L’athlète olympique Éric Lamaze au poste de chef d’équipe pour la première fois

Wellington (Floride), 6 mars 2022 – Le samedi 5 mars, au CSIO4* Winter Equestrian Festival Week 8 de Wellington (Floride), l’Équipe canadienne de saut d’obstacles a pris la deuxième place au terme de la Coupe des nations de 150 000$ présentée par Premier Equestrian.

Habilement guidées par Éric Lamaze, le champion des Jeux olympiques de 2008 récemment élu chef d’équipe, Erynn Ballard, Tiffany Foster, Amy Millar et Beth Underhill ont disputé les honneurs de l’épreuve face aux athlètes de dix autres nations.

Au terme de la manche initiale, le Canada, qui avait l’avantage d’être le dernier partant selon l’ordre déterminé par tirage au sort, occupait la tête du classement grâce au travail impeccable des cavalières olympiques Foster, Underhill et Millar. Le seul autre pays avec une fiche vierge était l’Irlande. Venaient ensuite la Grande-Bretagne, l’Australie et le Mexique (quatre fautes), la Belgique et les États-Unis (huit fautes), et enfin l’Argentine (10 fautes). Puisque seules les huit premières équipes étaient admises en ronde finale, les athlètes d’Israël, du Brésil et du Vénézuéla se sont retirés de la course.

Canada Second in Nations’ Cup in Wellington, Florida

Tiffany Foster (Langley, C.-B.) et Figor, un cheval dont elle est copropriétaire avec Artisan Farms LLC.
Source : Starting Gate Communications

La tension est montée d’un cran lorsque le soleil a disparu à l’horizon et que la compétition s’est poursuivie sous les projecteurs de la carrière internationale du Palm Beach International Equestrian Center. Première en piste pour le Canada, Foster (Langley, C.-B.) a livré un second sans-faute aux rênes de Figor (Querly-Elvis x Indoctro), un Warmblood néerlandais de 12 ans dont elle est copropriétaire avec Artisan Farms LLC. La cavalière de 37 ans et sa monture ont ainsi réalisé l’un des cinq doubles sans-faute à avoir lieu sur le parcours des deux concepteurs américains, Nick Granat et Steve Stephens. Ce dernier avait collaboré aux parcours des Jeux olympiques de 2008.

Canada Second in Nations’ Cup in Wellington, Florida

Beth Underhill (Mulmer, Ont.) et Chacco Kid, propriété du Chacco Kid Group.
Source : Starting Gate Communications

Underhill (Mulmer, Ont.), 59 ans, était la deuxième à prendre le départ pour le Canada. Elle était aux commandes d’un cheval monté précédemment par Lamaze, Chacco Kid (Chacco Blue x Come On), l’Oldenbourg de 16 ans du Chacco Kid Group. Ayant à son actif un premier sans-faute, le couple a cette fois délogé une barre à l’élément ‘c’ du triple, et encouru quatre fautes au dernier obstacle, un oxer avec bidet érigé dans le coin éloigné de l’entrée. 

Canada Second in Nations’ Cup in Wellington, Florida

Amy Millar (Perth, Ont.) et Truman, le cheval de Millar Brooke Farm Ltd et Overlund.
Source : Starting Gate Communications

Pour leur part, Millar (Perth, Ont.), 45 ans, et Truman (Mylord Carthago x Kolibri), le Selle français de 13 ans de Millar Brooke Farm Ltd et Overlund, ont heurté le tout dernier obstacle du parcours. Le Canada affichait 12 fautes à cette étape (quatre pour Millar et huit pour Underhill), un compte que la dernière partante, Ballard (Tottenham, Ont.), 40 ans, n’a pas été en mesure d’améliorer puisqu’elle a déploré 15 fautes. Son résultat a été exclu au terme de sa prestation sur Gakhir (Spartacus x Indorado), le Warmblood néerlandais de 11 ans de Ilan Ferder et Esperanza Imports LLC.  

Canada Second in Nations’ Cup in Wellington, Florida

Erynn Ballard (Tottenham, Ont.) et Gakhir, propriété d’Ilan Ferder et Esperanza Imports LLC.
Source : Starting Gate Communications

Grâce à une fiche de cinq fautes, l’Irlande a gagné l’épreuve, et ce, malgré la consternante élimination du pilier de l’équipe, Cian O’Connor. Le Canada et les États-Unis étant au coude à coude avec 12 fautes, l’égalité a été brisée après addition des chronos des trois premiers couples de chaque équipe. Le Canada a ainsi accédé à la deuxième place. La Grande-Bretagne a terminé quatrième (16 fautes) et le Mexique, cinquième (20 fautes).

« Je suis très heureux de ce que nos cavalières ont accompli, mais j’ai l’impression que la chance nous a glissé des mains », a commenté Lamaze, qui a à son actif une impressionnante collection de médailles récoltées notamment aux Jeux olympiques, aux Championnats mondiaux, ainsi qu’aux Jeux panaméricains. « Nous avions quatre cavalières audacieuses mais j’ai ressenti une perte d’énergie au deuxième tour. Tiffany a été super mais la chance n’a pas souri à Amy. Nous allons nous réunir et reparler de ce qui a bien et moins bien été. Nous nous fonderons sur l’expérience acquise pour continuer à nous améliorer. »

Canada Second in Nations’ Cup in Wellington, Florida

L’Équipe canadienne de saut d’obstacles a décroché la deuxième place au terme de l’épreuve de Coupe des nations de 150 000$ du CSIO4* Winter Equestrian Festival Week 8 de Wellington (Floride). De gauche à droite : Erynn Ballard, Amy Millar, le chef d’équipe Éric Lamaze, Tiffany Foster et Beth Underhill.
Source : Starting Gate Communications

La toute première Coupe des nations a eu lieu au Winter Equestrian Festival de 2002. Cette année, cette épreuve disputée par équipe en est à sa 21e édition. Constatant que l’épreuve attirait de plus en plus de pays participants, les organisateurs ont pris la décision de présenter la manche initiale durant la journée. Après une pause d’une heure, les équipes sont revenues pour prendre part à la seconde manche qui se déroulait sous les projecteurs.

« Le fait de participer le jour, puis le soir sous les projecteurs est déjà très difficile pour les chevaux, et de surcroit, il y a eu une pause d’une heure », a déclaré Lamaze au sujet de la formule adoptée cette année. « La lumière est différente et les chevaux ne s’attendent pas à cela lorsqu’ils entrent dans la carrière au deuxième tour. Ce n’est pas juste envers les chevaux. A mon avis, les deux manches devraient se dérouler soit le jour, soit le soir, et la deuxième devrait débuter immédiatement, sans délai d’une heure.

« Cela dit, j’ai beaucoup aimé l’esprit d’équipe qui animait mon entourage ce soir; toutes les cavalières canadiennes, de la plus jeune à la plus âgée, étaient présentes et solidaires », poursuit Lamaze à propos de sa première expérience en tant que chef d’équipe. « C’était la plus belle cohésion d’équipe à laquelle j’ai assisté. J’étais ravi de voir les Canadiennes encourager leurs coéquipières avec autant d’ardeur. J’ai constaté qu’un avenir brillant et productif nous attend.

« Pour résumer, j’ajoute que tout repose sur la puissance et l’esprit sportif de l’équipe, dit-il. Je veux former une équipe avec des athlètes solidaires, qui s’aident les uns les autres et travaillent à un but commun. Il n’y a pas longtemps que je suis en poste et déjà, je sens que le « buzz » est au rendez-vous. Nous sommes sur la bonne voie! »

Au CSIO4* du Winter Equestrian Festival Week 8, la compétition prendra fin ce dimanche 6 mars avec la tenue du Grand prix JTWG Inc. de 216 000$ qui débutera à 13 heures. Pour de plus amples renseignements ainsi que tous les résultats, veuillez visiter le pbiec.coth.com/.

Pour obtenir des photos en haute définition, veuillez transmettre un courriel à cette adresse : communications@equestrian.ca.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.