James Carl « J.C. » Anderson, pionnier et homme d’affaires autodidacte, fonde sa propre entreprise d’exploration et de production en 1968. Partant de zéro, il bâtit ainsi l’une des plus grandes entreprises canadiennes du genre, dont la valeur totale est estimée à 7,2 milliards de dollars, créant par le fait même des milliers d’emplois. En 2001, monsieur Anderson vend la société et lance Anderson Energy Inc., une entreprise qui se spécialise elle aussi dans la production de pétrole et de gaz naturel. La société est rendue publique en septembre 2005 et l’homme d’affaires est intronisé au Calgary Business Hall of Fame dès l’année suivante.

En plus de ses réalisations sur le plan commercial, monsieur Anderson se dévoue à soutenir et à promouvoir les sports équestres au Canada. Pour ce faire, il s’implique dans le saut d’obstacles en représentant la feuille d’érable au sein de l’équipe équestre canadienne, sans jamais cesser d’accompagner ses quatre enfants dans leurs propres activités équestres, de la division Poney au niveau international.

Soutenu par son épouse Barbara Anderson, JC bâtit un centre de saut d’obstacles de calibre mondial sur le ranch Anderson en 1980. Le site est alors l’hôte de différentes compétitions internationales, dont les qualifications des Championnats du monde de 1986. Le ranch accueille éventuellement le Rocky Mountain Show Jumping (RMSJ), une installation équestre de classe mondiale qui tient plusieurs concours annuels de saut d’obstacles.

Le fils de JC, John Anderson, se souvient de son père comme « d’un grand philanthrope qui avait à cœur de soutenir la collectivité lui ayant permis de réussir en affaires ». Il ajoute : « C’est à l’occasion de la première édition de la Royal West I en 2014, lors de la dernière soirée de la Spirit of West Cup à 100 000 $, qu’il m’a dit être fier du travail que j’avais accompli pour présenter cet événement à la communauté du saut d’obstacles. »

« Tu sais, John, quand je partirai vers le grand champ gazier qu’est le ciel, j’espère que tu continueras à offrir ton soutien et à redonner à ce sport qui t’a tant offert au fil des ans », lui a dit son père.

Le J.C. Anderson Legacy Fund est un fonds mis sur pied grâce à la généreuse contribution de JC, il y a de cela plusieurs années. « Ce fonds me permet de faire des dons de bienfaisance annuels. Pour moi, c’est une évidence que d’appuyer la jeunesse équestre canadienne, et je continuerai de le faire. Je suis honoré de toute la reconnaissance témoignée au fonds », déclare John Anderson.

La contribution de J.C. et de sa famille au saut d’obstacles canadien a d’ailleurs été soulignée par leur intronisation au Panthéon de Saut d’obstacles Canada en 2011, dans la catégorie Bâtisseur. En plus de son dévouement à la cause équestre, JC appuyait un large éventail d’organismes de bienfaisance. Il a notamment fait un don d’actions d’une valeur de 11 millions de dollars à la Calgary Foundation en 2001.

CE est reconnaissant de l’engagement, du dévouement et du soutien financier que le J.C. Anderson Legacy Fund, dirigé par John, le fils aîné de JC, a démontrés envers les jeunes membres de la communauté de saut d’obstacles, en particulier lors des Championnats jeunesse de 2021.

Créé en 2005, le prix Commanditaire de l’année de CE met en lumière l’incidence majeure qu’ont les commandites d’entreprise sur le saut d’obstacles canadien. Parmi les gagnants et gagnantes des années précédentes, notons BMO Groupe financier (2019), Grant Production Testing Services Ltd. (2018), SSG Gloves (2017) et la famille Younger-Millar (2016). Pour obtenir la liste de l’ensemble des lauréats et lauréates du prix, cliquez ici

– 30 –

JC Anderson Legacy Fund Awarded 2021 EC Jumping Committee

J.C. Anderson et sa famille après son intronisation au Panthéon équestre de Saut d’obstacles Canada dans la catégorie Bâtisseur, lors du gala de 2011 (de gauche à droite : Bryan, Susan, Sandra, John, J. C. et Barbara).
Source : Michelle C. Dunn

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.