Depuis la suspension de toutes les activités en personne de CE, nous avons fait appel à nos comités opérationnels, aux organisateurs des compétitions, aux officiels et aux partenaires provinciaux/territoriaux pour préparer le retour éventuel à la compétition. Notre objectif est d’élaborer une approche harmonisée avec ces acteurs clés et de diffuser ensuite les informations nécessaires à toutes les parties concernées quand les provinces/territoires commenceront à rouvrir.

CE soutient un retour anticipé et sécuritaire au sport. En collaboration étroite avec nos partenaires des organismes provinciaux/territoriaux de sport (OPTS) et les organisateurs de compétitions, nous nous efforçons de déterminer comment nous pourrons à nouveau proposer des événements sanctionnés, et comment nous apprendrons et nous nous adapterons à partir des premières compétitions à organiser.

Il est essentiel que nous planifiions dès le départ notre retour à l’activité et à la compétition dans ce nouvel environnement ; sinon, les conséquences pourraient être néfastes pour le sport équestre et peut-être même pour tous les sports à l’avenir. Nous devons démontrer que nous pouvons assurer la sécurité non seulement des participants aux compétitions, mais aussi de tous les Canadiens qui pourraient entrer en contact avec eux.

Bien que notre processus de sanction garantisse que les compétitions soient conformes aux règles du sport équestre, CE ne dispose pas de l’expertise nécessaire en matière de biosécurité et de protocoles sanitaires humains pour gérer la COVID-19. Les autorités de santé publique aux niveaux local, provincial/territorial et fédéral sont les experts dans ce domaine et nous continuerons à nous appuyer sur elles pour établir les meilleures pratiques.

Il existe de nombreuses zones grises quand nous nous interrogeons sur le respect de l’ensemble des lois applicables et des exigences des autorités de santé publique. Par exemple, quelles sont les responsabilités de CE en tant qu’organisme de régie par rapport à celles de l’organisateur de la compétition ? Comment collaborer avec les autorités de santé publique ? Quelle est notre exposition à la responsabilité dans notre nouvel environnement ?

Ces questions sont compliquées et ont des implications importantes en matière de santé publique et sur le plan juridique. Il faut beaucoup de temps pour s’assurer que les conclusions appropriées sont tirées en accord avec nos principales parties prenantes avant que la compétition ne reprenne.

Nous aimerions connaître votre avis. Qu’attendez-vous de votre retour à la compétition ? Qu’est-ce qui, selon vous, permettra un retour en toute sécurité ? Quelles sont vos questions sur les compétitions sanctionnées par CE et les protocoles liés à la COVID-19 ? Contactez-nous à l’adresse suivante : rhuebert@equestrian.ca.

Soyez aussi à l’affût de ressources supplémentaires spécifiquement liées au retour à la compétition sanctionnée par CE. Des informations seront bientôt disponibles dès la publication des lignes directrices de CE sur le retour à la compétition pour les organisateurs de compétitions.

Nous attendons avec impatience la fin de la suspension des compétitions sanctionnées par CE le 30 juin 2020, et nous nous attendons à voir quelques compétitions au calendrier pour le mois de juillet. On se retrouve bientôt sur le manège !

Cordialement,

Rachel Huebert
Gestionnaire, Programmes techniques

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.