipe. »

Le dernier partant de l’équipe, Mario Deslauriers (Venise-en-Québec, Québec) était quant à lui aux rênes de Bardolina 2 (Clarimo x Landos), une jument holsteiner de 14 ans qu’il possède en copropriété avec Wishing Well Farm LLC. Le couple a ajouté 4 pénalités au résultat canadien, ce qui a permis à l’équipe de boucler la première ronde en force avec 12 pénalités.

« C’est une nouvelle étape pour moi. Il s’agissait de ma première épreuve cinq étoiles et j’en suis très satisfaite », a dit l’athlète. « Kino a fait de son mieux et je suis ravie. Nous avons fait quelques erreurs que nous pourrons travailler une fois de retour à la maison. Je suis très reconnaissante de pouvoir être ici avec des coéquipiers et coéquipières aussi merveilleux qui ont si bien monté ». Le couple a heurté deux barres et a conclu la manche avec un total de 8 pénalités.

L’équipe, qui trônait alors au troisième rang, est revenue en force en deuxième manche avec l’espoir de se hisser plus haut dans le classement. Les deux premières places provisoires étaient occupées par les États-Unis (quatre pénalités) et le Mexique (huit pénalités). Tiffany Foster et Erynn Ballard ont livré d’excellents sans-fautes en un temps rapide, tandis que Sara Tindale a cumulé huit pénalités en raison de deux erreurs de parcours mineures. Tous les yeux étaient donc rivés sur Bardolina et Mario Deslauriers. La chance n’a malheureusement pas souri pour le Canada, qui a conclu la dernière ronde avec une note finale de 20 pénalités, ce qui lui a valu la troisième marche du podium.

« Tout est possible après la première ronde d’une Coupe des nations. C’est ce qui rend ce genre de concours aussi excitant. Cette fois-ci, le Canada n’a pas pu déroger de sa troisième place, mais le Mexique et les États-Unis ont dû se disputer la première place en barrage », a dit Ian Millar, le chef d’équipe. « Il y a eu de belles performances aujourd’hui et les équipes du Mexique et des États-Unis méritent leurs résultats. »

« L’équipe a très bien travaillé aujourd’hui. Nous avons connu quelques petites malchances qui ne nous ont pas permis de nous rendre au barrage, mais c’est la vie », ajoute-t-il. « Nous étions troisièmes, mais nous étions quand même sur le podium. Chaque journée sur le podium est une bonne journée! »

Il n’y a maintenant que très peu de différence entre les équipes en tête et toutes cherchent à cumuler des points en vue de la finale de Barcelone. Le Canada se prépare maintenant pour la Coupe des nations de saut d’obstacles Longines FEI des États-Unis, laquelle sera tenue le 14 mai 2023 à San Juan Capistrano, en Californie (États-Unis).

Canada’s Show Jumping Team on the Podium in Longines FEI Jumping Nations Cup CSIO5* of MexicoCanada’s Show Jumping Team on the Podium in Longines FEI Jumping Nations Cup CSIO5* of Mexico

Erynn Ballard (Tottenham, Ontario) et Gakhir (Spartacus TN x Labor’s VDL Indorado), le hongre warmblood néerlandais de 12 ans d’Esperanza Imports LLC et Ilan Ferder, étaient les prochains à prendre le départ. Tout semblait présager un premier sans-faute pour la feuille d’érable, mais une barre délogée au premier obstacle d’une triple combinaison a mené à quatre pénalités supplémentaires pour le Canada.

« Nous aurions facilement pu livrer un sans-faute », a déclaré Erynn Ballard. « J’ai fait une erreur. Cela arrive parfois et cela fait partie du sport. Mon cheval a vraiment été à la hauteur aujourd’hui. Nous montrons à notre pays et au monde entier que nous sommes sérieux en tant que membres de l’équipe. »

Le dernier partant de l’équipe, Mario Deslauriers (Venise-en-Québec, Québec) était quant à lui aux rênes de Bardolina 2 (Clarimo x Landos), une jument holsteiner de 14 ans qu’il possède en copropriété avec Wishing Well Farm LLC. Le couple a ajouté 4 pénalités au résultat canadien, ce qui a permis à l’équipe de boucler la première ronde en force avec 12 pénalités.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.