Keysoe (Angleterre), 17 mars 2022 – La Canadienne Roberta Sheffield était dans une forme splendide au CPEDI3* Keysoe International, la première compétition à laquelle elle participait depuis les Jeux paralympiques de Tokyo, au Japon. L’athlète de 41 ans a remporté deux épreuves durant ce concours qui se déroulait du 14 au 16 mars dernier à Keysoe (Bedford, Angleterre).

Le lundi 14 mars, Mme Sheffield a obtenu une note de 71,941 % dans la reprise par équipe de Grade III, ce qui lui a valu la première place devant la Britannique Emma Kent (70,353 %). Le lendemain, au terme de la reprise du championnat en individuel, les juges lui octroyaient une fois de plus une note supérieure à celle de Kent. Sheffield a ainsi affiché une seconde victoire (71,235 %) sur la selle de Fairuza, une jument baie de 13 ans qui provient d’une lignée de chevaux d’attelage néerlandais de race Gelderlander.

« Tout va très bien en ce début de saison, malgré le mauvais temps », mentionne l’athlète qui réside actuellement dans le Lincolnshire, en Angleterre. « Fairuza était au repos depuis Tokyo, et cette année, nous n’avons pas été en mesure de participer à des épreuves nationales afin de nous préparer pour Keysoe. Ayant connu du succès sur un immense terrain comme celui de Tokyo, nous voulions revivre l’expérience. La jument s’est montrée un peu tendue par moments mais c’était un concours de quatre jours alors elle a eu le temps de se remettre dans l’ambiance. » 

Paralympian Roberta Sheffield Starts 2022 Season with Two Wins in England

Au concours CPEDI3* de Keysoe, en Angleterre, la double athlète paralympique Roberta Sheffield a remporté deux reprises de Grade III (en équipe et en individuel) sur Fairuza.
Source : Kevin Sparrow, www.kevinsparrow.co.uk

La reprise libre du mercredi a été gagnée par Emma Kent (73,020 %), suivie de près par Roberta Sheffield (72,854 %). Bien qu’elle se soit classée deuxième, il s’agissait du meilleur résultat à vie de Fairuza au niveau FEI. Le couple canadien a présenté une reprise libre au son de la musique d’une pièce orchestrale, Suns and Stars, dont les arrangements étaient signés par Avery Maude Dressage. Il y a un lien intéressant entre Mme Sheffield et Avery Maude, car cette jeune cavalière britannique a acquis Double Agent, son cheval des Jeux paralympiques de Rio, et le monte actuellement en dressage au niveau international Junior.

« On se croirait dans un film lorsque l’on écoute cette musique », explique Sheffield. « C’est une musique atypique en ce qui me concerne, car je préfère monter au son de la musique rock. Avant de développer ce handicap qui m’interdit maintenant de faire de la musique, j’étais guitariste goth-grunge. Ma jument est puissante et ce fut tout un défi d’identifier le type de musique qui lui convenait le mieux. Elle est énergique, mais c’est une énergie féminine – la puissance faite femme, en quelque sorte. Nous apprenons à travailler ensemble et les juges semblent apprécier la douceur qui accompagne nos mouvements. »

Après sept années de travail, Sheffield et Fairuza forment désormais un couple gagnant. En 2015, lorsqu’elle en a fait l’acquisition, la jument n’avait aucune éducation, bien qu’elle était déjà âgée de six ans.

« Je l’ai achetée pour la former et la revendre afin de pouvoir financer l’achat d’une super monture, mais c’est elle qui est devenue ma superstar », raconte-t-elle. « Elle est la plus incroyable, la plus performante, et aussi la plus honnête monture sur terre. Elle place toute son énergie à ma disposition et exécute tout ce que je lui demande. Elle est si généreuse que je dois lui demander sans cesse de ralentir ses ardeurs. Grâce à elle, j’ai appris à canaliser le trop-plein d’énergie d’un cheval. Sa générosité compense pour ses petites faiblesses. Elle est le type même du cheval Gelderlander avec ses longues oreilles et son port de queue exubérant. Je crois que les juges ont appris à lui faire confiance et à aimer ses particularités. »

Paralympian Roberta Sheffield Starts 2022 Season with Two Wins in England

Fairuza, lors de l’inspection des chevaux. Elle est accompagnée d’Anna Choma, qui vient de se joindre à Roberta Sheffield en tant que groom.
Source : Kevin Sparrow, www.kevinsparrow.co.uk

« Je suis ravie des notes que nous avons obtenues. Elles étaient presque aussi bonnes que nos meilleurs résultats à vie dans les reprises techniques », poursuit Sheffield qui a inscrit sa meilleure note aux Jeux paralympiques de Tokyo, à la conclusion de la reprise d’équipe de Grade III (72 %). « Compte tenu de notre préparation sous-optimale, la compétition s’est bien déroulée. Tous mes résultats dépassent clairement les critères de sélection en vue des Championnats mondiaux. Mon record personnel obtenu à Tokyo était formidable car j’étais bien préparée, j’avais un excellent soutien, et l’atmosphère me donnait des ailes. »

« Plus un concours est imposant et important, plus j’aime ça », révèle l’athlète dont la mère d’origine canadienne possède les citoyennetés canadienne et britannique. « C’est un concours qui se déroule près de chez moi, en Grande-Bretagne. Je ne ressens pas autant d’effervescence quand il pleut et que le ciel est gris. L’équipe de Canada Équestre, dont Christine Peters, Clive Milkins, James Hood et Dr Alan Manning, n’est pas avec moi. Je ne pouvais me nourrir de leur énergie et ce fut un réel effort mental d’entrer dans la carrière et de me présenter à mon maximum dans ces conditions. »

Espérant représenter le Canada aux Championnats du monde de 2022 qui auront lieu à Herning, au Danemark, Sheffield a prévu de concourir en Europe, notamment au CPEDI3* de Deauville (France), du 1er au 3 avril. Puis elle participera aux CPEDI3* de Waregem (Belgique) et de Mannheim (Allemagne). Elle a déjà représenté le Canada aux Jeux équestres mondiaux de Normandie (France) et de Tryon (Caroline du Nord). Elle a aussi participé aux Jeux paralympiques de Rio de Janeiro (Brésil, 2016) et de Tokyo (Japon, 2022).

« Je tiens à transmettre mes plus vifs remerciements à mes commanditaires, propriétaires, ainsi qu’à Clive », ajoute-t-elle au sujet de Clive Milkins, le responsable technique du programme de Haute performance, paradressage, Canada Équestre. « Clive m’a offert un grand soutien via WhatsApp, tout au long de cette compétition. Même à distance, ses conseils me motivent. Je pense que c’est l’une des plus grandes forces de l’Équipe canadienne. Nous travaillons séparément mais nous sommes très soudés. »

Pour en savoir plus sur le CDPEDI3* du Keysoe International, veuillez visiter le site Web www.Keysoe.com. Pour voir tous les résultats, veuillez consulter le site Web.

Pour des photos de haute résolution, veuillez envoyer un courriel à communications@equestrian.ca.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.