Driver Houtappels-Bruder continues to make Canada proud!

Kelly Houtappels-Bruder et Flip durant l’épreuve de dressage de la compétition Les 5 étoiles de Pau.
Source : Solène Bailly Photos

Les 5 Etoiles de Pau était un concours combiné d’attelage composé de trois phases : une épreuve de dressage, un marathon et un parcours de cônes. Comme en concours complet, les notes et les temps de chaque épreuve sont convertis en pénalités. La première place est ensuite décernée à la personne ayant accumulé le résultat le plus bas.

Après avoir remporté une médaille d’argent dans l’épreuve en simple aux Championnats du monde d’attelage FEI 2020, Kelly Houtappels-Bruder et Flip (Fidertanz x Carprilli), un Oldenburg de 12 ans qu’elle possède en copropriété avec son mari, Frank Houtappels, ont dominé l’ensemble des meneuses et des meneurs en simple en 2021 dans l’épreuve de dressage et le parcours de cônes.

« Le parcours de Pau était vraiment difficile cette année. Il s’agit de notre seule épreuve 4*, donc ils ont veillé à ce qu’elle soit vraiment difficile, encore plus qu’un championnat du monde », a déclaré Kelly Houtappels-Bruder. « Le parcours des cônes est l’un des plus difficiles que je n’aie jamais navigué. Le temps était presque impossible à respecter et les longues distances au galop suivies de courtes sections techniques étaient très exigeantes pour les chevaux et les meneuses et meneurs. J’étais très heureuse de terminer avec seulement quelques pénalités de temps et de conserver notre avance acquise dans l’épreuve du dressage. »

Après avoir entamé la dernière journée, le duo canadien a été éliminé pour avoir raté une porte pendant le marathon.

« Les obstacles étaient sur un sol difficile et étaient très techniques. Le sixième obstacle était complètement nouveau et était essentiellement un sprint sur une distance de 150 mètres », a-t-elle déclaré. « À part mon erreur dans l’obstacle d’eau, où j’ai raté la porte B, nous avons connu un excellent marathon et, n’eût été cette erreur, nous aurions gagné la compétition. »

Driver Houtappels-Bruder continues to make Canada proud!

Kelly Houtappels-Bruder et Flip ont livré une superbe performance sur la scène internationale.
Source : Solène Bailly Photos

Kelly Houtappels-Bruder nous a fait part de ses pensées sur cette année : « Cela a été une année de développement pour nous, puisque nous y avons mené pour la première fois la nouvelle reprise de dressage dans le plus petit manège ». Le parcours d’un athlète de haut niveau a ses hauts et ses bas qui nécessitent des ajustements : « Puisque ce n’est pas une année de championnat du monde pour nous, je considère les compétitions comme des étapes dans notre préparation pour l’année prochaine. Nous faisons des erreurs, mais elles sont nécessaires pour apprendre et s’améliorer. C’est une période au cours de laquelle nous devons essayer une nouvelle partie d’équipement, un mors différent et de nouvelles méthodes d’entraînement et Flip est définitivement un pro à ce stade. »

Le duo canadien est soutenu par une équipe expérimentée comprenant la palefrenière et navigatrice Meike Paridaans, l’entraîneure Corine Dorrepaal et la vétérinaire Maud Smedts, mais reçoit aussi le soutien de la communauté, même à distance. « La communauté canadienne d’attelage nous soutient et nous encourage toujours quand nous concourons à l’échelle internationale. Ce fut très difficile ces deux dernières années de ne pas pouvoir rentrer à la maison pour offrir des cliniques, car nous avons tellement de meneuses et meneurs talentueux et passionnés », a-t-elle déclaré.

« La chose la plus importante que j’ai apprise est de suivre mon instinct, de m’occuper de ma propre compétition et de ne pas m’inquiéter des résultats ou de ce que les autres pourraient penser », a exprimé Kelly Houtappels-Bruder. La meneuse encourage la communauté d’attelage et les nouveaux athlètes « à assister à vos compétitions locales et à les soutenir, car ces kilomètres et ces expériences sont nécessaires ».

Le duo dynamique entrevoit la prochaine année avec optimisme : « Flip aime l’entraînement léger en dressage et randonnée, il est revenu de Pau en excellente forme. » Pour l’année 2022, le couple prévoit participer à des concours de dressage en selle et compte bien s’entraîner en vue des Championnats du monde de 2022 au Haras du Pin, en France.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.