Élisabeth Brosda (Gatineau, Québec) a perdu la vie dans un tragique accident de voiture en 2016, à l’âge de 21 ans. La cavalière visait les plus grands podiums en dressage, mais n’a malheureusement pas eu le temps de réaliser son rêve olympique. Sa mémoire perdure chez Brittany Fraser-Beaulieu (Saint-Bruno, Québec), qui a atteint cet objectif en participant aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, au Japon. 

Memory of Élisabeth Brosda Lives on Through Olympian Brittany Fraser-Beaulieu

Brittany Fraser-Beaulieu (Saint-Bruno, Québec) et All In ont rendu hommage à Élisabeth Brosda aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 (Japon).
Source : ©CE/Christine Peters

Brittany a été désignée lauréate de la bourse olympique Brosda de 10 000 $ en 2018, 2020 et 2021. La famille Brosda verse cette bourse en mémoire des objectifs et des valeurs olympiques d’Élisabeth avec l’aide de Canada Équestre et de la Horsepower Foundation. Cette récompense aide les athlètes de dressage de demain à améliorer leurs habiletés et leur détermination afin qu’ils puissent représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2020 ou de 2024. Cet objectif a été atteint avec brio puisque Brittany a pu réaliser son rêve olympique aux rênes d’All In (Tango x Damiro), qu’elle possède avec son père Craig Fraser et son mari Marc-André Beaulieu.

« En tant que lauréate de la bourse, Brittany partage entièrement le rêve d’Élisabeth et possède la même passion et détermination pour le dressage », a affirmé Marie-France Maisonneuve, la mère d’Élisabeth. « Nous sommes très heureux que l’héritage d’Élisabeth se perpétue par l’entremise de Brittany, qui a fait ses débuts olympiques au sein de l’Équipe canadienne de dressage aux Jeux de Tokyo 2020. »

Brittany a utilisé la majorité des fonds pour payer son entraînement. Ce soutien essentiel est particulièrement significatif, puisque la lauréate a enseigné à Élisabeth durant quelques mois en 2016, peu de temps avant son décès.

« Élisabeth était très déterminée. Son cheval n’était pas facile et avait un tempérament bien trempé », a mentionné Brittany. « Elle était une cavalière incroyable avec un talent inné. »

L’Olympienne a fait honneur à Élisabeth et à la bourse en portant un t-shirt à l’effigie de la défunte et de son cheval, Viva’s White Pearl, au parc équestre, juste avant d’avancer sur la ligne centrale. « En portant son t-shirt sur le site, j’ai pensé au fait que la vie est très spéciale et que l’on ne doit rien tenir pour acquis. Élisabeth voulait participer aux Olympiques. Sa famille doit être très fière de la personne formidable qu’était Élisabeth », a expliqué Brittany.

Memory of Élisabeth Brosda Lives on Through Olympian Brittany Fraser-Beaulieu

La bourse olympique Brosda est versée en hommage au rêve olympique d’Élisabeth, que la triple lauréate Brittany a réalisé en son honneur.
Source : ©CE/Christine Peters

La bourse a aidé Brittany dans son parcours vers les Olympiques et lui a apporté un tout aussi grand soutien lors de ses performances à Tokyo. La cavalière et All In, son Warmblood néerlandais de 16 ans, ont effectué une reprise formidable en Grand Prix et sont devenus le deuxième couple dans l’histoire canadienne à passer à la reprise libre Grand Prix, où ils ont établi un nouveau record canadien avec une note de 76,404 %.  

« Nous avons été très émus de voir Brittany participer aux Olympiques avec l’aide de la bourse de notre fille », a conclu Marie-France. « Le fait que l’héritage d’Élisabeth a joué un rôle important dans ce parcours n’a pas de prix. Nous sommes très reconnaissants que les rêves d’Élisabeth aient été réalisés par Brittany et l’Équipe canadienne de dressage aux Jeux de Tokyo 2020. »

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.