Langley (Colombie-Britannique), le 6 juin 2022 – L’équipe canadienne de saut d’obstacles a pris la quatrième place au terme de la Coupe des Nations de saut d’obstacles FEI Longines du Canada, une épreuve présentée le dimanche 5 juin au Thunderbird Show Park de Langley (Colombie-Britannique).

Après une interruption de deux ans imposée par la pandémie de COVID-19, la Coupe des nations du Canada a été disputée par six pays, dont le Canada en qualité de champion en titre. Mario Deslauriers, Tiffany Foster, Jacqueline Steffens Daly et Beth Underhill étaient sur place pour défendre l’unifolié, mais le Canada s’est vu fragilisé dès le premier tour en raison d’une perte de 24 points qui a relégué l’équipe au cinquième rang. L’Israël a été encore plus affaibli que le Canada, car Daniel Bluman et son cheval, Ubiluc, ont subi l’élimination au plan d’eau. Ne comptant plus que trois couples, l’Israël a déclaré forfait après avoir vu ses espoirs s’envoler. L’Irlande était en tête à la mi-temps avec seulement quatre fautes.

Canadian Show Jumping Team Fourth in Longines Nations’ Cup of Canada

Beth Underhill (Mulmur, Ontario) et Chacco Kid, propriété de Chacco Kid Group.
Source : Ashley Neuhof (www.ashleyneuhof.com)

Encadrée par son chef d’équipe, Éric Lamaze, l’équipe canadienne est revenue en force en seconde manche. Beth Underhill (Mulmur, Ont.), 59 ans, a considérablement modifié la trajectoire en réussissant un sans-faute sur le terrain gazonné grâce à Chacco Kid (Chacco Blue x Come On), l’Oldenbourg de 16 ans du Chacco Kid Group.

Mario Deslaurier, qui est originaire de Venise-en-Québec (Québec) et réside actuellement à New York (New York), a signé une seconde performance admirable (4 pénalités) sur Bardolina 2 (Clarimo x Landos), la jument Holsteiner de 13 ans qui a été sa complice aux Jeux olympiques de Tokyo. Le cavalier de 57 ans possède cette jument en copropriété avec Wishing Well Farm LLC.

Canadian Show Jumping Team Fourth in Longines Nations’ Cup of Canada

Mario Deslauriers (Venise-en-Québec, Québec) sur Bardolina 2, propriété de Mario Deslauriers et Wishing Well Farm LLC.
Source : Ashley Neuhof (www.ashleyneuhof.com)

Jacqueline Steffens Daly (Harriston, Ont.), qui avait participé à sa première épreuve de Coupe des nations FEI Longines au Mexique en mars dernier, était de retour au sein de l’équipe canadienne. Après avoir produit le résultat exclu (16 fautes) au premier tour, la cavalière de 28 ans a heurté le troisième obstacle sur Freaky (Darco x Litho X), un Warmblood néerlandais de 12 ans dont elle partage la propriété avec Team Eye Candy.

Canadian Show Jumping Team Fourth in Longines Nations’ Cup of Canada

Jacqueline Steffens Daly (Harriston, Ontario) sur Freaky, propriété de Jacqueline Steffens et Team Eye Candy.
Source : Ashley Neuhof (www.ashleyneuhof.com)

La favorite de la foule, Tiffany Foster (Langley, Colombie-Britannique), a produit une fiche de 12 fautes dans la ronde initiale, mais au second tour, elle a su déjouer tous les pièges du concepteur de parcours canadien, Peter Holmes. Âgée de 37 ans, l’athlète aux deux participations olympiques était aux rênes de Hamilton (Quadros 3 x Acolord), un Holsteiner de 11 ans qui appartient à The Hamilton Group.

Ayant perdu quatre points en seconde manche, le Canada a pris la quatrième position et terminé avec un résultat de 28 pénalités. L’Irlande s’est installée au sommet du podium (cinq pénalités), suivi du Mexique (2e avec 13 pénalités) et de l’Australie (3e avec 22 pénalités). Freinés par l’élimination de Karl Cook au plan d’eau et de son retrait ultérieur, les États-Unis ont terminé en cinquième position avec 36 pénalités.

Canadian Show Jumping Team Fourth in Longines Nations’ Cup of Canada

Tiffany Foster (Langley, Colombie-Britannique) et Hamilton, propriété de The Hamilton Group.
Source : Ashley Neuhof (www.ashleyneuhof.com)

« La leçon que nous retenons est la suivante : lorsque les athlètes montent ensemble pendant sept ou 10 jours au camp d’entraînement avant l’épreuve, la synergie de l’équipe se forme et nous devenons productifs, comme ce que nous avons vécu en Europe », a déclaré M. Lamaze, au sujet des troisième et cinquième places enregistrées par le Canada, aux CSIO5* de La Baule (France) et de Rome (Italie), respectivement. « Après l’effervescence vécue à La Baule et à Rome, qui était très intense sur le plan de l’entraînement et de la participation, nous avons voyagé jusqu’ici. Je crois que c’était trop rapproché. Nous avons eu tort et les résultats le prouvent. Nous n’avons pas pu être à notre meilleur ici, après avoir excellé à La Baule et à Rome. Nous avons un peu dilué nos objectifs. »

A propos des prestations de ses athlètes, M. Lamaze ajoute : « Mario a été fantastique, il a fait un excellent travail, il a été d’un grand soutien en manifestant un super esprit d’équipe. Beth a fait de son mieux sur un cheval que nous avions déjà beaucoup sollicité. En ce qui a trait à Jacqueline, nous voulions savoir où elle en était dans son évolution. Elle n’a perdu que quatre points lorsqu’elle est revenue au second tour, ce qui démontre une grande force de caractère. Seize pénalités au premier tour, ce n’est pas souhaitable, par contre. Tiffany ne disposait pas de son meilleur cheval, mais elle a été parfaite au second tour. En résumé, ils ont tous offert un bel effort en deuxième manche, ils se sont améliorés, et c’est ce qui compte. »

« Mac (Cone) a été magnifique en Grand Prix, ainsi qu’Ali (Ramsay). J’aime beaucoup le cheval d’Ali », a ajouté le chef d’équipe au sujet des performances canadiennes lors du Grand Prix Longines de 235 00 $ présenté le vendredi 3 juin. Mentionnons qu’Ali s’est classée quatrième sur Bonita vh Keizershof Z, suivie de Cone en cinquième position sur Zaia di San Giovanni. « Nous avons eu droit à plusieurs bons résultats cette semaine et nos liens se sont resserrés. J’ai l’impression que je vais apprendre énormément au cours de ma première année dans ce poste. Nul doute que j’ajusterai les voiles au début de l’année suivante. »

La Coupe des nations de saut d’obstacles FEI Longines du Canada était la seconde et ultime qualification pour la Ligue d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes. Au terme de ces qualifications, les deux premières équipes ont été invitées à participer à la finale de la Coupe des nations de saut d’obstacles FEI Longines qui se déroulera à Barcelone, en Espagne, du 29 septembre au 2 octobre 2022. Ce sont le Mexique et le Canada qui ont obtenu leur laissez-passer officiel pour cette grande manifestation sportive annuelle.

« En tout premier lieu, cet exercice visait à évaluer les chevaux en vue de faire un choix pour les Championnats du monde, lesquels sont à mes yeux bien plus importants que la Coupe des nations », a dit en guise de conclusion le triple médaillé des Jeux olympiques qui a aussi été médaillé aux Championnats du monde. « Les Championnats du monde détiennent la priorité sur toute autre épreuve. Ils sont bien présents dans mon collimateur. Nous continuons à nous entraîner et nous serons fins prêts. »

M. Lamaze et le groupe sur la haute performance en saut d’obstacles visent à former une équipe pour prendre part aux prochains Championnats du monde qui se tiendront à Herning, au Danemark. La composition de l’équipe se fera au cours du National Tournament de Spruce Meadows, un concours CSI5* qui se tiendra du 16 au 19 juin, à Calgary, en Alberta.

Pour en savoir plus sur l’événement et en voir tous les résultats, cliquez ici.

– 30-

Pour des photos de haute résolution, veuillez envoyer un courriel à communication@equestrian.ca.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.