Jennifer Ward / Starting Gate Communications pour Canada Équestre

Barcelone (Espagne), le 3 octobre 2022 – L’équipe canadienne de saut d’obstacles a participé à la finale de la Coupe des nations de saut d’obstacles Longines FEI (Fédération Equestre Internationale), laquelle était tenue du 29 septembre au 2 octobre 2022 à Barcelone, en Espagne.

L’équipe de Coupe des nations était composée de Alicia Gadban-Lewis (37 ans de Delta, C.-B.), Rebecca McGoldrick (32 ans de Toronto, Ont.), Beth Underhill (60 ans de Mulmur, Ont.) et Tim Wilks (27 ans d’Henley-on-Thames, Angleterre). Kyle Timm (33 ans de Calgary, Alb.) faisait quant à lui office de remplaçant.

Le jeudi 29 septembre , à peine quelques heures avant la première manche, Fanta M, la monture de Rebecca McGoldrick, a été retiré de la compétition après avoir démontré les signes d’une réaction allergique. Kyle Timm n’a pas pu les remplacer, car une règle de la FEI exige que les couples athlète-cheval aient fait leurs preuves au niveau requis avant de participer à la finale de la Coupe des nations de saut d’obstacles Longines FEI.

Les notes des trois couples canadiens restants devaient donc toutes compter en vue du classement. Premier partant pour le Canada, Tim Wilks a cumulé huit pénalités sur Diamanthella VG Z (Diamant de Semilly x Hickory Mail), une Zangersheide de neuf ans appartenant à IN Showjumpers. Beth Underhill a ensuite livré un sans-faute avec Nikka van den Bisschop (Emerald x Nabab de Reve), la Warmblood belge de neuf ans de Rein Family LLC et Torrey Pines Stables Inc avec qui elle a participé aux Championnats du monde ECCO FEI plus tôt cette année.

La championne canadienne en titre de saut d’obstacles Alicia Gadban-Lewis a été la dernière à prendre le départ pour la feuille d’érable. Elle a été éliminée après avoir essuyé deux refus à l’obstacle d’eau sur Nico 1427 (Nekton x Calypso II), un hongre noir d’origine allemande de 13 ans appartenant à Double Meadows Farm LLC. L’équipe canadienne n’avait pas la possibilité d’exclure un résultat et a été éliminée de la compétition.

« Concourir avec trois athlètes n’était pas idéal, mais tout le monde a gardé son sang-froid. Ils sont demeurés calmes et savaient ce qu’ils avaient à faire », a dit Eric Lamaze, chef de l’équipe de saut d’obstacles canadienne. « Je crois que cette Coupe des nations était très encourageante. J’ai pu travailler avec des gens que je n’ai pas beaucoup fréquentés dans le passé. C’était donc très excitant de pouvoir mieux les connaître. Ils ont conservé un niveau de dignité et de calme tout au long du concours. Cela a de la valeur pour moi de voir les gens faire ce qu’il faut dans une situation difficile. »

Canadian Show Jumping Team Competes in Barcelona

Beth Underhill (Mulmur, Ont.) et Nikka van den Bisschop (propriété de Rein Family LLC et Torrey Pines Stable Inc).
Source : Cédric Vlemmings/Scoopdyga.com

Durant la City of Barcelona Trophy – MRW Cup de 1,55 m, une épreuve dotée de 96 000 euros, Kyle Timm a livré un sans-faute pour l’unifolié sur la selle de Farezzo (Arezzo VDL x Van Gogh), le Warmblood néerlandais de 12 ans d’Adam Pearsall et Torrey Pines Stables. À l’issue de la première manche, seuls les couples classés dans le premier quart du classement pouvaient passer au prochain tour. Il fallait donc se placer parmi les neuf premiers. Le cavalier s’est glissé au neuvième rang après sa performance, mais a été délégué au dixième rang par sa compatriote Beth Underhill, qui a effectué une performance parfaite sur Nikka van den Bisschop en un temps plus rapide.

De retour pour la deuxième manche, Beth Underhill a cumulé huit pénalités, ce qui lui a valu une neuvième place au classement final. La palme a été remportée par le champion européen en titre Andre Thieme (Allemagne) sur Conacco, tandis que la deuxième place a été attribuée à Harrie Smolders (Pays-Bas) et sa monture Dolinn. 

Canadian Show Jumping Team Competes in Barcelona

Kyle Timm (Calgary, Alb.) et Farezzo, (propriété d’Adam Pearsall et Torrey Pines Stables).
Source : Cédric Vlemmings/Scoopdyga.com

« J’ai été impressionné par leur passion », a conclu M. Lamaze au sujet de l’équipe canadienne de Barcelone. « Ce sont des athlètes très sérieux qui ont l’avenir devant eux. Le bassin de cavaliers et cavalières pouvant se joindre à l’équipe n’est pas très large, mais ce n’est qu’une question de temps. En restant à l’affût pour de nouvelles personnes de temps à autre, nous pourrons accueillir plus d’athlètes. Nous pourrons tailler notre place partout. Nous allons utiliser des athlètes plus jeunes pendant un temps, mais ils vont rapidement devenir des vainqueurs. Leur attitude le démontre. Nous voulons faire mieux; nous devons nous hisser au sommet. Je crois que nous allons bientôt avoir un bassin suffisamment grand pour nous placer parmi les meilleurs au monde. Il y a du travail à faire, mais ce sera formidable de travailler avec eux. C’était emballant pour moi en ce sens. C’est très encourageant pour un chef d’équipe. »

Le Canada et le Mexique s’étaient qualifiés pour la Coupe des nations de saut d’obstacles Longines FEI de Barcelone (Espagne) en se classant parmi les deux meilleures équipes de la Ligue d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes. Pour voir les résultats, veuillez visiter la page www.longinestiming.com/equestrian/2022/longines-fei-jumping-nations-cup-final-barcelona (en anglais).

L’équipe canadienne de saut d’obstacles s’apprête maintenant à participer à la Coupe des nations CSIO4*-W de Rabat (Maroc), du 13 au 16 octobre 2022.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.