Lima (Pérou), 31 juillet 2019 – La cavalière de dressage Tina Irwin (Stouffville, Ont.) est remontée aujourd’hui sur le podium des Jeux panaméricains Lima 2019 (Pérou) pour ajouter une médaille d’argent en individuel à sa médaille d’or remportée en équipe.

Le 29 juillet, après avoir mené l’Équipe canadienne de dressage vers la médaille d’or, Tina Irwin est retournée au stade principal pour prendre part à la finale en individuel sur Laurencio (Laurentio x Donnerhall), l’oldenbourg de 12 ans qui lui appartient en copropriété avec son mari, Jaimey Irwin, un athlète de dressage élite qui est aussi son entraîneur. A la toute fin, alors que Laurentio et sa cavalière étaient en route vers le sommet du podium de la reprise libre Intermédiaire I, le cheval a mal interprété une demande.

« J’étais super satisfaite de ma reprise jusqu’au tout dernier mouvement sur la ligne du centre. Laurentio a soudainement décidé de nous donner un aperçu de Tokyo et s’est mis à faire des changements de pied au temps », résume à la blague l’athlète de 38 ans en expliquant que ces mouvements font plutôt partie du grand tour auquel le duo participait avant de revenir au petit tour en 2019 dans le but d’aider le Canada à se qualifier pour Tokyo, lors des Jeux de Lima. « Je n’avais pas prévu cela mais autrement, mon cheval allait super bien, alors que pouvais-je faire ? Cela m’a coûté des points, bien sûr, mais j’étais tout de même très heureuse de ce qu’il avait accompli avant cela. Il a été génial. »

Irwin a reçu une note de 77,780 %, soit un très mince écart de la note gagnante de 78,980 % affichée par le couple américain médaillé d’or, Sarah Lockman et First Apple. Sa coéquipière américaine Jennifer Baumert a gagné la médaille de bronze aux rênes de Handsome (75,775 %).

Canadian Dressage Athlete Tina Irwin Returns to Podium for Individual Silver at Lima 2019 Pan Am Games

Tina Irwin célèbre sur le podium sa médaille d’argent remportée en dressage aux Jeux panaméricains Lima (Pérou) le 31 juillet 2019.
Source : © Cealy Tetley – www.tetleyphoto.com

Tina Irwin a immédiatement attiré l’attention des juges et de la foule en entamant sa reprise libre en musique avec l’un des mouvements les plus difficiles, les changements de pied aux deux temps. Un haut niveau de difficulté qui s’est maintenu par la suite avec des changements de pied aux trois temps sur une serpentine, ainsi qu’une pirouette immédiatement suivie du galop allongé. Cette chorégraphie complexe au son d’une musique parfaitement synchronisée a été très appréciée des spectateurs du début à la fin.

« Les gens qui ont créé ma musique de reprise libre sont mes grands amis torontois, Wendy Watson et Lewis Manne de Zap Productions », mentionne l’athlète à propos de sa musique, une sélection de chansons comme Hey Brother (Acivvi), (I’ve had) the Time of My Life de Dirty Dancing et la très populaire Life is Life, présentée à l’origine par Opus. « Zap Productions sont du milieu du film et des documentaires, mais ils produisent occasionnellement leur propre musique. Ils ont créé la chanson thème pour la série canadienne, Degrassi, avec le fameux Drake. Je leur ai parlé de mes pièces musicales préférées, puis j’ai créé la chorégraphie et ils ont composé une toute nouvelle pièce pour la reprise libre. »

L’athlète a déjà remporté une médaille d’argent par équipe en 2011 aux Jeux panaméricains de Guadalajara (Mexique), et ajoute à sa collection sa première médaille en individuel.

« C’est formidable, cette médaille d’argent. J’étais évidemment enchantée de notre médaille d’or par équipe et je suis ravie de retourner sur le podium pour recevoir une médaille en individuel, dit-elle. Je visais l’or, mais bon, c’est super quand même. Mon cheval a été fabuleux tout au long de la compétition. Nous avons fait de notre mieux. Un cheval n’est pas une machine et une toute petite erreur peut, en bout de ligne, te coûter la première place. J’accepte cela sans problème. Ce cheval y a mis tout son coeur. Je compte maintenant retourner au niveau grand prix. Je vais faire une pause en revenant chez moi et faire un nouveau plan pour 2020. »

Canadian Dressage Athlete Tina Irwin Returns to Podium for Individual Silver at Lima 2019 Pan Am Games

Tina Irwin et Laurencio
Source : © Cealy Tetley – www.tetleyphoto.com

La prochaine athlète au classement canadien est Naima Moreira Laliberté (Outremont, Qué.) qui termine ses tout premiers grands jeux au sixième rang individuellement sur la selle de Statesman (Sandro Hit), le hongre hanovrien de 12 ans de KML S.à.r.l. La cavalière de 22 ans a participé au grand tour pour le Canada. Elle était donc admise dans la reprise libre de Grand prix. Conformément aux règlements des Jeux panaméricains, les équipes de dressage peuvent être composées d’athlètes du grand tour et du petit tour. Les résultats des épreuves de ces deux niveaux seront combinés pour établir le tableau en individuel.

Moreira Laliberté était sur le point de livrer une reprise harmonieuse et impeccable lorsque Statesman a manifesté un peu d’exubérance au galop allongé, ce qui a entraîné des réactions en chaîne et quelques mouvements non exécutés.

« Il y a eu un malentendu et il est parti au galop allongé, ce qui m’a coûté très très cher », explique la cavalière qui a commencé à monter Statesman en 2018 au niveau Under 25 (moins de 25 ans) avant d’accéder à l’échelon grand prix en 2019. « Je ne m’attendais pas à ce qu’à cette étape de la compétition, il ait autant d’entrain. Mais nous avons bien récupéré et je suis vraiment satisfaite du début de la reprise. »

Durant la presque totalité de la reprise libre, les mouvements étaient bien synchronisés avec la musique, une pièce instrumentale pour cordes et piano créée pour elle et Statesman par le compositeur français Jacques Trupin. « Je lui ai envoyé une vidéo avec une date butoir. Il a composé la musique, l’a enregistrée et masterisée. C’était la première fois qu’il composait pour des chevaux et il a fait un excellent travail. »

Canadian Dressage Athlete Tina Irwin Returns to Podium for Individual Silver at Lima 2019 Pan Am Games

Naima Moreira Laliberté et Statesman
Source : © Cealy Tetley – www.tetleyphoto.com

Lindsay Kellock (Toronto, Ont.) est la cavalière suivante au classement canadien. L’athlète de 29 ans a obtenu une note de 73,550 % sur Floratina (Fidertanz 2 x Rubin Royal OLD), l’Hanovrienne de 11 ans de Chloe Gasiorowski.

« Je crois qu’aujourd’hui Flora était plus fatiguée », explique Kellock au sujet des petites difficultés que le duo a vécu durant leur reprise libre créée par Tamara Williamson de Kurboom et chorégraphiée au son d’une musique du compositeur irlandais Ronan Hardiman. « Elle était un brin contrariée lors des changements de pied mais je suis tout de même extrêmement satisfaite de ce qu’elle a fait tout au long des Jeux. Elle a été épatante ! Nous avons enregistré deux records personnels – un point de pourcentage plus élevé que ce que nous réalisons habituellement. »

Canadian Dressage Athlete Tina Irwin Returns to Podium for Individual Silver at Lima 2019 Pan Am Games

Lindsay Kellock et Floratina
Source : © Cealy Tetley – www.tetleyphoto.com

La moitié supérieure du classement des athlètes du grand tour et du petit tour constitué au terme de la finale en équipe qui servait également de seconde et ultime qualification, participait à la finale de dressage en individuel. Toutefois, en raison du fait qu’un maximum de trois athlètes par pays étaient invités à la finale en individuel, l’autre membre de l’Équipe canadienne de dressage, Jill Irving (Moncton, N.-B.), 56 ans, n’a pu y accéder. Ses tout premiers jeux multi-sports sur la selle de Degas 12 (De Niro 6 x Regazzoni), l’Hanovrien de 17 ans dont elle est copropriétaire avec Windhaven Farm, ont pris fin au terme de la finale par équipe, le Grand prix spécial, où elle s’est classée troisième. Elle occupe ainsi le 11e rang au classement individuel général.

La prochaine compétition pour l’Équipe équestre canadienne sera le concours complet. La phase de dressage se tiendra le 2 août, suivie du cross-country le 3 août et du jumping le 4 août.

Pour obtenir un complément d’information en ce qui a trait aux épreuves équestres des Jeux panaméricains Lima 2019, notamment l’horaire complet des épreuves, de même que le nom des participants avec leurs résultats, veuillez visiter le www.lima2019.pe/en.

Visitez la page #DirectionLima de l’EEC pour obtenir la couverture des Jeux, les nouvelles de l’heure et jeter un regard en coulisse. Consultez aussi le www.canadaequestre.ca/evenements-resultats/jeux/directionlima et n’oubliez pas de nous rendre visite sur nos comptes Facebook, Twitter, et Instagram pour du contenu unique et l’album photo de la journée.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.