Starting Gate Communications pour Canada Équestre

Rabat, Maroc, le 13 octobre 2019 – Ce dimanche 13 octobre, l’Équipe canadienne de saut d’obstacles a décroché la cinquième place parmi les 14 pays en lice pour la victoire de l’épreuve de Coupe des nations de 100 000 € présentée à Rabat, au Maroc.

Le concours de saut d’obstacles CSIO 4*-W de Rabat constituait la seconde des trois étapes du Tour Royal du Maroc qui se déroule sur trois semaines dans les villes de Tétouan, Rabat et El Jadida. Le concours de Rabat avait lieu sur le site de la Fédération Royale marocaine des sports équestres.

Top Five Finish for Canadian Show Jumping Team in Moroccan Nations Cup

Kyle Timm (Calgary, Alb.) et Vagabon des Forets, propriété de Sarl Écurie du Grand Veneur
Source : R&B Presse / P. Renauldon

Le Canada était le premier pays à franchir le parcours du réputé concepteur irlandais Alan Wade. Kyle Timm (Calgary, Alb.), 30 ans, qui en était à ses débuts en Coupe des nations, a réalisé un sans-faute sur Vagabon des Forets (Corofino 2 x Richebourg), le Selle français gris de 10 ans de Sarl Écurie du Grand Veneur.

Liz Bates (Toronto, Ont.), une autre nouvelle venue au sein de l’Équipe canadienne de saut d’obstacles, était la deuxième en piste pour le Canada sur Chronos 31 (Casall x Claudio), un Holsteiner de 10 ans appartenant à Breakaway Equestrian BVBA. Cette cavalière de 30 ans a heurté une barre au second élément du triple qui était placé parallèlement à la grande tente de réception. Elle a aussi encouru une pénalité pour avoir dépassé le temps limite de 78 secondes.

Top Five Finish for Canadian Show Jumping Team in Moroccan Nations Cup

Liz Bates (Toronto, Ont.) et Chronos 31, le cheval de Breakaway Equestrian BVVA.
Source : R&B Presse / P. Renauldon

A la troisième rotation des cavaliers, le Canadien Chris Sorensen (Caledon, Ont.), 37 ans, a inscrit 12 fautes au tableau canadien, lesquelles ont été soustraites lorsque Tiffany Foster (North Vancouver, C.-B.), 35 ans, a produit un sans-faute sur Figor (VDL Groep Zagreb x C-Indoctro), le warmblood hollandais de neuf ans d’Artisan Farms LLC.

A la mi-temps, avec deux sans-faute et cinq points perdus par Bates, l’Équipe canadienne occupait la quatrième position. Le Brésil détenait l’avance avec une fiche vierge, tandis que l’Égypte était deuxième à égalité avec la Suisse (une seule pénalité de temps). 

Top Five Finish for Canadian Show Jumping Team in Moroccan Nations Cup

Chris Sorensen (Caledon, Ont.) et Emperor Claudius, propriété de Highbranches Group.
Source : R&B Presse / P. Renauldon

Au second tour, la tension est montée d’un cran lorsque Timm a renversé une barre au dixième obstacle. Bates aurait réalisé un tour parfait n’eut été de la pénalité de temps qu’elle n’a pu éviter. Sorensen et l’Anglo-européen de neuf ans de Highbranches Group, Emperor Claudius (Zilando x Temple Sandor Z), se sont également améliorés. Ils ont délogé une barre à la combinaison triple et encouru une pénalité de temps, ajoutant cinq fautes au compteur. Foster et Figor ont commis une erreur à la rivière, accroché le vertical qui suivait de près et obtenu une pénalité de temps, une prestation de neuf fautes qui fut exclue du résultat de l’équipe s’élevant à 10 fautes en seconde manche.

Top Five Finish for Canadian Show Jumping Team in Moroccan Nations Cup

Tiffany Foster (North Vancouver, C.-B.) et Figor, le cheval d’Artisan Farms LLC.
Source : R&B Presse / P. Renauldon

Avec seulement quatre pénalités de temps, l’Égypte, qui n’a heurté aucun obstacle tout au long de ces deux manches pourtant très difficiles, a été déclarée grande gagnante de l’épreuve. La Suisse est arrivée deuxième (cinq fautes). L’Italie et le Brésil ont terminé avec 14 fautes mais l’équipe italienne ayant réalisé le meilleur temps, elle s’est classée troisième. Le Canada a pris la cinquième place (15 fautes) derrière le Brésil.

L’épreuve de Coupe des nations du dimanche était une qualificative olympique pour les six pays du Groupe F de la Fédération équestre internationale – l’Égypte, la Jordanie, le Maroc, le Qatar, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis – qui se disputaient les deux seules invitations pour Tokyo 2020. Grâce à sa victoire, l’Égypte a eu droit au premier laissez-passer tandis que le second allait au Qatar, classé huitième avec 28 fautes.

« Nous avons frôlé le podium de très près et ce, du début à la toute fin », mentionne le chef de l’Équipe canadienne de saut d’obstacles, Mark Laskin (Langley, C.-B.). « Terminer cinquième sur 14 dans une épreuve de qualification olympique est tout à fait digne d’éloges, si l’on considère que deux de nos cavaliers et trois de nos chevaux en étaient à leurs débuts en épreuve de Coupe des nations. »

Laskin conclut : « Deux semaines de compétition au Maroc qui se terminent avec une Coupe des nations procurent assurément une précieuse expérience à nos cavaliers et nos chevaux. »

L’épreuve de Coupe des nations de Rabat est la toute dernière de la saison 2019 pour l’Équipe canadienne de saut d’obstacles qui a accompli ses deux meilleures performances à domicile. En juin, elle s’offrait la victoire de la Coupe des nations FEI Longines Canada dotée de 400 000$ du CSIO 5* de Langley, C.-B, et en septembre, elle raflait la deuxième position lors de la Coupe des nations BMO de 530 000$ du CSIO 5* du « Masters tournament » de Spruce Meadows (Calgary, Alb.).

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.