Le magnifique Sternenwanderer, un hongre rheinlander de 16 ans (Lord Loxley x Rivella), appartenant à Dieter Laugks et Integraud Bolz, porte bien son nom et honore sa généalogie sous la selle de l’athlète de dressage canadien Ryan Torkkeli. Son nom, qui signifie « poussière d’étoiles » en allemand, réfère à une forte lignée et à une aisance remarquable que l’athlète M. Torkkeli et le propriétaire et entraîneur M. Laugks espèrent ardemment mettre à l’honneur au château de Versailles l’an prochain.

Horse of the Month: Sternenwanderer, the Boastful Rheinlander Bringing Stardust to Canadian Dressage

M. Torkkeli a su reconnaître le caractère magique de son partenaire dès leur première rencontre, alors que le hongre n’était âgé que trois ans. [TRADUCTION] « J’étais en voyage la première fois que j’ai monté Sternenwanderer, a déclaré M. Torkkelli, en parlant de l’époque où lui et son mari, Thomas Walker, un athlète de niveau Grand Prix, habitaient en Californie, aux États-Unis. Je me souviendrai toujours du jour où je l’ai fait passer du pas au trot et que j’ai pu témoigner de son immense puissance pour la première fois. J’en ai eu des frissons! » (EuroDressage, 2021).

« Sternie » et lui ont dû patienter une décennie avant d’être à nouveau réunis. Mais selon M. Torkkeli, il fallait qu’il en soit ainsi. [TRADUCTION] « J’étais loin de me douter que Sternenwanderer allait changer ma vie pour toujours », a-t-il ajouté. C’est en 2019 que tout a commencé, lorsqu’il a pris le relais de M. Laugks. En tant que copropriétaire, Mme Bolz s’est occupée du transport, et Sternie a pu élire domicile dans une écurie située près de Cologne.

[TRADUCTION] « Lorsque Mme Bolz, m’a demandé si je voulais venir travailler pour elle, j’ai tout de suite accepté. Je la connais depuis presque 20 ans et elle est une personne extraordinaire », a mentionné le cavalier à propos de son retour en Allemagne, il y a quatre ans. M. Walker et lui travaillent maintenant tous deux au centre d’entraînement de Mme Bolz.

M. Laugks et Mme Bolz savent que leur cheval est spécial. Le père de Sternenwanderer, né en 1999, était un étalon rheinlander (Lord Sinclair x Weltlady) qui a engendré de nombreux chevaux de dressage exceptionnels au cours de sa vie. Il a remporté la médaille d’argent aux championnats du monde Jeunes chevaux de dressage à Verden, et aux Bundeschampionate (championnats allemands) de Warendorf de 2004, aucun autre cheval n’a su égaler sa puissance, sa souplesse et la longueur de sa foulée. L’impressionnant cheval de 16,3 mains de couleur baie foncée a terminé le championnat avec une note exceptionnelle de 9,5.

Horse of the Month: Sternenwanderer, the Boastful Rheinlander Bringing Stardust to Canadian Dressage

Lord Loxley, le père de Sternie, était un remarquable étalon élevé par Josef Faymonville de Gestut Sonnehof, en Belgique, qui est malheureusement décédé en septembre 2022 à l’âge de 23 ans.

Nombreux sont ceux qui affirment que l’élevage d’un cheval exceptionnel ne dépend pas seulement de ses compétences, mais également de sa personnalité. C’est effectivement le cas de Sternie, qui a maintenant atteint l’âge adulte. [TRADUCTION] « Sternenwanderer agit littéralement comme s’il faisait partie de la royauté équine, a déclaré M. Torkkeli. Il le sait et s’attend à être traité en conséquence. Je ne pourrais mieux l’expliquer. » (EuroDressage, 2021)

À gauche : Ryan Torkkeli et Sternenwanderer célèbrent à la fin de leur reprise de Grand Prix aux Championnats du monde de la FEI 2022 présentés par ECCO à Herning, au Danemark
À droite : M. Laugks et M. Torkkeli posent ensemble après s’être adressés aux médias dans la zone neutre
Source : Cealy Tetley, Communications de CE

M. Laugks a acheté Sternenwanderer alors qu’il était âgé de deux ans, et l’a entraîné depuis. Il a été son seul propriétaire jusqu’au déménagement, il y a quatre ans. L’athlète allemand devenu entraîneur et ayant pris part à des compétitions de dressage de niveau international jusqu’en 2012 a poursuivi sa mission d’encadrement à Cologne auprès de M. Torkkeli.

La chimie opère bien entre eux, et c’est ce qui les mène à l’obtention de résultats à l’intérieur du manège. La motivation du duo était à son comble lors des Championnats du monde de la FEI 2022 présentés par ECCO à Herning, au Danemark, en août 2022. Y participer était un rêve devenu réalité pour M. Torkkeli.

Après de nombreuses années de travail et d’efforts, les astres se sont alignés dans le cadre de son partenariat avec Sternenwanderer. [TRADUCTION] « Entre Sternie et moi, ça a tout de suite cliqué, a-t-il répété. Mais l’année dernière, je pense que notre complicité a atteint un point culminant. » On espère maintenant que la magie opérera jusqu’à Paris 2024.

[TRADUCTION] « Je suis arrivé en Allemagne il y a 20 ans, à l’âge de 19 ans, et tout ce que j’avais en tête était les Jeux olympiques, les Championnats du monde ou la finale de la Coupe du monde, a affirmé M. Torkelli au sujet de leur succès. J’ai pu monter beaucoup de chevaux et j’ai eu plusieurs opportunités, mais il faut accomplir beaucoup pour se rendre là. J’ai un cheval fabuleux, un entraîneur extraordinaire et des propriétaires géniaux. C’est la culmination de tout mon travail. »

Le duo a participé à des compétitions européennes en 2023, et tire parti de l’amour de Sternenwander pour les projecteurs, qui complète bien la personnalité sans prétention de M. Torkkeli. [TRADUCTION] « Il adore que les gens nous regardent. Il demeure décontracté et est un vrai professionnel, a déclaré M. Torkkeli. Il adore la remise des prix, les foules et l’ambiance survoltée. »

Horse of the Month: Sternenwanderer, the Boastful Rheinlander Bringing Stardust to Canadian Dressage

Même si Sternie semble apprécier davantage les feux de la rampe que son cavalier, le courage et la détermination de M. Torkkeli sont bien assortis à ceux de sa monture. [TRADUCTION] « À la maison, il est toujours prêt à travailler, a-t-il dit au sujet du Rheinlander. Il est toujours motivé, que ce soit pour faire une promenade ou pour s’entraîner dans la carrière. »

Ils ont aussi adopté un style de communication qui a su faire ses preuves. Comme il a vécu et travaillé en Allemagne durant de nombreuses années, M. Torkelli, qui est originaire de Thunder Bay, en Ontario, s’adresse surtout à Sternie en allemand. Plus récemment, ils ont toutefois tous deux commencé à perfectionner leur connaissance du français, car Rebecca, la groom qui a récemment rejoint l’équipe, est d’origine française.

Alors que le duo ne cesse de monter sur le podium, comme lorsqu’il a remporté la troisième place à l’épreuve Grand Prix du concours CDI3* à Jardy, en France, le 16 juin 2023, Sternie continue de recevoir beaucoup d’attention et de se faire dorloter comme il aime tant. [TRADUCTION] « Il adore le trop-plein d’attention qu’il reçoit lors des compétitions, lors desquelles il se fait également offrir une grande quantité de bananes, sa gâterie préférée, a déclaré M. Torkkeli. Il apprécie aussi les propriétés relaxantes de la couverture Equusir. »

Le château de Versailles devrait parfaitement convenir à Sternenwanderer comme toile de fond des épreuves équestre des Jeux olympiques d’été de 2024. Il va sans dire que le duo travaillera d’arrache-pied au cours des prochains mois pour s’y assurer une place. 

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.