Le parcours, qui était le fruit des talents du concepteur Santiago Varela (Espagne), présentait de magnifiques obstacles dont les éléments décoratifs représentaient le Japon et sa culture.

La cavalière et le Selle Français de 17 ans de Peter Barry avaient obtenu un total de 42,80 pénalités à la suite d’une formidable reprise en dressage et d’une solide performance en cross-country. Ils ont prouvé qu’ils en avaient encore à revendre lors de la qualification individuelle de saut d’obstacles en franchissant les 15 efforts de saut du parcours en seulement 75,33 secondes, c’est-à-dire presque quatre secondes de moins que le temps alloué.

Rendue à 9 b, un fait quelque peu ironique s’est produit. C’est précisément sur un obstacle bâti en forme du porte-bonheur Daruma que Loach n’a pas eu de chance. Elle a bien franchi le 9a, un solide oxer qui a été une vraie calamité pour beaucoup de concurrents, mais la barre du vertical suivant est tombée. Elle a aussi légèrement tutoyé la barre du dernier obstacle, un robuste oxer représentant Ensō, une œuvre de calligraphie japonaise, mais ce fut suffisant pour la déloger, ce qui a porté son total à 8,00 pénalités.

La participation de Colleen Loach et Qorry Blue d’Argouges a pris fin avec un résultat de 50,80 équivalant à la 28e position au classement final. Le couple s’est ainsi retrouvé exclu des 25 premiers qui ont participé à la finale en individuel.

« Pour être bien honnête, j’espérais obtenir un résultat supérieur à celui-ci mais je suis quand même ravie de la prestation de mon cheval. C’est précisément mon niveau actuel et c’est aussi celui de mon cheval », a mentionné la cavalière de 38 ans, dont le résultat représente un formidable bond en avant si on le compare à celui de Rio 2016 où le couple a terminé au 42e rang. « Mon cheval s’est comporté de manière irréprochable à l’obstacle. C’est bien dommage que ce se soit déroulé ainsi au neuvième obstacle. J’aurais pu l’aider avec ma position mais je n’ai pas été assez rapide. Dans l’ensemble, il a été impeccable et si gentil. »

« Elle a géré la situation aussi bien, voire mieux que n’importe qui », a ajouté la cavalière en parlant de sa coéquipière Jessica Phoenix, qui a dû se retirer du concours complet à la première inspection des chevaux. « Elle est demeurée à mes côtés pour me soutenir et a toujours gardé le sourire. Elle était toujours là pour m’aider, peu importe le besoin. Elle est une excellente coéquipière et son soutien est merveilleux. J’ai beaucoup de respect pour la manière dont elle a géré la situation. »

Les cavalières de concours complet bénéficient du soutien de la chef d’équipe de concours complet Fleur Tipton, du vétérinaire de concours complet Dr Jan Henriksen, du maréchal-ferrant de l’équipe Andy Vergut, des palefrenières Jamie Kellock et Brooke Massie, et du chef de l’équipe équestre James Hood.

« Je suis extrêmement fière de la performance de Colleen et Qorry », a annoncé Fleur Tipton. « Je veux aussi remercier Peter et toute l’équipe, qui ont travaillé sans relâche pour soutenir le couple. Le concours complet est un véritable sport d’équipe. »

Le classement individuel final a octroyé la médaille d’or à l’Allemande Julia Krajewski et Amande de B’Neville (26,00 pénalités). Tom McEwen et sa monture Toledo de Kerser ont obtenu l’argent pour la Grande-Bretagne (29,30 pénalités) tandis que le bronze a été remporté par l’Australien Andrew Hoy et Vassily de Lassos (29,60 pénalités). Quant au classement par équipes, la Grande-Bretagne a été sacrée championne avec un total de 86,30 pénalités. Pour compléter le podium, l’Australie s’est logée au second rang avec (100,20 pénalités), suivie de près par la France (101,50 pénalités).

L’Équipe équestre canadienne va maintenant passer à la compétition de saut d’obstacles, qui va débuter par des qualifications individuelles le 3 août 2021 (6 h 00, HAE).

Pour en savoir plus sur les épreuves équestres des Jeux olympiques de Tokyo 2020, dont l’horaire complet de la compétition et les résultats, veuillez cliquer ici. Vous pouvez obtenir davantage de renseignements sur l’Équipe équestre canadienne sur la page #DirectionTokyo de Canada Équestre.

– 30 –

Colleen Loach Perseveres Under Pressure for Top-30 Finish at Tokyo 2020 Olympic Games

PHOTO – Colleen Loach (Dunham, Québec) et Qorry Blue d’Argouges ont livré une performance mémorable lors de la phase de saut d’obstacles du concours complet du 2 août 2021, aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 (Japon)

SOURCE – MacMillan Photography & Media Services

Les photos peuvent être publiées dans des articles sur les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et doivent inclure le crédit photo. Pour obtenir des photos de haute résolution, veuillez envoyer un courriel à l’adresse csoble@equestrian.ca

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.