Ottawa (Ontario) 6 mai 2020 – Canada Équestre (CE) désire exprimer sa déception à la suite de l’annonce du gouvernement fédéral du 5 mai 2020 d’un financement de 252 millions $ pour le secteur agroalimentaire qui n’inclut aucun soutien, pourtant nécessaire, pour les chevaux de travail du Canada.

En raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19), les fermes équines de partout au Canada sont confrontées à une instabilité financière sans précédent. Puisque toutes les activités publiques sont arrêtées, de nombreuses entreprises ne sont plus en mesure de payer pour les soins des animaux puisque leurs revenus sont en grande partie disparus.

Une récente enquête nationale menée par CE indiquait qu’environ 46 500 chevaux et 8500 installations équines possédaient moins d’un mois de réserve financières et de provisions en date du 6 avril 2020. Sans le soutien d’urgence du gouvernement, de nombreux propriétaires équins font maintenant face à la décision horrible de se débarrasser d’animaux en parfaite santé et capables, ou qu’ils devront bientôt le faire, dans un contexte de marché où l’offre dépasse largement la demande.

« Les chevaux de travail sont des atouts précieux et respectés sur les fermes et ils exigent des soins et un entretien quotidien, notamment l’alimentation, le nettoyage, le mouvement et la connexion sociale, affirme Kristy House, gestionnaire du bien-être et de l’industrie de CE. Ce niveau de soins exige des professionnels de soins des animaux et une provision agricole régulière ainsi que des coûts mensuels de plus de 350 $ par cheval. Les options d’aide actuelles à la disposition des installations équines aux prises avec d’importantes pertes de revenus tout en appuyant un bon nombre de chevaux ne sont pas près de suffire pour prendre adéquatement soin des animaux. »

« En plus de l’incertitude liée au soin de ces chevaux, nous sommes confrontés à une catégorisation du secteur et à des défis d’admissibilité aux programmes avec le gouvernement fédéral, ajoute House. Nous ressentons vivement qu’une occasion d’aider nos chevaux de travail et nos entreprises équines a été ratée par l’actuelle exclusion du secteur équestre dans le nouveau fonds Agri-relance. »

CE a demandé la mise en place d’un fonds d’aide d’urgence de 11,5 millions à 13 millions de dollars pour faire face à la pandémie de la COVID-19 et assurer la santé et la sécurité des chevaux de travail du Canada. La communauté fait tout ce qu’elle peut pour amasser des fonds auprès de sources du secteur privé pour les entreprises qui font face aux besoins criants, mais demeure craintive que si une aide n’est pas bientôt offerte, le secteur subira des dommages permanents.

CE continue de défendre les intérêts du secteur équin auprès du gouvernement fédéral et a lancé un site Web pour habiliter le public afin d’exprimer leur soutien par des communications directes auprès de leur député(e) local(e). Visitez la page www.equestrian.ca/industrie/infos/reponse-covid-19 pour en apprendre davantage.

Si vous avez des questions, veuillez contacter :

Kristy House
Gestionnaire du bien-être et de l’industrie
Canada Équestre
khouse@equestrian.ca

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Caroline Soble
Coordonnatrice des communications
Canada Équestre
csoble@equestrian.ca

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.