Trois des quatre équipes participant au CSIO 5* (présenté par Blenheim Equisports) provenaient de l’Amérique du Nord. C’est donc le Mexique, les États-Unis, le Canada et l’Irlande qui se sont disputé le podium dans l’espoir de cumuler des points et ultimement se qualifier à la finale de Coupe des nations de saut d’obstacles Longines FEI de Barcelone (Espagne), laquelle aura lieu plus tard cette année. Cette qualification représenterait également un pas de plus vers les Jeux olympiques de Paris 2024.

« Nous félicitons chaudement ceux et celles qui nous ont reçu ici, sur la côte ouest de San Juan Capistrano », a dit Ian Millar, le chef de l’équipe canadienne. « Le concours était excellent et représentait bien le calibre des CSIO 5*. Nous félicitons également les commanditaires, le comité organisateur et toutes les autres personnes impliquées. »

Canadian Show Jumping Team Continues Path to Barcelona Finals Finishing Fourth in Longines FEI Nations Cup USA

L’équipe canadienne de saut d’obstacles composée (de gauche à droite) de Jacqueline Steffens, Beth Underhill, Erynn Ballard et Sam Walker aux côtés de leur chef d’équipe, Ian Millar, à la Coupe des nations Longines FEI des États-Unis.
Source : Kim Gaudry

Avec une quatrième place au classement, le Canada a ajouté 70 points à son arsenal en vue d’une qualification à la finale de Coupe des nations. L’équipe des États-Unis a émergé victorieuse de l’arène, son athlète olympique McLain Ward ayant livré le seul double sans-faute de la journée sur le parcours conçu par Leopoldo Palacios.

« La chance n’était pas de notre côté », a expliqué Ian Millar au sujet du classement. « Avant l’épreuve, nous avons dû remplacer deux de nos chevaux qui avaient subi des blessures très mineures. Nous n’avons donc pas pu présenter nos meilleurs couples. Malgré cela, toute l’équipe a réellement fait de son mieux. Le parcours était très difficile; il n’y a eu qu’un seul sans-faute. »

Première partante pour le Canada, Erynn Ballard (Tottenham, Ont.) et la jument Warmblood belge de 10 ans d’Esperanza Imports LLC et Ilan Ferder, Narcotique v/h Dingenshof (Harley VDL x Chacco-Blue), ont cumulé 12 pénalités en première manche. Le duo s’est ensuite repris à la deuxième avec un résultat de 4 pénalités. 

Canadian Show Jumping Team Continues Path to Barcelona Finals Finishing Fourth in Longines FEI Nations Cup USA

Erynn Ballard et Narcotique v/h Dingenshof
Source : Kim Gaudry

Sam Walker (Nobleton, Ont.), un cavalier de 20 ans qui participait à sa deuxième Coupe des nations, a terminé la première ronde avec 12 pénalités. L’athlète et Nalu Quality (Numero Uno x Con Air), une jument warmblood belge de 10 ans appartenant à Forest Hill Farm, ont ensuite ajouté 8 pénalités au résultat canadien en deuxième ronde.

Canadian Show Jumping Team Continues Path to Barcelona Finals Finishing Fourth in Longines FEI Nations Cup USA

Sam Walker et Nalu Quality 
Source : Kim Gaudry

Jacqueline Steffens Daly (Harriston, Ont.) a quant à elle franchi le parcours sur Freaky (Darco x Litho X), son hongre warmblood néerlandais de 13 ans qu’elle possède en copropriété avec Team Eye Candy. Le couple a obtenu 9 pénalités à la première manche et 8 pénalités à la deuxième.

Canadian Show Jumping Team Continues Path to Barcelona Finals Finishing Fourth in Longines FEI Nations Cup USA

Jacqueline Steffens Daly et Freaky
Source : Kim Gaudry

Dernière athlète à prendre le départ pour le Canada, Beth Underhill a bien démontré son talent sur la selle de Nikka VD Bisschop (Emerol NOP x Nabab de Reve), sa monture des Championnats du monde qui appartient à Rein Family LLC. La cavalière vétérane et la jument warmblood belge de 10 ans ont conclu la première ronde avec 4 pénalités à l’obstacle et 2 pénalités de temps. En deuxième ronde, elles ont connu des difficultés au mur à l’obstacle 10 et ont conclu l’épreuve avec 4 pénalités.

Canadian Show Jumping Team Continues Path to Barcelona Finals Finishing Fourth in Longines FEI Nations Cup USA

Beth Underhill et Nikka VD Bisschop
Source : Kim Gaudry

« Nous avons cumulé des points très utiles aujourd’hui. Ils sont majeurs dans cette série de Coupes des nations », a ajouté Ian Millar. « Je tiens à remercier sincèrement nos propriétaires, les personnes qui encouragent l’équipe canadienne, nos grooms et toute notre équipe. Tout le monde a fait de son mieux. Ce n’était tout simplement pas notre journée. »

La deuxième compétition de la série de Coupe des nations Longines en Amérique du Nord a ainsi tiré à sa fin et l’écart se fait plus grand entre les trois équipes nord-américaines. Les États-Unis comptent 200 points, le Mexique 170 et le Canada 150. L’équipe canadienne se tourne maintenant vers l’avenir avec la finale de Barcelone pour objectif. Elle participera prochainement à la Coupe des nations de saut d’obstacles Longines FEI du Canada le 4 juin 2023 au Thunderbird Show Park de Langley (Colombie-Britannique), avec l’espoir que cette participation en sol canadien saura leur porter bonheur.

« Nous allons présenter notre meilleure équipe à Langley et je prédis que nous allons gagner », a conclu le chef d’équipe.

Pour en savoir plus sur la Coupe des nations de saut d’obstacles FEI des États-Unis et pour voir les résultats, veuillez cliquer ici (en anglais).

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.