Santiago 2023: Eventing Dressage

28 octobre 2023 – L’équipe canadienne de concours complet a entamé sa compétition en grand aux Jeux panaméricains de Santiago 2023. L’unifolié se trouve maintenant au deuxième rang du classement à l’issue de la phase de dressage de vendredi, où tous les athlètes canadiens se sont placés parmi les huit meilleurs grâce à d’excellentes performances.

Les États-Unis ont pris une grande avance, ce qui lui assure déjà les trois premières places en individuel. Le Canada vise un billet pour Paris, qui ne sera octroyé qu’aux deux meilleures équipes qui n’ont pas encore été qualifiées (les États-Unis se sont qualifiés lors des Championnats du monde de 2022). Le Canada possède actuellement une note combinée de 93,5, ce qui lui mérite une deuxième place devant le Brésil (99,9) et le Mexique (109,2).

Les athlètes de concours complet du Canada ont mis pied à terre au Chili avec la compétition en point de mire. Ils et elles ont les yeux rivés sur le travail à faire et comptent démontrer leurs partenariats solides avec leurs chevaux tout en concourant au mieux de leurs habiletés et en traçant une voie positive en compétition pour le concours complet canadien.

Le premier couple à représenter l’unifolié dans la carrière était composé de Michael Winter (Toronto, Ont.) et El Mundo (Numero Uno x Calvaro F.C.), un hongre warmblood néerlandais de 14 ans dont le cavalier partage la propriété avec sa femme, Emma, et Jonathan Nelson (groom : Amy Ferris).

Déjà bien familier avec les championnats, M. Winter a livré une formidable reprise assortie d’une note de 32,3 et une 6e place. Le cavalier considérait sa reprise bonne, mais pas excellente. [TRADUCTION] « Oh, je pense qu’il a plus de potentiel et je n’ai probablement pas performé avec autant de précision que je le voulais, mais il est un cheval très spécial et je suis très attaché à lui. Je l’ai depuis qu’il a cinq ans », a expliqué l’athlète à propos de son cheval et de sa performance.

Santiago 2023: Eventing Dressage

Mike Winter et El Mundo
Source : Cealy Tetley

Colleen Loach (Dunham, Qc) était la prochaine partante pour le Canada sur la selle de FE Golden Eye (Goldfever 3 x Contendro I), le hongre hanovrien de 11 ans qu’elle possède avec Peter Barry et Amanda Bernhard (groom : Brooke Massie).

Grâce à une reprise fluide aux allures excellentes, la cavalière a décroché une note de 28,6 et une quatrième place, ce qui a fait d’elle la Canadienne la mieux placée de la journée. Elle était fière de son cheval et de la connexion qui les lie : [TRADUCTION] « J’étais heureuse de voir qu’il restait avec moi. L’ambiance ne l’a pas dérangé. Il est resté concentré sur moi et sur la carrière ».

[TRADUCTION] « Il a une belle élévation de l’encolure et est très constant en compétition, a ajouté la cavalière. Il ne répond pas toujours bien à la jambe, ce qui peut être problématique, mais j’ai surtout de la difficulté avec les changements de pieds. Nous avons réussi un changement sur deux, alors ça s’en vient! »

Santiago 2023: Eventing Dressage

Colleen Loach et FE Golden Eye
Source : Cealy Tetley

Lindsay Traisnel (Maidstone, Ont.) a été la troisième à prendre les rênes sur Bacyrouge (MyLord Carthago*HN x Clyde de la Combe), le hongre selle français de 12 ans de Patricia Pearce (groom : Jade MacInnes).

Le couple a conclu leur reprise avec 32,6 et une septième place, un résultat dont Mme Traisnel était plutôt satisfaite. [TRADUCTION] « C’est tellement un bon cheval. C’était une performance très, très confortable. Il a fait tout ce qui lui était demandé et je pense que c’était aussi bien que je l’avais imaginé. Il ne m’a pas laissée tomber. »

Santiago 2023: Eventing Dressage

Lindsay Traisnel et Bacyrouge
Source : Cealy Tetley

Le dernier partant pour le Canada était Karl Slezak (Tottenham, Ont.) sur Hot Bobo (descendante de VDL Arkansas), sa jument Irish Sport Horse de 10 ans qu’il possède en copropriété avec sa femme Katlyn Hewson (groom : Amber Wavryk).

Le cavalier a obtenu une note de 32,7 et une huitième place, ce qui n’était pas exactement le résultat qu’il espérait. Il n’était toutefois pas moins fier de sa jument : [TRADUCTION] « J’étais un peu déçu, mais j’étais satisfait de la reprise. Je ne pourrais pas être plus fier d’elle. Elle était fabuleuse et faisait tout ce qu’il fallait. »

Santiago 2023: Eventing Dressage

Karl Slezak et Hot Bobo
Source : Cealy Tetley

Le monde se tourne maintenant vers la phase de cross-country, où notre talentueuse équipe canadienne s’attaquera au parcours avec le but de livrer des sans-fautes dans le temps imparti, de conserver sa place sur le podium et, ultimement, de dérober son billet pour Paris. Mike Winter va prendre le départ à 11 h 28 (heure locale), suivi de ses coéquipiers et coéquipières à des intervalles d’environ 30 minutes.

Vous pouvez visionner toute l’action en direct sur CBC Gem, sur FEI TV et, si vous avez un abonnement, sur Clipmyhorse.

ALLEZ, CANADA!

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.