Royal Update: HEP Canadian Show Jumping Championship and Mad Barn Indoor Eventing Challenge Finals

Le Torontois Sean Jobin a réalisé son rêve d’enfance samedi en dérobant la victoire du Championnat canadien de saut d’obstacles à 150 000 $, un événement parrainé par Henry Equestrian. Le cavalier montait Coquelicot VH Heuvelland Z (Catoki x Cassini II), le hongre Zangersheide de 11 ans de Foxridge Farms Stables. Le duo avait livré un sans-faute lors de l’épreuve de vitesse du vendredi, ce qui lui a permis d’entamer la finale en deuxième place avec seulement 1,19 pénalité.

Ce sont 10 couples participants qui ont pris le départ de la finale, qui était composée de deux manches. Vanessa Mannix et sa jument Carmela Z, qui avaient remporté l’épreuve du vendredi, ont délogé une barre en première manche, ce qui les a reléguées au troisième rang provisoire. Sean Jobin et « Lico » ont livré un sans-faute en première manche. Le couple est ensuite revenu dans l’arène à la deuxième manche pour affronter les six couples les mieux placés au classement. Le cavalier de 31 ans et sa monture ont conservé leur avance grâce à un autre parcours parfait, remportant ainsi le titre de Champions canadiens. 

Royal Update: HEP Canadian Show Jumping Championship and Mad Barn Indoor Eventing Challenge Finals

Sean Jobin et Coquelicot VH Heuvelland Z
Source : Ben Radvanyi

[TRADUCTION] « Cette victoire vaut beaucoup pour moi, a dit Sean Jobin au sujet de sa performance. Je venais au Royal lorsque j’étais enfant. Je voyais ces incroyables cavaliers et je rêvais de faire comme eux. Cela me semble un peu irréel en ce moment, car le Royal était si important pour moi quand j’étais plus jeune. C’est un sentiment incroyable! »

Le nouveau champion canadien débordait de fierté envers son cheval et était ravi de cette grande victoire. [TRADUCTION] « C’est génial. Je ne le réalise pas complètement, mais c’est fantastique, a-t-il ajouté. Je suis très fier de la façon dont Lico a sauté ce soir. Je pensais que je n’allais pas assez vite et que je n’étais pas assez fluide, mais il a continué et il s’est démontré à la hauteur toute la semaine. Je suis très heureux de sa performance. »

Le couple fait équipe depuis trois ans et a décidé que cette année était la bonne pour s’attaquer au Championnat. [TRADUCTION] « Nous nous préparons pour ce moment depuis trois mois. Nous avons encerclé la date du Royal dans notre calendrier et j’ai dit que je voulais vraiment qu’il soit au sommet de sa forme au Championnat canadien. »

Royal Update: HEP Canadian Show Jumping Championship and Mad Barn Indoor Eventing Challenge Finals

Sean Jobin et Coquelicot VH Heuvelland Z
Source : Ben Radvanyi

Le duo s’est entraîné pour l’épreuve en examinant des vidéos des dernières éditions de l’événement. Il a également usé de ses expériences pour approfondir sa préparation : [TRADUCTION] « J’ai participé à quelques concours de ce genre en 2016 et en 2019, donc j’étais assez familier avec ce format. Nous avions un plan dès le premier jour, c’est-à-dire aller suffisamment vite, respecter le temps et avoir une différence de deux pénalités ou moins avec la première place. Nous pensions qu’il allait vraiment briller au deuxième jour. Il tolère toujours bien les foules et les parcours de cette envergure. Il est si prudent, c’est incroyable. Nous étions donc assez confiants pour la deuxième journée. »

Royal Update: HEP Canadian Show Jumping Championship and Mad Barn Indoor Eventing Challenge Finals

David Samuel Pegg et Gin Tonic 158
Source : Ben Radvanyi

La deuxième place du Championnat canadien de saut d’obstacles a été décernée à David Samuel Pegg (Cannington, Ont.) et son hongre hanovrien de 11 ans, Gin Tonic 158 (Graf Top x Satisfaction FRH). Le couple a obtenu un résultat de 2,89 après avoir livré un sans-faute lors des deux manches. Vanessa Mannix et Carmela Z ont pris la troisième place avec une note de 4.

Pour voir tous les résultats du Championnat canadien de saut d’obstacles Henry Equestrian à 150 000 $, veuillez cliquer ici (en anglais).

Royal Update: HEP Canadian Show Jumping Championship and Mad Barn Indoor Eventing Challenge Finals

La deuxième soirée du Mad Barn Indoor Eventing Challenge s’est révélée palpitante pour les amateurs et amatrices de sport équestre, qui ont pu voir les athlètes affronter la montre sur un parcours composé à la fois d’obstacles de cross-country et d’obstacles traditionnels. Phillip Dutton, un athlète représentant les États-Unis avec six Jeux olympiques à son actif, a livré un autre sans-faute sur Quasi Cool (Quo Vados x Lord), le Holsteiner de 12 ans de Caroline Moran, ce qui lui a permis de remporter la victoire.

Le couple a franchi le parcours de Captain Mark Phillips sans difficulté lors de l’épreuve de vitesse du vendredi et a répété l’exploit sans difficulté lors de la finale du samedi. L’athlète a avoué qu’il n’était pas certain que tout irait bien : [TRADUCTION] « Il était très agité après notre performance d’hier soir. Par expérience, je ne savais pas comment il serait aujourd’hui, mais heureusement tout s’est bien passé. »

Le cavalier a également expliqué que Quasi Cool convient bien à cette populaire épreuve de concours complet intérieur. [TRADUCTION] « Le défi en concours complet est que nous voulons sauter un peu plus bas et éviter d’aller trop haut. Ce n’est pas facile de faire en sorte que le cheval ne saute pas trop haut lorsqu’il y a un mélange d’obstacles traditionnels et de cross-country. Je suis chanceux qu’il soit aussi bon pour juger la hauteur de ses sauts. Il est très prudent et c’est très agréable. »

Royal Update: HEP Canadian Show Jumping Championship and Mad Barn Indoor Eventing Challenge Finals

Phillip Dutton et Quasi Cool
Source : Ben Radvanyi

Kendal Lehari (Uxbridge, Ont.) et Iron Lorde (Habicht x Iron Man), un Canadian Sport Horse de 11 ans appartenant à Gwen Lehari, ont entamé l’épreuve du samedi soir au cinquième rang, après avoir livré un sans-faute avec un temps de 90,22 à l’épreuve de vitesse de la veille. Ils ont effectué un parcours précis et rapide en deuxième manche, ce qui leur ont permis de conclure la finale avec un résultat combiné de 193,03 et une deuxième place. Ils ont ainsi reçu le prix Col. Michael Gutowski en tant que meilleur couple canadien de l’événement.

La cavalière était satisfaite de sa performance et s’est bien amusée. [TRADUCTION] « C’était incroyable, je me suis tellement amusée. J’adore le concours complet intérieur, a dit l’athlète. Ce serait bien que cela devienne une nouvelle discipline. C’était ma onzième ou douzième expérience. Cela fait un bail. »

Kendal Lehari continue à participer au Royal et au concours complet intérieur, car elle aime le rythme, qui est différent de celui des parcours de cross-country habituels : [TRADUCTION] « C’est tellement rapide ici, c’est une poussée d’adrénaline. Cela met notre instinct à l’épreuve. Il faut faire preuve de cran et réfléchir très vite, ce qui est loin de ce que nous faisons d’habitude. »

La cavalière a également bien aimé l’enthousiasme du public. [TRADUCTION] « C’est vraiment l’endroit où les gens viennent nous encourager, a-t-elle ajouté. Il n’y a pas de pluie et tout le monde peut bien s’habiller et prendre un verre. Toute ton équipe de soutien est là et c’est le moment idéal pour passer du temps avec tes commanditaires et faire de nouvelles rencontres. L’ambiance est amusante et c’est une belle opportunité. »

Royal Update: HEP Canadian Show Jumping Championship and Mad Barn Indoor Eventing Challenge Finals

Kendal Lehari et Iron Lorde
Source : Ben Radvanyi

L’athlète de 36 ans monte à cheval depuis son plus jeune âge, sa famille étant impliquée dans le domaine depuis longtemps. Sa mère Gwen, qui a participé à des compétitions jusqu’au niveau 3*, a offert à la cavalière de monter Iron Lorde au Royal. Kendal Lehari connaissait bien ce cheval, mais n’a eu que très peu de temps pour le préparer pour l’épreuve. [TRADUCTION] « Je le monte depuis seulement deux semaines. Je devais le préparer pour ce moment. Il n’avait jamais rien vu de tel. Je l’ai amené il y a environ deux ans, mais il n’a rien fait à un aussi haut niveau depuis. » Ce changement a définitivement été une réussite pour le couple!

Kendal Lehari et Iron Lorde
Source : Ben Radvanyi

La troisième place a été attribuée à la fille de Phillip Dutton, Olivia Dutton, ainsi qu’à sa monture Pioneer Archibald. Le duo a affiché cinq pénalités et un résultat combiné de 194,28.

Pour voir tous les résultats du Championnat canadien de saut d’obstacles Henry Equestrian à 125 000 $ et du Mad Barn Indoor Eventing Challenge, veuillez cliquer ici (en anglais).

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.