Lauren Barwick (Aldergrove, Colombie-Britannique) et Sandrino, Winona Hartvikson (Langley, Colombie-Britannique) et Onyx, Jody Schloss (Toronto, Ontario) et Lieutenant Lobin, ainsi que Roberta Sheffield (Lincolnshire, Grande-Bretagne) et Fairuza se préparent à participer aux épreuves individuelles et par équipe à Tokyo.

Lauren Barwick, qui est l’athlète la plus expérimentée de l’équipe, en sera à ses cinquièmes Jeux paralympiques. Celle qui est l’une des cavalières les plus décorées du Canada a fait ses débuts paralympiques il y a 17 ans à Athènes, en 2004. Elle a récolté deux médailles à l’édition 2008 des Jeux, soit l’or en reprise libre et l’argent à l’épreuve individuelle de catégorie grade II.

« Il faut de l’engagement, du travail et du temps pour parfaire nos habiletés en équitation », a déclaré la cavalière. « Au cours des cinq dernières années, Patsy Fyfe m’a aidée à acquérir Engelbrecht dans l’espoir qu’il m’accompagnerait jusqu’à Tokyo. Il s’est classé parmi les huit premiers aux Jeux équestres mondiaux (JEM) avant de se blesser. J’ai également rencontré Lee Garrod aux JEM. Elle m’a tendu la main, m’a aidée à trouver Sandrino et s’est avérée une propriétaire incroyable. Je veux aller à Tokyo et rendre hommage à ces deux propriétaires de chevaux, car sans Patsy, je n’aurais jamais rencontré Lee. Ma carrière para-équestre ressemble à un marathon et je suis ravie d’être le choix du Canada. »

Winona Hartvikson fera son entrée sur la scène paralympique à l’âge de 62 ans avec Onyx. Cela fait plus de 30 ans qu’elle s’implique dans le dressage à divers titres, mais c’est en 2017 qu’elle est entrée dans l’équipe para-équestre nationale. Elle concourt dans la catégorie grade I et a obtenu une 10e place aux Jeux équestres mondiaux en 2018.

« J’ai commencé à réfléchir à la possibilité de me qualifier dans l’équipe paralympique en vue des Jeux de Tokyo en 2017 », a ajouté l’athlète. « Pour moi, le chemin menant au parasport a été très long. Ensuite, c’est devenu un objectif ambitieux et une passion de concourir au mieux de mes capacités sur un terrain de jeu équitable. Lorsque je participe à des compétitions de parasport, les handicaps n’existent plus. »

Jody Schloss, qui participera à la compétition avec Lieutenant Lobin, en sera à ses deuxièmes Jeux paralympiques à Tokyo après avoir pris part à ceux de Londres en 2012. Elle s’est classée à deux reprises au 11e rang à Londres dans le grade I en plus d’aider le Canada à obtenir une 8e place à l’épreuve par équipe.

« Je suis très enthousiaste à l’idée de concourir à l’épreuve par équipe pour le Canada à Tokyo », a affirmé la cavalière. « Lobin et moi, nous nous entraînons avec beaucoup d’ardeur. Ma grande vedette m’impressionne vraiment par ses performances ! J’ai l’impression de m’y préparer depuis longtemps. Je n’aurais jamais pu réaliser mon rêve sans mon équipe qui me soutient. »

Roberta Sheffield est de retour au sein de l’Équipe paralympique canadienne après avoir concouru à Rio 2016, où elle s’est classée 14e à l’épreuve individuelle de grade III à ses premiers Jeux. Elle a rallié l’équipe canadienne en 2013 après avoir représenté la Grande-Bretagne.

« Il m’est impossible de décrire comment je me sens après avoir été nommée au sein d’Équipe Canada pour les Jeux de Tokyo avec mon cheval de cœur, Fairuza », a indiqué l’athlète. « C’est un si grand honneur de représenter mon pays, une aventure incroyable, pleine de rebondissements. Il n’y a rien de tel que de porter l’unifolié ».

Aux Jeux paralympiques, le para-équestre consiste en trois épreuves de dressage, soit des concours individuels et par équipe, où les mouvements sont prédéterminés, et une reprise libre où les cavaliers choisissent leurs mouvements. Les athlètes concourent dans cinq catégories mixtes nommées « grades » en fonction de leur niveau de handicap, du plus élevé au plus faible : I, II, III, IV et V.

La compétition para-équestre se déroulera du 26 au 30 août à Tokyo.

« Je suis enchanté et fier de travailler avec cette équipe d’athlètes », a indiqué Clive Milkins, chef d’équipe du paradressage. « À certains égards, nous sommes encore une équipe en développement, qui travaille ensemble pour créer le meilleur environnement possible afin que chacun puisse mettre à profit ses performances personnelles. Même s’il ne fait aucun doute que Tokyo et la COVID-19 nous ont apporté leur lot de défis, je sais que les athlètes équestres canadiens se montreront à la hauteur de la tâche et réaliseront leurs meilleures performances. »

Le Canada a récolté quatre médailles paralympiques en équitation dans l’histoire des Jeux. Lauren Barwick a décroché une médaille d’or et une d’argent en 2008, tandis que Karen Brain a remporté deux médailles de bronze à Athènes en 2004.

« Félicitations à Lauren, Winona, Jody et Roberta pour leur qualification en vue des Jeux paralympiques de Tokyo », a déclaré Stephanie Dixon, chef de mission de l’Équipe paralympique canadienne de Tokyo 2020. « C’est un excellent groupe d’athlètes qui, je le sais, se sont engagés à fond pour pouvoir participer à ces Jeux. Je souhaite bonne chance à chacun d’entre eux, alors qu’ils mettent la dernière main à leur préparation, et je suis ravie à l’idée de les soutenir, ainsi que leurs montures, à Tokyo. »

Équipe para-équestre des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 :

Athlète
Grade
Ville de résidence
Cheval
Propriétaire(s)
Palefrenier(-ère)
Soutien personnel
Lauren Barwick III Aldergrove, BC Sandrino Lee Garrod Lillie Durbin Shannon Dueck
Winona Hartvikson I Langley, BC Onyx Winona Hartvikson & Jane Macdonald Courtney Palleson Jane Macdonald
Jody Schloss I Toronto, ON Lieutenant Lobin Jody Schloss Karis Van Essen Melinda Castillo
Roberta Sheffield III Lincolnshire, GBR Fairuza Roberta Sheffield Richard Neale

Équipe de soutien

Poste
Nom
Ville de résidence
Chef de l’équipe équestre et agent responsable de la conformité en matière de COVID-19 James Hood Ottawa, ON
Vétérinaire de paradressage Dr Alan Manning Orton, ON
Chef d’équipe du paradressage Clive Milkins Bristol, GBR
Attachée de presse pour les sports équestres Caroline Soble Ottawa, ON

Les Jeux paralympiques reportés de Tokyo 2020 se dérouleront du 24 août au 5 septembre 2021 au Japon. Le Canada devrait envoyer une équipe d’environ 130 athlètes aux Jeux, et partout au pays, le public canadien aura la possibilité de suivre l’action en direct, grâce à la couverture du Consortium médiatique paralympique canadien, y compris les partenaires de diffusion CBC/Radio-Canada, AMI et Sportsnet et les partenaires numériques Twitter, Facebook et MXZN.

Veuillez cliquer ici pour voir la liste complète des athlètes nommés dans l’Équipe paralympique canadienne. Le Comité paralympique canadien publiera la liste officielle de l’équipe qui se rendra aux Jeux plus tard cet été.

À propos du Comité paralympique canadien : Paralympique.ca

À propos de Canada Équestre : CanadaÉquestre.ca 

CONTACTS POUR LES MÉDIAS

Nicole Watts
Gestionnaire, Relations de presse Comité paralympique canadien
nwatts@paralympic.ca ou 613 462-2700

Caroline Soble
Gestionnaire, Communications
Canada Équestre
csoble@equestrian.ca ou 613 287-1515, poste 109

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.