« Notre fille, Élisabeth Brosda, a toujours été une passionnée. Et sa plus grande passion, c’était les chevaux, a confié Marie-France Maisonneuve, la mère d’Élisabeth. Après avoir pratiqué plusieurs disciplines, elle a commencé à s’intéresser au dressage en 2011. Son unique objectif était d’atteindre le niveau Grand Prix et de représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2024. Puis, il y a eu le 17 septembre 2016… Comme ça, tout à coup, elle a perdu la vie dans un tragique accident de la route en se rendant à une compétition équestre. »

« Élisabeth a toujours été un modèle de détermination pour nous, a ajouté Mme Maisonneuve. C’est ce qui nous pousse à poursuivre son rêve. Avec l’appui de Canada Équestre et de la Fondation équestre, nous avons mis sur pied le fonds commémoratif Élisabeth Brosda, avec l’objectif d’amasser 100 000 $ pour créer une bourse annuelle destinée aux athlètes de dressage émergents qui partagent les rêves et l’objectif d’Élisabeth, soit de faire partie de l’Équipe canadienne de dressage aux Jeux olympiques de 2020 et de 2024.

La candidature de Strasser-Shostak à la bourse de 2019 était axée sur ses débuts aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Les critères d’attribution de la bourse comprenaient la présentation de rapports sur les résultats de la performance internationale au cours des 12 derniers mois, des plans annuels d’entraînement et de compétition montrant les progrès réalisés en vue des Jeux olympiques, un plan détaillé sur la façon dont les fonds de la bourse seraient utilisés pour soutenir le développement et la progression vers les Jeux olympiques, et beaucoup plus. En plus d’une planification méticuleuse, Strasser-Shostak travaille assidument avec plusieurs entraîneurs de haut niveau pour atteindre son objectif : sa mère et athlète olympique canadienne, Evi Strasser ; Ashley Holzer, Olympienne canadienne qui a participé à quatre Jeux, et Charlotte Dujardin, une Olympienne britannique et athlète renommée.

« Je suis extrêmement reconnaissante de recevoir la bourse olympique Brosda », a déclaré Strasser-Shostak. « J’ai l’intention de représenter cette bourse dans toute son ampleur, car elle me permet de poursuivre mes objectifs de représenter le Canada aux prochains grands Jeux, comme les Jeux olympiques, qui étaient aussi un objectif d’Élisabeth. J’ai l’intention d’utiliser cette bourse à des fins d’entraînement et de compétition dans l’espoir d’améliorer mes habiletés et mes résultats afin de mieux me préparer pour de prochains Jeux. Mon objectif pour 2019 est de faire la transition vers le Grand Prix Open après la Coupe des Nations à Wellington en Floride et, si tout se passe comme prévu, de viser une place au sein de l’équipe olympique en 2020. »

Strasser-Shostak a été une grande figure du dressage canadien depuis le début de sa carrière, remportant de nombreuses médailles aux Championnats nord-américains de la jeunesse (autrefois les Championnats nord-américains juniors et Jeunes Cavaliers) et le titre de Junior Équestre de l’année 2013 de CE. Lorsqu’elle est passée au niveau du Grand Prix des moins de 25 ans (U25) en 2016, Strasser-Shostak a reçu la première Coupe Orion pour son potentiel à représenter avec succès le Canada sur la scène internationale. En 2017, elle a aidé Équipe Canada 2 à remporter une médaille de bronze par équipe à la première Coupe des Nations CDIO-U25 de la FEI à Wellington en Floride. L’année suivante, Strasser-Shostak est allée encore plus loin avec un retour à la Coupe des Nations U25 à Wellington, ainsi qu’un voyage prolongé en Europe, où elle a participé à certaines des compétitions les plus prestigieuses et difficiles de l’hémisphère Est.

En tant que candidate retenue pour 2019, Mme Strasser-Shostak sera ambassadrice de la bourse olympique Brosda, faisant la promotion des valeurs olympiques – excellence, travail d’équipe, leadership, saine compétition – notamment en partageant son expérience lors d’apparitions publiques et sur les réseaux sociaux.

« J’ai l’intention de représenter et d’éduquer les gens au sujet de cette bourse dans l’espoir de lui permettre de grandir afin qu’elle puisse continuer à être disponible pour les futurs athlètes des équipes canadiennes, tout en représentant Élisabeth et sa passion pour ce sport. J’espère que je pourrai représenter cette bourse et toutes ses valeurs de la façon la plus positive qui soit, et je ne pourrai jamais assez remercier Canada Équestre et la famille Brosda », a déclaré Strasser-Shostak.

À propos du fonds commémoratif Élisabeth Brosda
Au nom de la famille Brosda, CE est honorée de contribuer au soutien du fonds commémoratif Élisabeth Brosda par l’entremise de la Fondation équestre. Ce programme de financement, mis sur pied par CE en partenariat avec la Fondation olympique canadienne, poursuit l’objectif d’inspirer et de soutenir les Canadiens qui choisissent de pratiquer des activités équestres tout au long de leur vie.

En guise d’hommage durable à la mémoire d’Élisabeth Brosda, les sommes versées au fonds commémoratif sont remises à la bourse olympique Brosda. Les dons peuvent être faits en ligne, ou par chèque, au nom de la Fondation olympique canadienne. Veuillez inscrire le fonds commémoratif Élisabeth Brosda dans une note, sur le chèque, et le poster à l’adresse suivante : Fondation olympique canadienne, 250, rue Yonge, suite 3000, C.P. 19, Toronto (ON) M5B 2L7. Les dons de 10 $ ou plus donnent droit à un reçu fiscal.

Pour en savoir plus sur la bourse olympique Brosda, rendez-vous à canadaequestre.ca/sport-fr/dressage/developpement-athletes.

– 30 –

2019 Brosda Olympic Bursary Awarded to Tanya Strasser-Shostak

PHOTO – Tanya Strasser-Shostak (pictured with Renaissance Tyme) of Saint-Adèle, QC, was named the 2019 recipient of the $10,000 Brosda Olympic Bursary, offered in memory of the late Élisabeth Brosda, and designed to help NextGen dressage athletes reach their full potential and represent Canada at the Olympic Games.
PHOTO CREDIT – Celine Bocchino

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.