Canadian Show Jumping Team Ready for World Championships

Herning (Danemark), le 8 août 2022 – L’équipe canadienne de saut d’obstacles entamera sa première épreuve le 10 août, aux Championnats du monde FEI ECCO 2022 de Herning, au Danemark.

Les quatre membres de l’équipe canadienne, ainsi que le remplaçant Mario Deslauriers, qui a fait le voyage, ont présenté leurs chevaux à l’inspection obligatoire du 8 août. Tous ont eu le feu vert pour passer à la compétition.

Canadian Show Jumping Team Ready for World Championships

Erynn Ballard (Tottenham, Ontario) et Gakhir, propriété d’Ilan Ferder et Esperanza Imports LLC.
Source : Jennifer Anstey for www.HorseSport.com

Le Canada est représenté par Erynn Ballard (41 ans de Tottenham, Ontario) sur Gakhir (Spartacus TN x VDL Indorado), un Warmblood néerlandais alezan de 11 ans appartenant à Ilan Ferder et Esperanza Imports LLC; par Tiffany Foster, (38 ans, Langley, Colombie-Britannique) sur Figor (Querly-Elvis x Indoctro), le Warmblood néerlandais bai de 11 ans qu’elle possède en copropriété avec Artisan Farms LLC; par Amy Millar (45 ans, Perth, Ontario) sur Truman (Mylord Carthago x Kolibri), le Selle français de 13 ans de Millar Brooke Farm Ltd et Overlund, et par Beth Underhill (59 ans, Mulmur, Ontario) sur Nikka vd Bisschop (Emerald x Nabab de Reve), la Warmblood belge baie de neuf ans de Rein Family LLC et Torrey Pines Stable Inc.

Mario Deslauriers, un athlète de 57 ans originaire de Venise-en-Québec (Québec), agira à titre de remplaçant, s’il y a lieu, avec Bardolina 2 (Clarimo x Landos), la Holsteiner baie de 13 ans qu’il possède en copropriété avec Wishing Well Farm LLC. 

Canadian Show Jumping Team Ready for World Championships

Le remplaçant Mario Deslauriers (Venise-en-Québec, Québec) et Bardolina 2, propriété de Mario Deslauriers et Wishing Well Farm LLC.
Source : Arnd Bronkhorst www.arnd.nl

Lorsque la compétition s’amorcera ce mercredi à 11 heures (fuseau horaire local), les représentants de 34 pays tenteront de déjouer les pièges que le concepteur de parcours néerlandais Louis Konickx aura mis en place dans le cadre d’une épreuve de vitesse disputée en individuel et en équipe. Les pénalités encourues par l’athlète seront converties en points et reportées jusqu’à l’épreuve en équipe.

Le 11 août, la première manche de l’épreuve en équipe se tiendra à 13 heures (fuseau horaire local). L’on s’attend à ce que 22 pays au total présentent une équipe de quatre couples athlète-cheval. Seuls les trois meilleurs résultats de chaque équipe seront compilés pour obtenir un résultat global.

Le 12 août à 21 heures (fuseau horaire local), les 10 premières équipes s’affronteront en nocturne dans le stade Stutteri Ask dans l’espoir de remporter les grands honneurs. Les athlètes classés au top 60, qui ne font pas partie des 10 premières équipes, participeront en premier pour confirmer leurs résultats en individuel. L’équipe des États-Unis est la championne du monde en titre. En effet, celle-ci avait remporté l’or sur son propre terrain il y a quatre ans, lorsque la Caroline du Nord a accueilli les Jeux équestres mondiaux FEI de Tryon. 

Canadian Show Jumping Team Ready for World Championships

Tiffany Foster (Langley, Colombie-Britannique) et Figor, propriété de Tiffany Foster et Artisan Farms LLC.
Source : Arnd Bronkhorst www.arnd.nl

Après une pause d’une journée, les médailles en individuel seront disputées le dimanche 14 août à 14 heures (fuseau horaire local). Les 25 premiers athlètes au classement en individuel à la suite des épreuves de mercredi, jeudi et vendredi prendront part à la ronde d’ouverture. Les 12 premiers reviendront pour la seconde ronde assortie d’un barrage si nécessaire, ce qui départagera les médaillés en individuel. En 2018, l’Allemande Simone Blum sur DSP Alice est devenue la seconde femme à mettre la main sur ce titre très convoité, suivant les traces de la Canadienne Gail Greenough qui a écrit une page d’histoire avec son cheval, Mr. T., lors des Championnats du monde de 1986. Puisque Simone Blum ne sera pas présente au Danemark, un nouveau champion ou une nouvelle championne sera couronné(e) à l’édition 2022. 

Canadian Show Jumping Team Ready for World Championships

Amy Millar (Perth, Ontario) et Truman, propriété de Millar Brooke Farm Ltd. et Overlund.
Source : Arnd Bronkhorst www.arnd.nl

Celui qui a participé aux Championnats du monde à de nombreuses reprises, soit de 1994 à 2018 inclusivement, Éric Lamaze, s’y rend cette année en qualité de chef de l’équipe canadienne de saut d’obstacles. Ce seront ses tout premiers jeux de grande envergure à ce poste.

« Notre esprit d’équipe est du tonnerre. Nous formons une équipe très soudée qui se soucie de chacun, y compris de notre remplaçant Mario Deslauriers », souligne M. Lamaze, qui a été médaillé de bronze en individuel aux Jeux équestres mondiaux de 2010 (Lexington, KY), où son cheval, Hickstead, avait été désigné « Meilleur cheval de la compétition » après avoir réalisé un sans-faute sous la selle de quatre cavaliers différents, lors du fameux « Final Four », une épreuve qui n’existe plus. « Chaque personne qui compose l’équipe a consenti des efforts considérables pour faire cela correctement. Certains ont mis leur entreprise sur pause ou confié leurs clients à d’autres entraîneurs tandis qu’ils se concentraient sur leur préparation en vue des championnats. Tous ont eu à faire des sacrifices pour venir ici et tous sont arrivés avec un objectif à réaliser : celui de représenter le Canada. »

Il poursuit : « Nous avons fait du très bon travail au camp d’entraînement en Belgique. Michel Vaillancourt est venu nous rejoindre pour construire des parcours du niveau des Championnats du monde afin que nous puissions nous entraîner adéquatement. Nous avons investi des efforts considérables. Tout, absolument tout, a été prévu et mis en place. Chaque athlète connait bien les capacités de son cheval pour l’épreuve de vitesse initiale et il ou elle sait ce que lui réservent les épreuves des jours suivants. Il est vrai que la chance y est aussi pour quelque chose et nous méritons certainement qu’elle soit avec nous. Si elle nous sourit, de remarquables évènements peuvent se produire. Et si elle nous boude, je crois que nous réaliserons quand même une excellente performance. Nous serons très confiants à la ligne de départ. Et maintenant, gardons notre sang-froid et… au travail! »     

Canadian Show Jumping Team Ready for World Championships

Beth Underhill (Mulmur, Ontario) et Nikka vd Bisschop, propriété de Rein Family LLC et Torrey Pines Stable Inc.
Source : Arnd Bronkhorst www.arnd.nl

Pour en savoir plus sur les Championnats du monde FEI ECCO, veuillez visiter le site Web https://herning2022.com/ (en anglais). Les résultats de toutes les disciplines sont disponibles ici (en anglais) : www.longinestiming.com/equestrian/2022/ecco-fei-world-championships-herning.

Toutes les épreuves sont diffusées en direct sur FEI TV/ClipMyHorse à www.clipmyhorse.tv/en_EU/fei-tv.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.