Le printemps est arrivé et de nombreux événements nationaux à travers le pays se préparent en vue d’une saison 2022 chargée qui aura lieu dans un monde presque postpandémique. Avec l’arrivée de la saison des concours, plusieurs titulaires de licence sportive (DLS) ont terminé ou sont en train de terminer leur inscription pour la compétition. Elles et ils ont également pris connaissance coûts de licence sportive de Canada Équestre (CE) et de l’importance des événements sanctionnés. Maria-Christina Lepore, gestionnaire, Services aux compétitions de CE va nous expliquer en détail pourquoi il est important que les événements soient sanctionnés et sécuritaires.

Pour participer à une compétition sanctionnée, il faut être membre d’un organisme provincial ou territorial de sport (OPTS) et de CE, ce qui nécessite de payer les frais liés à l’adhésion provinciale et à la licence sportive adéquate. Quand un événement mentionne des frais de compétition sur sa fiche d’inscription, il s’agit généralement de frais nécessaires à la sécurité, au respect des règles et à l’embauche de commissaires, mais il ne s’agit pas directement de frais de CE. 

Ainsi, qu’est-ce qu’une compétition sanctionnée?

Une compétition sanctionnée par CE répond à un ensemble minimum de critères où la sécurité, l’équité et le bien-être des chevaux sont prioritaires. Les compétitions sanctionnées ont des officiels certifiés et des niveaux d’assurance appropriés et sont régies par les règles de CE. Le tarif de base pour la sanction d’une compétition est de 53 $, mais ce montant dépend du niveau et du montant des prix offerts.

Certains frais facturés aux concurrent(e)s sont des cotisations qui sont perçues par la compétition au nom de CE. Les cotisations perçues dans le cadre de compétitions de chasse/saut d’obstacles, de dressage, d’endurance et de concours complet sont utilisées pour soutenir les programmes des disciplines. Les frais de contrôle antidopage équin sont perçus dans le cadre de tous les événements sanctionnés par CE et varient selon le niveau. Ces frais sont soumis à CE par les organisateur(-trice)s et financent le programme de contrôle des médicaments équins. Quand vous voyez une ou un technicien au contrôle des médicaments équins dans le cadre d’un événement, ce sont les frais de contrôle des médicaments équins qui sont en jeu.

Quand une compétition souhaite être sanctionnée, l’organisateur(-trice) envoie d’abord un formulaire de demande de concours qui nous permet d’ouvrir un dossier pour le concours et d’obtenir tous les détails de ce dernier. Pour chaque concours, nous recueillons aussi une preuve d’assurance, l’avant-programme, l’approbation de l’avant-programme par le commissaire, l’auto-évaluation sur la biosécurité, la déclaration sur la COVID-19 et les frais de sanction. Nous vérifions aussi que toutes et tous les commissaires et officiels sont à jour et répondent aux critères requis pour travailler à ce niveau de compétition. Il s’agit d’un processus très minutieux, mais qui garantit la sécurité de tous les chevaux et cavalier(-ère)s présents à l’événement. Une fois toutes les exigences satisfaites, CE approuve la sanction. 

Desk Of: Competition Department explains sanctioned events

Organisateur(-trice)s de compétitions 

Nous avons rencontré quelques-uns de nos formidables organisateur(-trice)s de concours, commissaires et officiel(le)s à travers le Canada qui sont impliqués directement dans le processus d’organisation, d’arbitrage et d’inscription auprès de CE pour accueillir un concours. Karen Sparks, Sandra Conrad, Chelsea van Lierde et Ali Buchanan nous ont fait part de leurs expériences de travail dans le cadre d’événements sanctionnés.

Mme Sparks, qui est présidente du comité de saut d’obstacles de CE et directrice générale de Wesley Clover Parks à Ottawa (Ontario), « s’efforce d’être un chef de file du sport équestre en établissant et en maintenant des normes élevées pour toutes ses activités. Afin d’offrir des services de la plus haute qualité à la communauté et aux concurrent(e)s, nous avons choisi de sanctionner tous nos événements équestres dans les trois disciplines olympiques », a déclaré Mme Sparks. « L’utilisation des règles de CE et l’embauche d’officiels accrédités par CE sont d’une extrême importance et franchement une nécessité pour organiser nos événements en toute sécurité. CE fournit un cadre pour l’esprit sportif, la gestion des risques et le bien-être des athlètes, tant équins qu’humains. »

Mme Conrad, qui est originaire de Lawrencetown, en Nouvelle-Écosse, est conceptrice de parcours de chasse et de saut d’obstacles de CE, juge de saut d’obstacles de CE, commissaire générale et commissaire de dressage et de saut d’obstacles. Quand elle accepte un contrat pour occuper ses fonctions à une compétition sanctionnée par CE, elle « sait que je dispose d’un ensemble cohérent de règles et de lignes directrices qui m’aideront et orienteront mon rôle d’officiel ». Mme Conrad a ajouté : « Cela devient important pour moi afin que je puisse offrir un service cohérent et attendu à tous les intervenants, y compris les équipes de gestion des organisateurs et des participants. »

Originaire de Saint-Lazare, au Québec, Mme van Lierde organise des concours de dressage Or et a l’expérience de l’organisation de concours au Québec. Elle trouve le processus très accessible et facile, « c’est assez simple et le département des compétitions de CE fournit un très bon soutien. » Elle ajoute : « La sanction des compétitions permet de maintenir une certaine uniformité entre les compétitions et de s’assurer qu’il y a un circuit disponible pour les athlètes, quelle que soit la discipline. Cela permet aussi de maintenir un certain niveau de qualité et de compétence parmi les officiels, car ils doivent être qualifiés et certifiés pour occuper leurs fonctions dans des compétitions sanctionnées. »

M. Buchanan, qui est originaire de Langley, en Colombie-Britannique, est un juge senior de dressage et de saut d’obstacles de CE et organise des compétitions de dressage de niveau Or depuis plus de 20 ans. Buchanan sanctionne les compétitions avec CE « pour s’assurer qu’il s’agit d’événements significatifs qui engagent des officiels licenciés expérimentés et suivent les règles de CE, ce qui garantit l’équité dans le sport pour tous les participants. » Il ajoute que « les résultats sont soumis après la compétition et contribuent au classement national de CE à tous les niveaux de dressage, et sont utilisés pour plusieurs programmes de prix nationaux. Les concurrents doivent être titulaires d’une licence de CE valide, ce qui garantit aussi que tous les concurrents disposent d’une assurance responsabilité personnelle adéquate à l’occasion des événements. »

Quoi de neuf en 2022?

Nous sommes heureux de revenir à une saison de compétition bien remplie en 2022 ! Nous voulons nous assurer que la participation à une compétition sanctionnée est sûre, équitable et constitue une expérience formidable pour toutes et tous les participants. Si cela fait un an ou deux que vous n’avez pas participé à une compétition sanctionnée, voici quelques éléments qui pourraient être différents cette saison :

Biosécurité

Les organisateur(-trice)s de tous les événements sanctionnés ont maintenant accès à des ressources en matière de biosécurité et sont tenus de procéder à une auto-évaluation de leurs mesures de biosécurité afin d’assurer la sécurité de vos chevaux et de limiter la propagation des maladies. Le bien-être de nos partenaires équins est une priorité.

Sport sécuritaire

C’est la première saison où toutes et tous les entraîneurs qui participent à des compétitions sanctionnées doivent détenir un statut d’entraîneur(e). Cela implique une formation de notre département des entraîneur(e)s pour assurer un environnement sûr, accueillant et inclusif dans les événements sanctionnés. Si vous avez des questions à ce sujet, notre équipe des entraîneur(e)s est une ressource fabuleuse.

Classements nationaux

En 2021, notre système de classement a été introduit pour suivre les points gagnés dans les classes cotées à l’occasion de concours de chasse, de saut d’obstacles et de dressage. Ces classements permettent aux détenteur(-trice)s de licences sportives de suivre leurs performances par rapport à celles de toutes et tous les athlètes du pays!

Nous sommes heureux d’annoncer qu’en 2022, la Royal Agricultural Winter Fair utilisera les classements nationaux pour sélectionner ses participant(e)s qui seront invité(e)s à concourir aux championnats nationaux pour les divisions chasse/saut d’obstacles cotées CE.

N’oubliez pas que tous les résultats des compétitions de chasse/saut d’obstacles, de dressage et de concours complet Argent et Or sont communiqués sur la page Compétitions et résultats de Canada Équestre.

Formations

Tous les détenteur(-trice)s d’une licence sportive âgé(e)s de 18 ans ou plus sont tenu(e)s de suivre les formations Sensibilisation aux commotions cérébrales et Favoriser des environnements équestres sécuritaires, deux cours gratuits qui se trouvent sur le ECampus, dans votre portail Mon-CE. Cela permet de s’assurer que toutes les personnes participant à des compétitions sanctionnées par CE connaissent ces deux éléments très importants.

Pour plus d’informations ou pour toute question, veuillez contacter :

Maria-Christina Lepore
Gestionnaire, Services aux compétitions
mclepore@equestrian.ca
1 343 308-5028

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.