Canadian Show Jumping Team in Eighth Position at 2022 World Championships

Jennifer Ward / Starting Gate Communications pour Canada Équestre

Herning (Danemark), le 11 août 2022 – L’équipe canadienne de saut d’obstacles a réalisé une fabuleuse performance ce jeudi 11 août aux Championnats du monde FEI ECCO 2022 de Herning, au Danemark. Les cavalières visaient à se qualifier pour la grande finale par équipe et elles ont admirablement atteint leur objectif. Tiffany Foster (Langley, C.-B.), qui était sixième en individuel, a atteint la cinquième position après avoir dirigé Figor vers un second sans-faute.

Ce jeudi, 22 pays ont pris le départ dans la première ronde de l’épreuve par équipe. Seuls les dix premiers se sont qualifiés pour la finale par équipe du vendredi 12 août qui sera présentée en nocturne dans le stade Stutteri Ask à compter de 21 heures (fuseau horaire local). La conception du parcours sera une fois de plus l’œuvre du Néerlandais Louis Konickx.

Le Canada était installé au 12e rang avant l’épreuve d’aujourd’hui, mais il a effectué une épatante remontée jusqu’au huitième échelon, ce qui lui a procuré son ticket d’entrée pour la finale par équipe au terme de laquelle les médailles seront attribuées. La Suède trône toujours en tête avec un résultat de 3,69 tandis que la France, qui n’a subi aucune perte supplémentaire, demeure deuxième avec 5,44 pénalités. L’Allemagne est remontée en troisième position avec un total de 11,76. Il est intéressant de noter ici que cette puissance majeure en sport de saut d’obstacles a moins d’une barre d’avance sur le Canada qui est huitième avec 15,56 pénalités.

Canadian Show Jumping Team in Eighth Position at 2022 World Championships

Beth Underhill (Mulmur, Ont.) et Nikka vd Bisschop, la jument de Rein Family LLC et Torrey Pines Stable Inc.
Source : Arnd Bronkhorst Photography www.arnd.nl

« Nous avons été témoins aujourd’hui de prestations de grande classe », a tenu à souligner le chef de l’équipe canadienne Éric Lamaze. « Elles ont été parfaites tout au long de l’épreuve et nous avons pu admirer leur habileté et leur talent. Le calibre du cheval d’Amy a gagné en supériorité, Erynn est devenue une experte au niveau mondial, Beth a produit des merveilles avec un cheval de neuf ans et Tiffany est sur une prodigieuse lancée gagnante. Il n’y a pas de mots pour exprimer ce que l’on vit. Il s’agit du premier grand championnat sans la présence de Ian Millar ou la mienne. Ce résultat vient confirmer que le Canada pourra briller sans la vieille garde. »

L’athlète olympique canadienne Beth Underhill (Mulmur, Ont.) a initié un virage important pour l’équipe canadienne en produisant un formidable sans-faute aux commandes de Nikka vd Bisschop (Emerald x Nabab de Reve), une Warmblood belge de neuf ans qui appartient à Rein Family LLC et Torrey Pines Stable Inc. N’ayant rien ajouté à son résultat, elle a effectué une remontée spectaculaire de la 61e à la 23e position. A l’âge de 59 ans, il s’agit de ses premiers grands jeux depuis les Jeux panaméricains de 1999 (Winnipeg, Man.) où elle a été médaillée de bronze avec l’équipe canadienne. 

Canadian Show Jumping Team in Eighth Position at 2022 World Championships

Erynn Ballard (Tottenham, Ont.) et Gakhir, le cheval d’Ilan Ferder et Esperanza Imports LLC.
Source : Arnd Bronkhorst Photography www.arnd.nl

Erynn Ballard (Tottenham, Ont.) était la prochaine en piste pour le Canada sur Gakhir (Spartacus TN x VDL Indorado), le Warmblood néerlandais de 11 ans d’Ilan Ferder et Esperanza Imports LLC. La cavalière de 41 ans a fait tomber une barre lorsqu’elle a franchi la triple combinaison du neuvième obstacle. Le couple est remonté de la 66e à la 50e place du classement individuel (10,40 pénalités). Erynn Ballard a fait ses débuts à ce niveau il y a quatre ans à l’occasion des Jeux équestres mondiaux présentés en 2018 à Tryon (NC) sur Darkos Promise. Elle a aussi représenté son pays avec Fellini S aux Jeux panaméricains de 2019 (Lima, Pérou).

Tiffany Foster et Figor avaient réussi une impressionnante prestation lors de l’épreuve de vitesse présentée mercredi à l’ouverture de la compétition. Le Canada a eu droit à une copie conforme de leur performance aujourd’hui. Puisque la cavalière de 38 ans a réalisé un sans-faute, elle loge désormais au cinquième rang avec un score de 0,95. Le Français Julien Epaillard est toujours présent au sommet du classement individuel avec un résultat parfait de zéro sur Caracole de la Roque, suivi du Britannique Scott Brash sur Hello Jefferson (0,23). Viennent ensuite deux Suédois, Peder Fredricson sur H&M All In, et Henrick von Eckermann sur King Edward. Ces deux cavaliers, qui étaient membres de l’équipe médaillée d’or aux Jeux olympiques de Tokyo, sont respectivement troisième (0,40) et quatrième (0,58). 

Canadian Show Jumping Team in Eighth Position at 2022 World Championships

Tiffany Foster (Langley, C.. -B.) et Figor, un cheval qui lui appartient en copropriété avec Artisan Farms LLC.
Source : Arnd Bronkhorst Photography www.arnd.nl

« Je tenais absolument à réaliser un sans-faute aujourd’hui », a dit Tiffany Foster, une athlète qui a pris part à deux Jeux olympiques et qui monte Figor (Querly-Elvis x Indoctro), le Warmblood néerlandais de 11 ans qui lui appartient en copropriété avec Andy et Carlene Ziegler d’Artisan Farms LLC. « Il y a mis tout son cœur. C’est un cheval un peu nerveux, mais il se contrôle assez bien. S’il déborde d’énergie, je le concentre sur le travail et il devient très généreux. Ça n’a pas toujours été facile. Nous avons connu des hauts et des bas.

« Nous en avons fait l’acquisition à l’âge de sept ans; Carlene et Andy Ziegler étaient convaincus qu’il avait la trempe d’une monture de championnat, et ils l’ont acheté dans cette optique », se remémore cette athlète qui reçoit les encouragements de Carlene Ziegler à Herning. « C’est la première fois que nous le présentons à un championnat. J’ai de grandes attentes parce qu’il peut sauter n’importe quel parcours. Il a un coup de saut phénoménal et il m’apporte une énorme confiance. Il survole littéralement l’obstacle! »  

Canadian Show Jumping Team in Eighth Position at 2022 World Championships

Amy Millar (Perth, Ont.) et Truman, le cheval de Millar Brooke Farm Ltd et Overlund.
Source : Arnd Bronkhorst Photography www.arnd.nl

A cette étape, la pression reposait entièrement sur les épaules des derniers partants de l’équipe, Amy Millar (Perth, Ont.) et Truman (Mylord Carthago x Kolibri), le Selle Français de 13 ans de Millar Brooke Farm Ltd et Overlund. L’athlète olympique canadienne de 45 ans a fait une seule erreur au cinquième obstacle, une combinaison double. Après avoir conservé les trois meilleurs résultats, le Canada affichait quatre fautes pour cette compétition. Avec l’ajout de son résultat obtenu mercredi (11,56) dans l’épreuve de vitesse, le Canada s’est vu écarté du top 10. Toutefois, les Irlandais, les Américains et les Brésiliens ayant un nombre d’erreurs supérieur, le Canada a fait un bond au huitième rang. Pour sa part, Millar est remontée de la 54e à la 46e position au classement individuel.

« Nous avons fait une entrée plutôt timide hier, mais nous avons rapidement retrouvé notre dynamisme », a fait remarquer M. Lamaze, qui agit en qualité de chef d’équipe depuis quelques mois. M. Lamaze a lui-même participé aux sept derniers Championnats du monde, notamment à celui de 2010 où il a été médaillé de bronze avec Hickstead. « Nous nous sommes bien préparés pour ces championnats. Nous l’avons démontré à domicile et nous sommes prêts à renouveler notre succès ici.

« Les gens qui croient qu’ils vont participer à un tel championnat sans une cohésion parfaite et sans travailler ensemble avec ardeur et ténacité se racontent des histoires », a-t-il ajouté. « Le camp d’entraînement et le fait d’avoir Michel Vaillancourt avec nous pour construire nos parcours ont été extrêmement utiles. Nous avions besoin d’un concepteur qui connait bien ce niveau et qui pouvait créer les combinaisons que nous allions devoir franchir. Voilà comment il faut se préparer pour un championnat. Ces athlètes sont bien disposées et leurs chevaux sont prêts. Nous n’avons ménagé aucun effort, nous avons tout mis en œuvre et nous entendons poursuivre. Nous n’avons pas dit notre dernier mot. »

Canadian Show Jumping Team in Eighth Position at 2022 World Championships

L’équipe canadienne de saut d’obstacles et le chef d’équipe Éric Lamaze (deuxième à gauche) célèbrent le sans-faute de Tiffany Foster sur Figor.
Source : Arnd Bronkhorst Photography www.arnd.nl

La fiche de points de chaque athlète est reportée jusqu’à la finale par équipe où les médailles seront attribuées. Celle-ci se tiendra ce vendredi 12 août à compter de 21 heures (fuseau horaire local). Les athlètes classés au top 60, qui ne font pas partie des 10 premières équipes, participeront en premier pour confirmer leurs résultats en individuel.

Après une pause d’une journée, les médailles en individuel seront disputées le dimanche 14 août à 14 heures (fuseau horaire local). Les 25 premiers athlètes au classement en individuel à la suite des épreuves de mercredi, jeudi et vendredi prendront part à la ronde d’ouverture. Les 12 premiers reviendront pour la seconde ronde assortie d’un barrage si nécessaire, ce qui départagera les médaillés en individuel.

Pour en savoir plus sur les Championnats du monde FEI ECCO, veuillez visiter le site Web https://herning2022.com/ (en anglais). Les résultats complets de toutes les disciplines sont disponibles en anglais à www.longinestiming.com/equestrian/2022/ecco-fei-world-championships-herning.

Vous pouvez regarder la diffusion en direct des épreuves en vous abonnant à FEI TV/ClipMyHorse sur la page www.clipmyhorse.tv/en_EU/fei-tv

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.