Pour être admis lors de la finale en individuel de demain, le cavalier originaire de Saint-Jean (Québec) et la jument holsteiner de 12 ans qu’il détient en copropriété avec Wishing Well Farm LLC ont dû naviguer dans le parcours créé par l’Espagnol Santiago Valera. Les chevaux devaient franchir de manière pratiquement irréprochable les 17 efforts de saut, dont plusieurs s’élevaient à 1,65 m, malgré les défis supplémentaires que représentaient les projecteurs braqués sur eux, ainsi que les couleurs vives des obstacles et des ornements érigés dans la carrière du parc équestre.

Mario Deslauriers et Bardolina 2 ont bataillé ferme pour se concentrer sur leur stratégie et garder le tempo afin de passer la ligne d’arrivée sans anicroche – ce qu’ils ont d’ailleurs réussi à faire en 84,76 secondes, soit dans le temps imparti de 89 secondes. Ils n’ont délogé aucune barre malgré les multiples difficultés du parcours, dont le dixième obstacle, un vertical exigeant qui était situé à la sortie d’une courbe délicate, et le 13a, un oxer solide qui en a fait buter plus d’un cours au cours de la soirée.

« Ce fut difficile à certains endroits, mais je la sentais tout aussi combattive que moi. Nous avons fait du bon boulot et cela s’est reflété dans notre résultat », a dit le cavalier de 56 ans au sujet de cette manche initiale bien réussie avec sa complice Bardolina 2. Rappelons que Mario Deslauriers a pris part aux Jeux équestres mondiaux de Tryon 2018 avec elle, avant de choisir Amsterdam 27 pour les Jeux panaméricains de 2019. « Bardolina est très sensible. Il lui arrive de se déplacer légèrement vers la droite, mais elle est honnête et veut aller de l’avant. Elle a du sang et elle est délicate – parfois un peu trop et il me faut compenser pour la garder droite, mais elle a été géniale. Je suis comblé ! »

« Représenter le Canada est toujours fantastique », a ajouté l’athlète, en discutant de sa performance, qui marque ses premiers Grands Jeux pour l’unifolié depuis les Jeux olympiques de Los Angeles 1984 et de Séoul 1988. « Nous avons de très bons cavaliers. J’ai eu droit à de nombreuses possibilités intéressantes et j’ai tissé de belles amitiés. Je suis heureux d’être de retour and j’espère que nous continuerons à bien performer demain. »

Mario Deslauriers et Bardolina 2 ont obtenu le cinquième meilleur temps au classement et se sont trouvés à égalité avec 25 autres paires selon les pénalités seulement. La finale en individuel de saut d’obstacles aura lieu le 4 août 2021 et réunira les 30 couples qui se sont le mieux classés dans les qualifications, lesquelles réunissaient 73 cavaliers.

Le cavalier bénéficie du soutien de la gestionnaire d’équipe pour le saut d’obstacles Karen Hendry-Ouellette, du chef d’équipe du saut d’obstacles Mark Laskin, de la palefrenière Megan Grabowski et du chef de l’équipe équestre James Hood.

Pour en savoir plus sur les épreuves équestres des Jeux olympiques de Tokyo 2020, dont l’horaire complet de la compétition et les résultats, veuillez cliquer ici. Vous pouvez obtenir davantage de renseignements sur l’Équipe équestre canadienne sur la page #DirectionTokyo de Canada Équestre.

– 30 –

Mario Deslauriers Makes the Grade to Advance to Jumping Final at Tokyo 2020 Olympic Games

PHOTO – Le vétéran équestre canadien Mario Deslauriers (New York, NY) et Bardolina 2 ont livré un sans-faute lors de l’épreuve qualificative de saut d’obstacles, laquelle avait lieu le 3 août 2021 aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

SOURCE – MacMillan Photography & Media Services

Les photos peuvent être publiées dans des articles sur les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et doivent inclure le crédit photo. Pour obtenir des photos de haute résolution, veuillez envoyer un courriel à l’adresse csoble@equestrian.ca

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.