Un communiqué de Kat Irvine

Earle Baxter (Mill Bank, Ontario) a adopté le sport d’endurance en 1979 à l’âge de 38 ans. Après cinq décennies de pratique, les épreuves auxquelles l’homme de 82 ans a pris part ainsi que les prix qui lui ont été décernés, tant au niveau national qu’international, pourraient remplir les pages d’un livre.

Les exploits des chevaux d’Earle Baxter et les honneurs qui ont suivi dépassent tout ce que l’on peut imaginer. Parmi ceux-ci, mentionnons qu’en 2007, l’American Endurance Riding Conference (AERC) a octroyé à CH Catch Me If You Can et son cavalier le prix Perfect Ten Equines. Ils sont, à ce jour, les seuls Canadiens à avoir reçu cette haute distinction qui n’est remise qu’aux couples qui ont parcouru 10 000 milles (16 093 km), participé durant 10 ans, se sont classés premiers à 10 reprises et ont reçu 10 fois la récompense du Best Conditioned Horse. 

Le 26 janvier 2019, I Am Amazing (surnom : Champ) a reçu le prix de l’AERC pour l’ensemble de ses réalisations après avoir parcouru 7 000 milles (11 265 km). Il avait alors 19 ans.

Monsieur Baxter a reçu beaucoup d’éloges de la part des personnes qui ont fait l’acquisition de ses chevaux, soulignant à quel point ils étaient gentils et confiants. Ces compliments lui étaient adressés en hommage à son intime connaissance des chevaux et à l’entraînement qu’il leur prodigue.

En 1986, Earle Baxter a joué un rôle actif auprès de la Fédération Equestre Internationale lorsqu’il a fait le voyage avec quatre chevaux depuis le Canada jusqu’en Californie, pour participer aux tout premiers Championnats nord-américains d’endurance. Étant camionneur de profession ainsi qu’homme de cheval averti, il est aussi un organisateur hors pair qui prend les rênes avec détermination. 

En 1990, Earle Baxter a fait partie de l’équipe canadienne d’endurance lors de l’édition initiale des Championnats équestres mondiaux de Stockholm, en Suède, où il a été le premier Canadien à compléter les 100 milles (161 km) du Championnat d’endurance. Par la suite, il a agi comme leader de l’équipe canadienne dans le cadre de cinq autres championnats, tant en Amérique du Nord qu’outremer.

Tandis qu’il menait les équipes sur la voie du succès, sa collection personnelle de médailles et celle de ses chevaux étaient de plus en plus florissantes. Le millage parcouru allait en s’accumulant auprès de l’Ontario Competitive Trail Riding Association, tout comme les distinctions telles que les Best Conditioned Horse et Heavyweight Championships, tant au Canada qu’aux États-Unis où il franchissait toutes les pistes, de l’épreuve d’endurance à la course ride and tie.

Il a toujours un but précis lorsqu’il participe. Par exemple, s’il est aux rênes d’une jeune monture, sa vitesse sera plus lente que s’il est aux commandes d’un cheval de haut niveau dans une épreuve de championnat. L’un des secrets de son succès réside dans son habileté à adapter son cheval aux conditions de la piste tout en conservant une vitesse constante. Aux arrêts sur le parcours pour hydrater les chevaux, il prend le temps qu’il faut pour que le pouls de sa monture descende à 64 battements à la minute. Il met pied à terre à chaque contrôle vétérinaire et l’équipe n’est pas surprise de constater que la fréquence cardiaque du cheval atteigne les critères établis après une ou deux minutes.

Monsieur Baxter se dévoue également auprès des jeunes cavaliers et cavalières. Il y a quelque temps, il a fourni un transport à un jeune cavalier prometteur qui participait à une épreuve FEI sur la côte ouest-américaine. Il a aussi agi comme mentor auprès de plusieurs jeunes athlètes qui sont toujours actifs en endurance. 

Covering the Distance: Earle Baxter named to Endurance Hall of Fame

Earle Baxter est un véritable marathonien qui fixe son regard en avant et progresse, quels que soient le terrain ou la distance à parcourir. Il respecte le parcours qu’il estime être son principal adversaire.

Monsieur Baxter est considéré comme une personne bienveillante, dynamique, déterminée, compétente, serviable et efficace, qui privilégie l’action et possède un esprit de compétition très développé. Son éducation, sa détermination, ainsi que ses connaissances du cheval et des sports équestres ont fait de lui un véritable champion dans l’Amérique du Nord tout entière.

En avril 2022, sa vie a pris un tournant inattendu alors qu’il effectuait ses tâches quotidiennes. Il a subi une blessure au dos si grave que, de l’avis des médecins, il ne marcherait plus jamais.

Étant une personne axée sur l’action depuis toujours, nous n’avons pas été surpris d’apprendre qu’il a réussi à marcher avec des béquilles et utilise maintenant une canne pour se déplacer. Grâce à son éternelle détermination, il leur a prouvé qu’ils avaient tort.

Après quarante années de compétition, son palmarès sportif est éloquent : plus de 900 participations, dont la moitié sont des épreuves de 100 milles (161 km), totalisant ainsi plus de 45 000 milles (72 420 km) parcourus!

Earle Baxter est un pilier et une véritable figure emblématique au sein de la collectivité du sport d’endurance. Il n’est pas étonnant qu’il ait été surnommé le « boss ».

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.