L’équipe canadienne de paradressage a entamé ses préparations ce lundi après-midi en se familiarisant pour la première fois avec la carrière de concours.

L’équipe de saut d’obstacles a quant à elle débuté son aventure aux championnats en passant l’inspection vétérinaire et en continuant à préparer leurs chevaux en vue de leur première épreuve de mercredi. 

Team Canada Herning Update – Monday August 8

La troisième et dernière journée de compétition de voltige en individuel a eu lieu dans l’arène Jyske Bank Boxen, où deux voltigeuses et un voltigeur ont représenté le Canada lors d’un programme libre comptant pour 50 % de la note globale finale des athlètes aux championnats. Dans le cadre du programme libre, les voltigeurs et voltigeuses peuvent user de leur créativité en présentant une routine qu’ils et elles ont conçue et effectuer des figures qui ne sont pas incluses dans les programmes obligatoire et technique

Shaina Hammond, une athlète détenant une double citoyenneté canadienne et américaine, a été la première à prendre le départ pour le Canada. Vêtue d’un léotard vert pâle et arborant des papillons dans ses chevaux, la voltigeuse de Delta (Colombie-Britannique) a livré une performance magnifique et gracieuse sur son partenaire William II Z, qui était à nouveau longé par son propriétaire Maik Husmann. Son excellence lui a valu sa meilleure note à vie en programme libre, soit 8,042. Elle a d’ailleurs grimpé de deux places au classement final, sa note ayant été combinée à ses résultats en programmes obligatoire et technique pour un total de 7,559. Elle a ainsi terminé la compétition en 20e place, parmi 35 concurrentes.

« Cela n’aurait pas pu aller mieux! J’avais l’impression de n’avoir jamais fait ces mouvements aussi bien avant », a dit Shaina Hammond. « Je suis extrêmement satisfaite de ma performance. C’est mon premier huit en programme libre, je suis tellement euphorique! »

Team Canada Herning Update – Monday August 8

Shaina Hammond et William II Z
Source : Kaiser-impressions

La voltigeuse a également pris le temps de réfléchir à ses premiers Championnats du monde. « La compétition était très bien en général. J’étais dans un bon état d’esprit durant le programme obligatoire. J’étais un peu nerveuse en programme technique, mais mon cheval m’a vraiment aidée, car il est très posé. Nous avons réussi à revenir sur un bon terrain d’entente et avons livré une performance du tonnerre! »

L’athlète partage son temps entre la Colombie-Britannique et le Utah et a des entraîneurs de chaque côté de la frontière. Son entraîneure Cambry Kaylor, qui travaille avec Shaina Hammond depuis que cette dernière a onze ans, est basée au Technique Equestrian Vaulting Club à Lehi (Utah). Elle était presque bouche bée après la routine. « Je suis tellement fière », a-t-elle déclaré.

L’autre entraîneure de la voltigeuse, Gabe Aniello, est originaire de l’Oregon et entraîne des athlètes à West Coast Vaulters, sur l’Île de Vancouver (Colombie-Britannique). « C’était parfait », a résumé l’entraîneure, sachant que ces mots voulaient tout dire. « J’ai une équipe phénoménale, une équipe idéale pour moi », a conclu Shaina Hammond. « Je ne pourrais pas être plus heureuse. »

Team Canada Herning Update – Monday August 8

Averill Saunders et Rockemotion
Source : Kaiser-impressions

La prochaine voltigeuse à entrer dans l’arène était la plus jeune de la compétition. Averill Saunders, âgée de 18 ans, avait livré un programme technique extraordinaire la veille. Tous les yeux étaient donc rivés sur la jeune athlète de Sundre (Alberta), qui occupait alors la quatrième place. Elle avait préparé une routine qui portait sur les étiquettes sociales et portait un léotard personnalisé arborant des mots et des expressions pouvant être blessants sur un fond noir et blanc.

La performance a bien commencé, mais l’athlète a connu des difficultés inattendues durant un mouvement, ce qui l’a fait descendre du cheval. Il était évident que la déception de la voltigeuse était partagée par le public. Sa note en programme libre a malheureusement été affectée (7.806), ce qui l’a reléguée au 25e rang, parmi 35 voltigeuses. En raison de l’importance du résultat en programme libre, elle a terminé la compétition avec une note finale de 8,002 et une onzième place.

Le podium a été occupé par trois pays bien familiers avec le succès international en voltige. La Française Manon Moutinho et Saitiri (Santorin II x Dark Dream), un Oldenburg de 15 ans, ont remporté l’or avec un résultat final de 8,963. L’argent a été attribué au couple allemand composé de Julia Sophie Wagner et Giovanni 185 (Moosbachhofs Goldwing x San Juan), un German Sport Horse de 17 ans, grâce à une note globale de 8,529, tandis que le bronze a été dérobé par la Danoise Sheena Bendixen et Klintholms Ramstein (Robin x Castor), un Warmblood néerlandais de 18 ans, avec 8,511.

Averill Saunders est néanmoins demeurée positive en parlant de son expérience dans l’arène en cette dernière journée. « Ça fait partie du sport », a-t-elle dit. « Je suis une perfectionniste, donc je ne me sentirai pas vraiment satisfaite de ma performance, mais je pense que je peux m’inspirer de ce moment pour continuer à avancer et faire mieux la prochaine fois. »

Les personnes sur le site et dans la communauté du sport l’ont félicitée en soulignant à quel point elle avait bien fait durant sa performance. L’une d’elles a d’ailleurs partagé ses pensées durant une entrevue : « Tu as été fabuleuse! Vous avez beaucoup de potentiel et je crois en vous. »

Les Canadiens et Canadiennes présents à Herning ont tous et toutes ressenti de l’intérêt et de l’excitation à l’idée de voir l’équipe de voltige à l’œuvre dans ce que certains appelaient « de la gymnastique sur le dos d’un cheval en mouvement ». Averill Saunders a particulièrement démontré aux communautés équestres et de voltige qu’elle était dévouée et sérieuse envers son progrès dans le sport, et ce, non seulement pour elle, mais également pour son pays et la voltige elle-même.

Team Canada Herning Update – Monday August 8

Talmage Conrad et William II Z
Source : Kaiser-impressions

Le troisième athlète à entrer en scène a été qualifié comme étant le « loup solitaire » du Canada par le présentateur. Talmage Conrad (Lethbridge, Alberta) paraissait puissant durant son échauffement et semblait fin prêt à s’attaquer au dernier programme. Son thème était une pièce classique de Roméo et Juliette qui lui a permis de démontrer sa puissance d’ancien gymnaste et d’effectuer des mouvements larges et complexes. Il était accompagné du cheval William II Z, qui était longé par son propriétaire Maik Husmann.

Team Canada Herning Update – Monday August 8

Talmage Conrad et William II Z
Source : Kaiser-impressions

Sa force et son style unique ont été bien représentés dans sa routine. L’athlète est descendu du cheval en faisant plusieurs culbutes réussies dans les airs. Il a toutefois subi une légère chute au moment de l’atterrissage, à la toute fin. Il a tout de même obtenu une note de 8,249 pour ce programme libre, qui s’est ajouté à ses résultats des deux derniers jours. Il a terminé au 13e rang du classement final avec une note globale de 7,949.

Le voltigeur était extrêmement satisfait de son résultat. « C’était incroyable », a-t-il déclaré. « Je n’aurais pas pu demander mieux. C’était certainement ma meilleure performance de l’année et j’ai réussi à tout livrer dans l’arène. J’étais tellement emballé. J’avoue que j’ai touché le sol à l’atterrissage, mais en ce moment je suis vraiment heureux que tout se soit bien passé comme ça. »

« C’était une expérience incroyable », a conclu l’athlète en parlant de son expérience aux Championnats du monde. « J’ai hâte de revenir. C’était tellement bien de pouvoir enfin concourir sur une scène internationale avec tout le monde. J’attendais ce moment depuis mes débuts. C’est merveilleux de pouvoir vivre cela dans un endroit aussi magnifique. »

Team Canada Herning Update – Monday August 8Team Canada Herning Update – Monday August 8

Les athlètes de paradressage compétitionnent selon les mêmes règles de base que le dressage, mais sont divisés en différents niveaux nommés « grades » en fonction de leur handicap. Chaque cavalier et cavalière doit être classifié pour participer à des concours de paradressage de niveau FEI. Durant le processus de classification, l’athlète se voit attribuer un grade de I à V ainsi que les aides qu’il ou elle peut utiliser. Le grade I est réservé aux handicaps plus graves tandis que le grade V réunit les handicaps plus légers.

Le Canada est représenté par trois cavalières de paradressage à Herning, dont deux de grade I et une de grade III :

Team Canada Herning Update – Monday August 8

Jody Schloss from Toronto, Ontario is classified as Grade I and will ride her own 18-year-old Danish Warmblood gelding Lieutenant Lobin (Lobster x Fanal Prydsholm);
Photo Credit: Cealy Tetley

Team Canada Herning Update – Monday August 8

Roberta Sheffield from Lincolnshire, ENG is classified as Grade III and rides her own a 13-year-old Gelderlander mare Fairuza; and
Photo Credit: Cealy Tetley

The entire Canada para dressage team have been acclimatizing to the Herning property and routines for several days getting used to the new surroundings and ensuring the horses are settled prior to performances later this week.

Team Canada Herning Update – Monday August 8

Winona Hartvikson from Langley, BC is classified as Grade I and rides 19-year-old Hanoverian gelding
Onyx sired by Wolkentanz and owned by herself and Jane MacDonald.
Photo Credit: Cealy Tetley

On Monday, August 8, all three Canadian para dressage athletes made their way to the BB Horse Arena in the afternoon to begin the process of familiarizing the horses and riders to the atmosphere and major games arena environment.

After finishing her first familiarization of the competition ring, Sheffield shared how she felt about the ride. “It is a really exciting ring to work in and it is going to present some new and interesting challenges,” she said. “But, I loved my horse’s response to those challenges. And she really rose to it and I am hoping that we keep that same energy and exuberance into the coming days.”

Schloss also shared her excitement. “I am very excited to be here and Lobin was so good,” she said. “I was worried he would be hyper or too calm, but he was in a perfect tempo.”

The horses will go through the Para Dressage 1st horse inspection the morning of Tuesday, August 9 and then the team will head back to the ring for further familiarization in the BB Horse Arena. Grade I athletes will compete for the first time on Wednesday, August 10.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.