Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

L’athlète canadienne Kelly Houtappels-Bruder a repris le premier rang du classement international en attelage en simple de la FEI (lien en anglais) grâce à un total de 84 points. Le deuxième rang est maintenant occupé par le Suisse Mario Gandolfo (74 points). La meneuse, qui est originaire d’Ariss, en Ontario, et vit à Steensel, aux Pays-Bas, avait auparavant pris la première place en novembre 2022. 

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Kelly Houtappels-Bruder et Flip
Source : S. Bailly Centaure Production

L’athlète de 41 ans et son partenaire Flip (Fidertanz x Carprilli), un hongre oldenburg de 13 ans qu’elle possède avec Frank Houtappels, ont connu une saison impressionnante. Ils ont notamment remporté le CAI3* au Pin-au-Haras (France), en juillet, ainsi que le CAI3* de St. Margarethen (Autriche), en août, et ce, face à de nombreux athlètes de calibre international. Ils ont également cumulé deux deuxièmes places à Buhl et à Wettringen (Allemagne) plus tôt cette année.

[TRADUCTION]« C’était notre dernier concours international de la saison et je suis contente que ça se soit terminé sur cette note, a expliqué la meneuse après sa plus récente victoire. Nous avons bien fait toute l’année, mais il y avait toujours une phase qui n’allait pas comme nous le voulions. Cette fois-ci, nos efforts ont porté leurs fruits, et ce, exactement au bon moment. Cela nous donne un peu plus confiance en vue de la prochaine année et des Championnats du monde 2024 de septembre, au Pin-au-Haras. »

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

La Canadienne Shannon Thorndyke et sa monture Cairon ont réussi le parcours de 120 km de Llay Llay, au Chili, le 9 septembre. Au cours de cette épreuve, où la complétion seule est vue comme un exploit, seuls huit couples participants ont réussi à franchir la ligne d’arrivée. Avec une quatrième place en poche, la cavalière s’est vu octroyer son billet pour les Championnats panaméricains d’endurance FEI de novembre.

[TRADUCTION ] « Nous avons terminé notre dernière épreuve de qualification pour les Championnats panaméricains, a dit Mme Thorndyke au sujet de son résultat. Cairo a aussi remporté le titre convoité du cheval le plus en forme (Best Condition). C’était formidable de monter un cheval aussi merveilleux! »

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Shannon Thorndyke sourit aux rênes de Cairo à la fin de leur parcours de 120 km qui borde les orangeraies de Llay Llay, au Chili.

Il s’agit du quatrième résultat de Shannon Thorndyke parmi les 12 meilleurs, et ce, depuis seulement trois mois. La cavalière de 41 ans et le hongre de 12 ans de Leo Wang ont parcouru les 40 premiers kilomètres en un temps de 07 :30 :00, ce qui leur a permis de prendre la huitième place provisoire. Ils sont ensuite passés au cinquième rang après 70 km (10 :50 :30) et à la troisième place après 100 km (13 :04 :20). Le duo a ensuite franchi la barre des 120 km en arrêtant la montre à 15 :36 :20, s’emparant ainsi de la quatrième place du classement final. 

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Shannon Thorndyke tient son trophée pour le prix du cheval le plus en forme (Best Condition) aux côtés de son groom, David

Cette performance lui permet de revenir à Llay Llay, environ 45 km à l’est du site équestre des Jeux panaméricains de Quillota, afin de participer aux Championnats panaméricains d’endurance FEI du 23 au 26 novembre 2023.

[TRADUCTION] « Je suis très emballée à l’idée de faire partie de l’équipe nord-américaine avec les États-Unis. C’est un très bon groupe et la population locale est formidable! »

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

L’athlète olympique canadien Mike Winter a obtenu une nouvelle victoire, à Gloucester, au Royaume-Uni, à seulement 45 minutes de son domicile. Le cavalier et Happy Time (par Dibadu L) ont dérobé la palme du British Eventing Five-Year-Old Championship, un événement présenté par The Howden Way aux Cornbury House Horse Trials, le 9 septembre.

Le vainqueur participait au concours Ouvert Intermédiaire aux rênes d’El Mundo, sa monture principale, en une ultime épreuve de qualification en vue des Jeux panaméricains de cette année. Il a également pu assister aux performances de sa fille, qui participait au CCI2*YH. 

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Michael Winter et Happy Time

[TRADUCTION] « C’est incroyable de pouvoir entraîner de jeunes chevaux, de les monter en concours et de cumuler les fruits de son travail, a dit le cavalier. British Eventing, David Howden, a organisé, avec Cornbury House International et young horse Championships, un événement qui est agréable pour le public et qui est fabuleux pour la nouvelle génération d’athlètes, les propriétaires et les partisans et partisanes. »

L’athlète et Happy Time ont obtenu une note de 26,1 en dressage. Gemma Gurvidi et sa monture Nistel O (deuxième place) ont obtenu le même résultat, mais Mike Winter s’est davantage approché du temps limite de 4 minutes et 48 secondes en cross-country, ce qui lui a permis de s’emparer de la victoire.

[TRADUCTION] « Nous avons acheté Happy Time en Hollande, alors qu’il n’avait que quatre ans. Nos supporters, Hazel et Josh Thompson, en sont rapidement devenus co-propriétaires pour vivre cette aventure avec nous, a expliqué Mike Winter en discutant de la vedette montante. Son entraînement a été simple et il a remporté ou obtenu de bons résultats dans tous ses concours. Il est un vrai professionnel et se démontre toujours à la hauteur. »

Kendal Lehari (Uxbridge, Ont.), qui vient tout juste de conclure sa toute première Coupe des nations en Belgique, a rejoint sa coéquipière canadienne aux Cornbury International & Young Horse Championships, au Royaume-Uni. La cavalière et Audacious (Iron Man x Rumlum Star) ont complété le CCI-S 3* en sixième place, parmi 50 couples participants.

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Kendal Lehari et Audacious
Source : Kendal Lehari Instagram

La cavalière de 36 ans et le hongre Canadian Sport Horse gris de 10 ans qu’elle possède avec Gwen et Rein Lehari ont entamé le week-end avec un résultat de 31,2 en dressage. Le duo canadien a ajouté 0,4 pénalité à leur fiche en saut d’obstacles, et 2,80 pénalités de temps en cross-country, ce qui leur a permis de cumuler une note finale de 34,40.

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Après avoir remporté le bronze par équipes à la Coupe des nations BMO de samedi, Tiffany Foster s’est à nouveau démarquée en prenant la deuxième place du CPKC ‘International’. L’événement, présenté par Rolex, était tenu dans le cadre du Rolex Grand Slam of Show Jumping dimanche au tournoi Masters de Spruce Meadows à Calgary, en Alberta.

Le populaire Grand Prix à 3 000 000 $ offre l’une des plus grandes bourses au monde dans sa catégorie et rassemble les meilleurs couples du monde. La cavalière originaire de Langley (Colombie-Britannique) et Figor (VDL Groep Zagreb x Indoctro), le Warmblood néerlandais de 13 ans dont elle partage la propriété avec Artisan Farms LLC, ont livré l’un des cinq sans-fautes de la première manche, ce qui leur a permis de passer à la deuxième ronde aux côtés de onze autres athlètes.

Tiffany Foster ne tarissait pas d’éloges envers sa monture après sa performance : [TRADUCTION] « Nous avons livré des parcours parfaits, non seulement ici, mais aussi à la Coupe des nations. Il était complètement concentré sur moi, c’était incroyable. Il est devenu beaucoup plus mature et je crois qu’il apprécie les acclamations de la foule et l’ambiance de Spruce Meadows. »

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Tiffany Foster et Figor franchissent un obstacle en compétition
Source : Cealy Tetley

Les deux manches ont établi une égalité entre Tiffany Foster et le Suisse Martin Fuchs et son hongre gris Leone Jei. Les deux athlètes se sont ainsi affrontés au barrage. La cavalière a pris le départ la première, mais a connu une malchance à la combinaison, ce qui lui a fait déloger une barre. Son adversaire a quant à lui livré un sans-faute, ce qui lui a permis de décrocher la victoire.

[TRADUCTION] « C’était un résultat de rêve, selon moi, a dit Tiffany Foster. Nous voulions gagner, mais une deuxième place est un très grand accomplissement pour moi. Plusieurs personnes ont joué un rôle important dans ma vie, dont Laura (Tidball) Balinksy. Elle a aussi obtenu une deuxième place ici avec sa fabuleuse monture Lavendel, ainsi qu’une troisième place sur Easy Boy. J’ai réalisé un rêve en participant à cette épreuve, alors une place dans le top trois est un résultat dont je serai fière pour le reste de ma vie. »

Weekend Highlights Sept. 8 – 10: Canadians leading the way from North to South and Across the Atlantic

Tiffany Foster et Figor
Source : Cealy Tetley

La cavalière avait une vision optimiste en discutant de ce que ce résultat signifiait pour l’équipe de saut d’obstacles canadienne. [TRADUCTION] « Il est important de noter que 4 de nos athlètes étaient dans le top 12, ce qui n’est jamais arrivé avant. Cela démontre bien la position actuelle de l’équipe canadienne. »

[TRADUCTION] « Les excellentes performances de Mario, Amy et Erynn, ainsi que de tous nos chevaux prouvent que nous sommes à notre place dans ce type d’épreuves. Je pense que cela va nous donner confiance et que nous pouvons poursuivre sur cette lancée », a conclu l’athlète.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.