Le lien qui se développe au sein d’une fratrie est unique. Les personnes qui ont des frères ou des sœurs savent que cette relation est l’une des plus durables, voire des plus importantes d’une vie. Dans le monde du sport équestre, la passion et l’amour pour les chevaux peuvent rapidement et facilement devenir une affaire de famille!

La relation entre Eliza et Zachary Marshall de Burlington, en Ontario, ainsi que celle entre Kathryn et Claire Robinson d’Edmonton, en Alberta, sont composées d’un heureux mélange de collaboration, de compétition et de soutien. Les deux fratries représenteront le Canada dans la discipline du dressage lors des Championnats nord-américains jeunesse (CNAJ) à Traverse City, au Michigan, du 8 au 13 août 2023.

Elles ont accepté de mettre leurs préparatifs sur pause le temps de répondre à quelques questions sur ce que c’est que d’être à la fois dans la même équipe et la même famille. Les membres des deux fratries semblent apprécier le fait de pouvoir compter l’un(e) sur l’autre.

Eliza & Zachary Marshall

Zachary, 20 ans, fera partie de l’équipe Jeunes cavaliers tandis qu’Eliza, 18 ans, pourra être aperçue dans la carrière dans la division Juniors.

Quand avez-vous commencé à vous intéresser aux chevaux? Qu’est-ce qui vous a inspiré?

Nous avons commencé ce sport grâce à notre mère, Cassandra! Quand Zachary était tout petit, elle s’entraînait avec David Marcus, un athlète canadien de dressage. Elle emmenait souvent Zac à l’écurie pendant qu’elle montait à cheval, alors Zac a commencé à s’intéresser aux chevaux. Puis, dans les deux années qui ont précédé la naissance d’Eliza, elle a accroché sa selle. Zac demandait constamment à ses parents de monter à cheval, et ce souhait lui a été accordé à son cinquième anniversaire. Peu de temps après qu’il eut commencé l’équitation, ce fut au tour d’Eliza d’avoir la piqûre.

Pouvez-vous nous partager certaines de vos similitudes et différences?

Nous faisons preuve de minutie, et aimons avoir un horaire bien rempli. Zac est un peu plus extraverti qu’Eliza, mais je crois que nous partageons des valeurs et des ambitions très semblables!

À quoi ressemble votre lien entre frère et sœur? Est-ce que l’un(e) de vous a l’esprit plus compétitif que l’autre?

Nous nous efforçons de nous soutenir mutuellement; nous souhaitons sincèrement que l’autre goûte au bonheur et à la réussite. Nous aimerions continuer sur cette lancée en démarrant une entreprise ensemble. Ainsi, chacune de nos réussites individuelles profite aux deux. Nous travaillons ensemble à la préparation des chevaux. Je crois que cette responsabilité partagée génère un sentiment de fierté personnelle lorsque l’autre réussit. Au-delà du fait que nous nous soutenons mutuellement, nous participons en quelque sorte au succès de l’autre.

Partagez-vous les mêmes chevaux? Les mêmes formateurs ou formatrices? Les mêmes entraîneurs ou entraîneures? Autre chose?

Deux entraîneures, Cindy et Kahla Ishoy, ont joué un rôle déterminant dans notre évolution en tant qu’athlètes et en tant que personnes. En leur absence, Eliza et moi nous entraidons en veillant sur l’autre. Bien que nous ayons notre propre cheval pour la compétition, si l’autre a un empêchement ou a besoin d’un peu d’aide avec son cheval, nous prenons le temps de l’aider.

Collected Thoughts: Sibling Camaraderie in Competition

Parlez-nous d’un moment marquant que vous avez vécu ensemble dans ce sport.

Faire l’équipe des CNAJ ensemble! Eliza a fait tout le travail sur son propre cheval, alors nous n’étions pas certain(e)s d’avoir deux chevaux prêts à partir en même temps. C’est un exploit que nous espérons répéter en tant que seniors, dans un avenir pas si lointain!

Faites-vous des activités ensemble en dehors de la carrière et des concours?

Dans le peu de temps qu’il nous reste entre l’entraînement, le travail et l’école, on dîne, on fait de la randonnée, on voyage et on s’entraîne ensemble sur le terrain. On passe beaucoup de temps ensemble, tant dans l’écurie qu’à l’extérieur de celle-ci, sans nécessairement toujours faire quelque chose de précis.

Collected Thoughts: Sibling Camaraderie in Competition

Quels sont vos objectifs futurs?

Nous aimerions beaucoup faire partie d’une équipe Senior ensemble. Également, avoir une entreprise et une vie prospères, entouré(e)s de chevaux! Notre but ultime est de rester proches l’un(e) de l’autre tout au long de notre vie!

Avez-vous autre chose à ajouter?

Si l’écurie ferme à 21 h, il est CERTAIN qu’Eliza y restera jusqu’à 21 h 01, peu importe qu’on s’y trouve depuis plus de 12 heures ou non. Et Zac, lui, doit toujours polir ses bottes, même si cela nous met en retard.

Claire & Kathryn (Katie) Robinson

Claire, 21 ans, participera aux épreuves U25, tandis que Katie, 19 ans, devrait faire partie de l’équipe Jeunes cavaliers.

Quand avez-vous commencé à vous intéresser aux chevaux? Qu’est-ce qui vous a inspiré?

Nous avons toutes deux été initiées au monde du dressage avant même de marcher, ou presque! Bien avant notre naissance, notre mère était déjà passionnée d’équitation. Cela dit, elle n’a pas eu à nous insuffler beaucoup d’« inspiration » pour que nous nous lancions dans le sport — il lui a suffi de nous conduire à l’écurie cinq jours semaine, qu’on le veuille ou non! Comme notre mère était une cavalière de dressage très impliquée (et, plus important encore, que notre père nous avait strictement interdit de faire du saut d’obstacles), nous nous sommes toutes les deux concentrées sur le dressage compétitif dès notre plus jeune âge. Malgré tous les moments passés à sauter des rondins à cru, à faire des randonnées et à organiser des joutes équestres avec des frites dans la piscine, nous avons toutes deux découvert que notre véritable passion était le dressage. Je pense que les éléments qui nous inspirent sont les mêmes que pour la plupart des cavalières et cavaliers passionnés : l’amour du parcours et le lien spécial que nous tissons avec chaque cheval, peu importe la forme qu’il prend.

Pouvez-vous nous partager certaines de vos similitudes et différences?

Ayant grandi dans la même maison, pratiqué le même sport et fréquenté les mêmes écoles, nous avons toutes deux essayé de nous différencier de l’autre. Mais je pense que nous avons beaucoup plus en commun que nous voulons l’admettre. Nous avons des agendas extrêmement remplis, avec nos études postsecondaires, l’équitation et les activités parascolaires. Mais on dit souvent que Katie est le « cerveau des sciences » tandis que Claire est le « cerveau des sciences humaines » — tandis que Katie règle sa minuterie en fonction du temps qu’elle doit passer à l’écurie (même si elle doit laisser ses choses traîner un peu partout), Claire préfère passer toute la journée à l’écurie et s’occuper de ses autres tâches plus tard (ou pas…). Par conséquent, nous avons entrepris des études dans des domaines très différents. Nous avons aussi des motivations et des aspirations différentes en lien avec les chevaux. Mais au bout du compte, nous partageons toujours le même amour pour nos amis à quatre pattes qu’à l’époque où nous faisions des joutes avec des frites de piscine ou des balades à dos de poney.

À quoi ressemble votre relation entre sœurs? Est-ce que l’une de vous a l’esprit plus compétitif que l’autre?

C’est une bonne chose que nous n’ayons presque jamais compétitionné l’une contre l’autre en raison de notre différence d’âge de trois ans, car nous sommes toutes les deux incroyablement compétitives (surtout l’une envers l’autre!). Nous avons assurément eu notre lot de « chicanes entre sœurs » — plutôt spectaculaires d’ailleurs —, mais l’âge, la maturité et nos parcours de vie différents nous ont rapprochés ces dernières années. Comme Katie se concentre sur une double majeure en sciences en plus de travailler dans un laboratoire de recherche, elle a légèrement mis de côté l’équitation. De son côté, Claire vient d’obtenir son diplôme universitaire et a hâte de consacrer plus de temps aux chevaux au cours des prochains mois. Malgré cela, notre nature compétitive nous permet d’avoir des conversations intéressantes autour d’un bon souper et d’évoluer dans un environnement d’apprentissage positif et inspirant.

Partagez-vous les mêmes chevaux? Les mêmes formateurs ou formatrices? Les mêmes entraîneurs ou entraîneures? Autre chose?

Nous nous entraînons toutes les deux avec la fabuleuse Pia Fortmuller (bien que nous n’ayons pas encore réussi à savoir laquelle de nous deux est son élève préférée…). Par conséquent, nous partons souvent sur la route ensemble pour un camp d’entraînement à Calgary et partageons la plupart de nos expériences de concours. Plus important encore, bien sûr, nous avons encore notre merveilleuse maman, adepte du monde équestre. Les chevaux, par contre, pas tellement… Ce n’est que cette année, alors que Katie était partie à l’extérieur de la ville pour quelques jours, que Claire a monté Froggy pour la première fois. Quant à elle, Katie n’a encore jamais monté Glamour, ne serait-ce qu’une seconde… Et inutile de parler de la salle de bain commune qui n’est plus commune…

Au bout du compte, nous sommes très solidaires, car nous passons volontiers beaucoup de temps ensemble, en plus de partager notre espace et nos ressources. Par-dessus tout, nous aimons passer du temps sur la route ensemble. 

À gauche, Claire, au galop. À droite, Kathryn, qui félicite son cheval.

Quel moment marquant avez-vous vécu ensemble dans ce sport?

Nous avons beaucoup de souvenirs communs qui sont tout simplement géniaux, mais Claire aimerait parler de la seule fois où elles se sont mesurées une à l’autre durant un cours d’équitation et qu’elle a battu Katie (et Katie aimerait que ce passage soit censuré). Cela dit, parmi nos meilleurs souvenirs en lien avec l’équitation, les joutes à cru avec des frites de piscine lorsque nous étions enfants et les innombrables heures passées à parcourir les champs avec nos poneys. Mais notre meilleur moment dans le sport est notre participation commune aux CNAJ en 2019. Il n’y a rien de comparable à l’atmosphère d’équipe d’un championnat, ainsi qu’à la pression et aux émotions intenses que l’on ressent envers quelqu’un qui est non seulement une coéquipière, mais aussi une membre de la famille, lors d’un événement aussi prestigieux.

Faites-vous des activités ensemble en dehors de la carrière et des concours?

Bien que nous soyons très occupées dans notre vie personnelle et que nous n’ayons pas l’occasion de passer beaucoup de temps ensemble au quotidien, nous sommes toutes deux désignées comme « accompagnatrice » sur la route ou lors des événements comme celui du Stampede de Calgary. Nous aimons aussi faire des voyages avec toute la famille, y compris notre frère, qui est souvent laissé derrière (du moins, en ce qui concerne les activités équestres). Il s’agit habituellement d’activités de plein air comme des sports nautiques ou du ski. En général, on essaie de passer le plus de temps possible en famille, peu importe ce qu’on fait!

Quels sont vos objectifs futurs?

Katie est actuellement à mi-chemin de l’obtention de son diplôme de premier cycle avec double majeure en chimie et en biologie à l’Université de l’Alberta. Elle fait de la recherche en biologie chimique avec l’équipe du Mahal Lab et étudie actuellement la régulation des miARN de glycogènes liés au cancer. Elle a hâte au mois de septembre, pour faire le LSAT (test d’admission de la faculté de droit) en vue d’intégrer la faculté de droit après l’obtention de son premier diplôme. Bien qu’elle ignore encore ce que l’avenir lui réserve dans le monde équestre, elle est extrêmement enthousiaste à l’idée de représenter la feuille d’érable aux CNAJ de cette année!

De son côté, l’avenir de Claire comporte peut-être moins d’acronymes, mais cette dernière a très hâte de prendre (au moins) une année sabbatique de ses études pour se concentrer sur les chevaux avant de réévaluer ses objectifs en matière de scolarité. À l’heure actuelle, elle prend plaisir à entraîner certains des jeunes chevaux que nous élevons à la maison ainsi que des chevaux de vente, en plus de poursuivre son apprentissage en vue du niveau Grand Prix avec son partenaire favori, Glamour.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.