Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16

Holly Jacks et Candy King
Source : Cealy Tetley

Holly Jacks (Pemberton, C.-B.) a pris le départ tôt dans la journée aux rênes de Candy King (Mr J Halim Burford x Moothyeb), un Sport Horse britannique de 12 ans qu’elle possède en copropriété avec Candy King Eventing Limited Partnership. L’athlète et sa monture, qui participent tous deux à leurs premiers grands Jeux pour le Canada, ont obtenu une note de 67,59 % (49e place), ce qui leur ont permis d’obtenir le meilleur classement de leur équipe dans cette phase de dressage. Le couple entamera donc l’épreuve de cross-country de demain avec un total de 32,4 pénalités.

La cavalière a trouvé cette première expérience bien emballante et intéressante pour elle et son jeune cheval. « J’étais très fière de lui », a-t-elle dit. « Il a réagi un peu à l’ambiance en entrant dans la carrière, mais au fil de la reprise, il a réfléchi à ce que nous faisions et a ramené son attention vers moi. »

Holly Jacks a également exprimé sa gratitude envers les membres de la communauté qui ont aidé les athlètes canadiens à se rendre aux Championnats. Grâce au soutien de la communauté équestre, l’équipe canadienne de concours complet a réussi à amasser des fonds pour se rendre à Pratoni, dont un don important fait par Kelly McCarthy-Maine et Shane Maine au printemps dernier.

« Nous n’aurions jamais pensé, il y a cinq mois, que nous aurions suffisamment d’argent pour faire le voyage, mais des donateurs incroyables sont intervenus pour appuyer l’équipe », a ajouté Holly Jacks. « Nous avons cinq athlètes talentueux ici et le niveau de camaraderie est formidable cette année. Il s’agit de ma première expérience au sein de l’équipe et c’est fantastique! »

Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16

Mike Winter et El Mundo
Source : Cealy Tetley

Dernier en lice pour le Canada, Mike Winter (Thornhill, Ont.), un athlète ayant participé à deux Jeux olympiques, a participé à l’épreuve de dressage sur El Mundo (H.G K M. Derks, Merselo x Calvaro F.C.), un Warmblood néerlandais de 13 ans qu’il possède avec Emma Winter et Jonathan Nelson. Le couple a conclu l’événement avec une note de 66,73 %, 33,3 pénalités et une 60e place.

Un peu déçu de sa performance, le cavalier a témoigné de l’amour et du respect envers sa monture et la discipline de concours complet : « Je pense que nous n’avons pas montré notre plein potentiel », a-t-il expliqué au sujet de sa reprise. « Mais c’est arrivé. On peut toujours espérer que tout aille bien et ne voir les erreurs qu’en entrant dans la carrière. El Mundo a travaillé très dur et est adorable. Je suis chanceux d’être son cavalier. J’attends simplement mieux de moi-même et j’imagine que c’est pour cela qu’on fait ça. »

Ce hongre spécial a vécu un parcours extraordinaire avec son cavalier et sa famille, ainsi qu’avec son propriétaire Jonathan Nelson. Mike Winter était au bord des larmes en parlant de l’histoire d’El Mundo, qu’ils surnomment Roberto. « Il était un jeune cheval quand on l’a acheté et il s’est brisé la jambe à son deuxième concours », a-t-il expliqué. « Il a dû rester au box pendant un an pour guérir. Mon formidable propriétaire a vraiment cru en lui lorsqu’il a recommencé la compétition par la suite. »

Le cheval, qui a terminé sa première saison de concours complet à l’âge de huit ans, est maintenant un favori de la famille et est monté avec plaisir par sa groom Amy Ferris et par la femme de Mike Winter, Emma (qui est également copropriétaire). Sa fille Lilly fait également du travail au plat avec lui. « Il est précieux et compte beaucoup pour nous. »

Le cavalier portait aujourd’hui une épinglette conçue par un(e) artiste des Premières Nations du Canada pour démontrer l’importance qu’il accorde à l’action sociale au sein du sport. « Cette épinglette représente le rôle que jouent les Premières Nations au Canada », a-t-il dit. « Nous devons reconnaître l’histoire du Canada, les erreurs commises lors de l’élaboration du pays et les conséquences de ces erreurs sur les droits des peuples autochtones. »

« Nous devons parler de ce genre de choses », a conclu Mike Winter. « Je veux faire ma part, aussi petite soit-elle, pour sensibiliser les gens à leur sujet et être un représentant du Canada. J’espère que ça aide. » Mise à part l’épinglette, l’équipe canadienne de concours complet compte sensibiliser davantage la communauté en portant un drapeau des Premières Nations sur le parcours de cross-country de demain.

Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16

Les membres et supporteurs de l’équipe observent et encouragent les athlètes à Pratoni
Source : Cealy Tetley

La phase de dressage étant maintenant terminée, l’équipe a cumulé un total de 100,5 pénalités et prendra le départ du parcours de cross-country en 14e place. Le classement peut être grandement chamboulé durant cette phase et les couples sont prêts à s’attaquer à cette épreuve à compter de 10 h 30 (HAEC). Le parcours s’annonce bien rempli puisqu’il a été créé par Giuseppe della Chiesa, un concepteur de parcours de renommée internationale et directeur de concours qui a des décennies d’expérience en tant que cavalier, entrepreneur en agriculture et concepteur de parcours. 

Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16

Le soleil se couche sur le parcours de cross-country, où 88 athlètes franchiront 30 obstacles et combinaisons, le tout sur une distance de 5 600 m et en seulement 9 minutes et 50 secondes (570 m/min).
Source : Cealy Tetley

La chef d’équipe du Canada, Rebecca Howard, a connu plusieurs parcours de cross-country de haut calibre dans sa carrière équestre, tant sur la scène internationale que dans les championnats. « Nous nous attendons à plusieurs difficultés tout au long du parcours, qui a été conçu avec intelligence. »

« Le parcours peut être bien franchi, mais il y a plusieurs défis. Les cavaliers seront confrontés à plusieurs difficultés tout au long du parcours plutôt qu’à une seule en particulier », a déclaré la chef d’équipe. « Avec le besoin de performer rapidement, tout peut arriver. »

Pour vous joindre à l’action, suivre l’événement et encourager l’équipe canadienne, veuillez suivre Canada Équestre sur les médias sociaux. Vous pouvez regarder les performances en direct sur FEI TV.

L’horaire et les détails sont disponibles ici (en anglais). 

Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16

Le Pin-au-Haras (France), le 16 septembre 2022 – En ce deuxième jour du Championnat du monde d’attelage en simple de la FEI (Fédération Equestre Internationale), Kelly Houtappels-Bruder siège maintenant en deuxième place parmi 66 couples. L’événement est tenu du 15 au 18 septembre 2022 à Le Pin-au-Haras, en France

Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16

Kelly Houtappels-Bruder, Meike Paridaans et Flip participent à l’épreuve de dressage.
Source : Melanie Guillamot

Kelly Houtappels-Bruder est originaire d’Ariss (Ontario) et réside à Steensel (Pays-Bas). Elle est actuellement troisième au classement mondial FEI avec Flip (Fidertanz x Carprilli), un Oldenburg de 12 ans qu’elle possède avec son mari Frank Houtappels. Le duo a livré une performance exceptionnelle à la phase de dressage des championnats en obtenant 41,59 pénalités et une note de 74,0 %, ce qui lui permettra d’entamer le troisième jour des championnats au deuxième rang.

« Flip était si bon aujourd’hui! », a déclaré la meneuse de 41 ans. « Tout s’est bien passé et c’était l’une des meilleures reprises de notre carrière ensemble. Nous nous sommes préparés pour ces championnats toute l’année et il s’est surpassé au moment idéal. »

Après avoir reconnu le parcours, elle tourne maintenant son attention vers l’épreuve de demain : « Cela va être un marathon très difficile », a-t-elle ajouté. « Cela va être très demandant pour les chevaux. Il y a 129 balles sur les obstacles, donc les résultats devraient être intéressants. Tout peut arriver! »

Team Canada Pratoni and Le Pin-au-Haras Update 09.16

L’équipe canadienne d’attelage en simple célèbre leur reprise digne du podium.
Source : Melanie Guillamot

Les athlètes participeront à la phase de marathon de samedi avant de passer à la phase de maniabilité du dimanche.

Suivez Canada Équestre sur les réseaux sociaux pour suivre les performances de Kelly Houtappels-Bruder et Flip.

Pour connaître l’horaire et les résultats du duo canadien, veuillez cliquer ici

Sur Canada Équestre

Organe directeur national des sports et de l’industrie équestres, Canada Équestre (CE) a le mandat de représenter, de promouvoir et de faire progresser tous les intérêts équins et équestres. Rassemblant plus de 18 000 titulaires de licence sportive, quelque 90 000 participants inscrits, 11 organismes provinciaux et territoriaux de sport partenaires et plus de 10 organisations nationales affiliées, CE est un important contributeur à la santé sociale, physique, émotionnelle et financière de l’industrie équestre canadienne.

Les médias peuvent communiquer avec :

Melanie McLearon
Directrice, Marketing et communications
mmclearon@equestrian.ca
Cellulaire : 705-955-7899

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.