Jennifer Ward / Starting Gate Communications pour Canada Équestre

Wellington (Floride), 28 février 2022 – Béatrice Boucher (Saint-Dominique, Québec) a remporté deux victoires pour le Canada lors de la septième semaine du Adequan Global Dressage Festival (AGDF), du 23 au 27 février 2022 à Wellington (Floride).

La cavalière et sa monture, Summerwood’s Limei (Londonderry x Weltmeyer), ont surpassé 15 autres couples lors du Prix St-Georges CDI1* du vendredi avec une note de 73,382 %. Le couple s’est à nouveau emparé de la première place à la suite de la reprise Intermédiaire I du lendemain en obtenant un résultat de 70,912 % des cinq membres du jury international.

« Elle était fantastique. Elle faisait tout ce que je lui demandais », a exprimé la gagnante au sujet de sa partenaire. « Nous nous sommes mieux compris, nous sommes allés plus loin et nous avons obtenu de meilleures notes qu’il y a deux semaines. »

« Le pas est sa plus grande force, ce qui est avantageux », a ajouté la cavalière. « Nous devons encore nous améliorer en général. Tout va bien, mais nous devons progresser sur tous les plans afin d’obtenir des huit plutôt que des sept ou des sept et demi pour nos mouvements. »

Beatrice Boucher Earns Two Victories for Canada at Florida’s Adequan Global Dressage Festival

Béatrice Boucher, une cavalière de 24 ans de Saint-Dominique (Québec), a remporté deux victoires pour le Canada aux rênes de Summerwood’s Limei durant la septième semaine du AGDF de Wellington (Floride).
Source : Susan J. Stickle Photography

Béatrice Boucher avait déjà présenté Summerwood’s Limei comme jeune cheval pour les éleveurs Claude Ménard et Lynda Tétreault. Elle a emmené la jument au troisième niveau. L’Hanovrienne de neuf ans a ensuite été achetée par l’Étasunienne Monica Von Glahn, qui a demandé à la cavalière, en mars 2021, si elle désirait reprendre les rênes.

« J’ai recommencé à travailler avec elle il y a presque un an. J’étais familière avec ses bases, donc elle s’est adaptée facilement », a expliqué l’athlète de 24 ans. « Elle n’aime pas que plusieurs personnes s’occupent d’elle. Je m’occupe donc toujours de ses soins, que ce soit à l’écurie ou en compétition. Lorsqu’elle accorde sa confiance, elle devient très affectueuse et adore passer du temps avec l’humain. »

La vainqueur a débuté sa carrière au Québec, sous l’entraînement de sa mère, Isabelle Ouellet. Elle passait les saisons d’hiver à Wellington, en Floride. Son talent a attiré l’attention de Christilot Hanson Boylen, une athlète canadienne ayant participé à six Jeux olympiques, qui lui a demandé de monter l’un de ses chevaux. Mme Boylen et Mme Ouellet se partagent maintenant l’entraînement. Mme Ouellet s’est notamment rendue en Floride pour la cinquième semaine de la compétition et a fourni des conseils de façon virtuelle durant la septième semaine.

« Ma mère a toujours été mon entraîneure. Lorsque j’ai commencé à monter la jument de Christilot l’an dernier, j’ai réalisé que j’aimais beaucoup travailler avec elle », a dit Béatrice Boucher, à propos de Mme Boylen. « Elle est une femme de cheval qui met le bien-être des chevaux en priorité et qui a beaucoup d’expérience. Ses méthodes d’entraînement concordent bien avec mes valeurs. »

La cavalière a obtenu les notes de qualification nécessaires pour espérer représenter le Canada à la Coupe des nations de Wellington (Floride), qui sera tenue du 15 au 20 mars

Beatrice Boucher Earns Two Victories for Canada at Florida’s Adequan Global Dressage Festival

Brittany Fraser-Beaulieu, une athlète olympique canadienne de Saint-Bruno (Québec), et All In ont disputé l’épreuve Grand Prix et la reprise libre Grand Prix de la septième semaine du AGDF au Palm Beach International Equestrian Center, dans une arène remplie de spectateurs.
Source : Susan J. Stickle Photography

Plusieurs athlètes en dressage du Canada ont passé le seuil des 70 % durant la septième semaine du AGDF. Brittany Fraser-Beaulieu, une athlète olympique canadienne de 33 ans de Saint-Bruno (Québec), et All In (Tango x Damiro) ont disputé leur première épreuve CDI5* de la saison. Le mercredi soir, la cavalière et le Warmblood néerlandais alezan brûlé de seize ans ont obtenu une sixième place en Grand Prix (70.152 %) parmi 13 couples participants. Le vendredi soir, ils se sont à nouveau classés sixièmes en reprise libre Grand Prix (77,350 %), suivis de près au neuvième rang par Naima Moreira Laliberté, une cavalière de 25 ans d’Outremont (Québec). Cette dernière a obtenu un résultat de 71,790 % aux rênes de Statesman (Sandro Hit x Brentano II), un Hanovrien bai de quinze ans appartenant à KML Inc. Tous les couples ont eu droit à un changement de décor, puisque les deux épreuves ont été tenues au Palm Beach International Equestrian Center. Le site accueille le Winter Equestrian Festival, une série de concours de saut d’obstacles de treize semaines. Les gradins étaient bien remplis, créant une nouvelle ambiance agréable pour les athlètes et le public.

Ava MacCoubrey, une cavalière de 20 ans de Cobourg (Ontario) ayant participé aux Championnats nord-américains jeunesse de 2018, a participé à une épreuve CDIYH dédiée aux chevaux de cinq ans aux commandes de Du Vin (Desparado x Don Romantic), un étalon oldenburg alezan appartenant à Chloe Gasiorowski. Le couple a obtenu un résultat de 81,800 % à la reprise Préliminaire du samedi, ainsi qu’une note de 75,300 % à la reprise finale du dimanche. Les trois juges leur ont décerné les plus hautes notes pour le pas aux deux épreuves.

Pour en savoir plus sur l’AGDF, dont les résultats complets, veuillez visiter le site Web gdf.coth.com/ (en anglais).

Pour des photos de haute résolution, veuillez envoyer un courriel à communications@equestrian.ca.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.