Susan travaille à l’Université Kwantlen Polytechnic à Surrey, en Colombie-Britannique, où elle donne des cours d’introduction et de psychologie du développement. Avant de devenir enseignante, elle avait l’intention de devenir clinicienne ou « quelqu’un de très sage qui peut s’asseoir derrière un bureau et vous dire comment bien gérer votre vie », puis chercheuse, afin de « s’engager dans la plus infime des choses ». Cependant, Susan n’avait rien à craindre d’un passage tardif en classe. Quand elle a décidé de changer de carrière, elle connaissait déjà les astuces du métier d’enseignante grâce à des années passées debout au milieu de l’aréna.

Susan a commencé à entraîner à l’âge de 15 ans, d’abord comme chasseuse et sauteuse, puis, plus tard dans sa vie, en dressage. Elle a obtenu sa première certification d’entraîneur de CE en 1993 et détient maintenant les qualifications comme entraîneur de compétition spécialisé en dressage et comme évaluatrice d’entraîneurs et personne-ressource du PNCE.

Certified Coach Spotlight: How Dr. Susan Thompson Merges Psychology and Dressage

L’enseignement est de seconde nature pour Susan Thompson de Delta, en Colombie-
Britannique : elle est professeure de psychologie à l’Université Kwantlen Polytechnic en plus d’être entraîneure de compétition spécialisée en dressage et comme évaluatrice d’entraîneurs et personne-ressource du PNCE
Photo : Susan Thompson

« Dès que j’ai eu l’âge de comprendre, je me suis intéressée à l’attrait méthodologique du dressage; comment cela aidait le cheval, le faisait bouger différemment et comment communiquer clairement avec votre cheval », explique Susan, qui a été formée par l’entraîneure distinguée Eleanor Stegman et l’Olympienne canadienne Leslie Reid.

Il y a d’innombrables pages de recherche scientifique explorant la communication entre un cavalier et son cheval, et Susan a ajouté à ces concepts qu’elle a appris en psychologie pour optimiser son travail d’entraîneure. « La théorie de l’apprentissage – le conditionnement classique et le conditionnement opératoire – ainsi que les merveilleuses recherches d’Andrew McLean sur la façon dont les chevaux apprennent, m’aident à expliquer à mes élèves le comportement des chevaux et la théorie de l’apprentissage, et ils se sentent alors plus efficaces. Bien sûr, j’applique aussi cette théorie d’apprentissage à mes élèves. Du point de vue de la performance sportive, essayer de comprendre d’où viennent les blocages d’apprentissage et comment les surmonter est quelque chose où je puise également dans mes compétences psychologiques », raconte-t-elle.

Puisque les compétences et les connaissances en psychologie de Susan s’étendent sur toute la durée de la vie humaine, elle est une ressource précieuse pour tous ses clients des écuries Crescent Stables, dont l’âge varie de cinq ans à la fin de la soixantaine.

« Dans mon diplôme en psychologie, j’étais axée sur le développement – comment les enfants, les adolescents et éventuellement les adultes changent avec le temps et le vieillissement, explique Susan. Tout cela est directement lié à l’entraînement, qu’il s’agisse des changements de croissance à la puberté, du pic des troubles anxieux au début de l’âge adulte et de la façon dont cela se traduit en équitation, ou encore des divers changements que vivent les gens au cours de leur vie et ce que cela signifie pour leur développement sportif. Je pense que ça va de pair; avoir un diplôme de psychologie est très bon pour gérer un centre équestre – avoir un diplôme de commerce aurait peut-être été mieux, mais j’y arrive! »

Certified Coach Spotlight: How Dr. Susan Thompson Merges Psychology and Dressage

Les connaissances de Susan en psychologie ont tendance à se transmettre dans ses leçons de dressage, comme l’application de la théorie de l’apprentissage.
Photo : Susan Thompson

Un autre avantage supplémentaire est au moment où ils sont confrontés à ces défis de la vie, les étudiants savent qu’ils peuvent s’adresser à Susan, qui a travaillé à Coastal Vancouver Health comme conseillère en troubles de l’alimentation pendant plusieurs décennies et qui maintient une pratique privée de consultation en performance sportive. Même si elle n’exerce pas de rôle clinique à Crescent Stables, Susan est toujours disponible pour orienter les élèves dans la bonne direction ou vers les services psychologiques nécessaires, le cas échéant.

La relation entre la psychologie et l’entraînement est symbiotique : en plus de la théorie psychologique qui guide ses pratiques d’entraînement, Susan a également apporté au monde universitaire ses compétences acquises dans le domaine équestre. Elle attribue aux longues journées d’entraînement ou aux concours équestres la persévérance qui l’a aidée à relever les défis de l’établissement d’une carrière universitaire et à réussir dans un environnement professionnel sous haute pression.

« Si vous êtes un cavalier, vous savez que vous devez persister et persister malgré des résultats imprévisibles, aucun résultat, ou de très bons résultats qui pourraient ne pas être là la prochaine fois. Je pense que cela aide quand vous suivez un programme comme celui des études supérieures, où vous devez être très autonome. Essentiellement, une carrière universitaire est une carrière où l’on est confronté à une critique constante de son travail. C’est la nature même de la science, c’est-à-dire que nous regardons le travail de l’autre et nous nous disons : ‘Je n’en suis pas sûr’. Il faut être prêt à continuer, donc je pense que la persévérance est le dénominateur commun », assure-t-elle.

Qu’il s’agisse d’enseigner à des élèves assis en classe ou sur une selle, pour Susan, l’objectif final est toujours le même. « Enseigner et changer la vie des gens est vraiment enrichissant, aider les gens à comprendre leur propre pouvoir pour changer leur vie. Je pense que c’est un point commun entre la psychologie et l’entraînement – donner aux gens les moyens de faire des changements », dit-elle.

Certified Coach Spotlight: How Dr. Susan Thompson Merges Psychology and Dressage

Susan (au centre), en compagnie des étudiantes Anna Zachariassen (à gauche) et Sarah Greer (à droite), a découvert que le dénominateur commun entre l’enseignement du dressage et de la psychologie est la capacité de donner à ses étudiants les moyens d’apporter des changements positifs dans leur vie.
Photo : Susan Thompson

Saviez-vous que ?

En tant que commanditaire du programme de certification des entraîneurs de CE, Henry Equestrian Insurance Brokers Ltd. offre un rabais de 10% sur toutes les politiques d’entraînement et des tarifs réduits supplémentaires pour les entraîneurs certifiés de CE!

    Obtenez dès aujourd’hui une soumission rapide et gratuite!

    This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.