Tallahassee (Floride), 14 mars 2022 – La Canadienne Dana Cooke a affiché de brillants résultats au concours complet Red Hills International Horse Trials présenté du 10 au 13 mars sur le site Elinor Klapp-Phipps Park de Tallahassee (Floride).

L’athlète a pris la troisième place de la division CCI3*-S aux commandes de FE Quattro. Elle a aussi terminé au 12e rang sur Harlequinn. Des 37 partants, 24 ont réussi à franchir l’ultime ligne d’arrivée de cette compétition étalée sur trois jours. La victoire est allée à une athlète des États-Unis, Meaghan Marinovich-Burdick, qui a obtenu un résultat de 37,0 points de pénalité sur Riviera Lu, tandis que sa compatriote Caroline Martin prenait la deuxième place (41,5) sur Galwaybay Blake. Cooke complétait le podium (42,8) sur FE Quattro (Quaterstern x Coriograf B), le hongre d’origine allemande de huit ans de Kingfisher Park.

Canada’s Dana Cooke Heats Up Red Hills International Horse Trials

Dana Cooke, qui est originaire de Merritt (C.-B.), et sa monture, Quatro, se sont classés troisièmes dans la division CCI3*-S du concours complet Red Hills International Horse Trials (Tallahassee, FL) .
Source : RedBayStock.com, www.RedBayStock.com

Cooke, qui est originaire de Merritt (C.-B.), vit actuellement à Mooresville, en Caroline du Nord. Lorsque la phase initiale de dressage a pris fin, la cavalière était en tête du classement avec 24,8 points de pénalité. Le lendemain, elle et FE Quattro n’ont pas touché aux obstacles du parcours de cross-country érigé par Michael Etherington-Smith assisté de David O’Connor, mais après avoir encouru 14 pénalités de temps, ils ont reculé au cinquième échelon du classement provisoire. Après la phase de jumping du dimanche, où l’obstacle 11 a été délogé, le couple a repris du galon pour terminer en troisième position.

« Ce fut tout à fait palpitant », s’exclame la cavalière de 34 ans à propos de ce concours. « Quattro est mon complice depuis quatre ans. Il est jeune et brille particulièrement en dressage. C’est un cheval de grande taille. Ses allures ont de plus en plus d’ampleur, il prend confiance et développe sa puissance. Tout cela s’est concrétisé dans la reprise de dressage. Il a été formidable et je n’aurais pu espérer mieux de sa part. J’étais particulièrement heureuse de devancer Liz Halliday-Sharp qui est une habituée des podiums.

« J’ai pris un départ modéré car il était plus important de me qualifier que de gagner. Je visais la constance et la régularité, mais lorsque nous avons traversé le premier plan d’eau, je l’ai senti en confiance, alors je lui ai laissé prendre de la vitesse », poursuit-elle au sujet de l’épreuve de cross-country. « Il a adoré l’expérience. En revanche, le lendemain, il a été un peu trop expéditif une fois rendu à la dernière ligne. J’aurais dû lui permettre cela à la septième plutôt qu’à la huitième. C’est mon erreur. »

Dans l’ensemble, Cooke est ravie de la toute première prestation de Quattro dans la division trois-étoiles. Le cheval ne participe aux épreuves FEI que depuis septembre 2021. A l’occasion du concours Stable View Horse Trials (Aiken, Caroline du Sud), il s’était classé septième dans la division CCI2*-S .

« Mon entraineur, Clayton Fredericks, importe beaucoup de chevaux et FE Quattro n’était sur place que depuis cinq jours quand j’en ai fait l’acquisition à l’automne 2019. Il avait cinq ans et ne possédait pas beaucoup d’expérience. Mais il sautait bien pour un jeune cheval et il était très joli. Je cherchais un cheval et celui-là m’a plu, alors je l’ai acheté. Il est génial ! »

Toutefois, son partenariat avec Harlequinn, sa seconde monture dans la division CCI3*-S, a pris forme de manière très différente.

« Il appartenait à des gens que mes parents connaissent depuis longtemps », explique-t-elle au sujet de Harlequinn, un hongre croisé Warmblood néerlandais et poney New Forest qui appartient au Harlequinn Syndicate LLC. « Il est magnifique mais très compliqué. J’ai dû déployer beaucoup d’efforts avant qu’il m’accepte. A l’âge de quatre ans, il n’aimait pas que l’on lui dise « non » alors je l’ai patiemment amené à faire une chose à la fois. Il va bien maintenant ! »

A égalité au 23e rang après leur reprise de dressage, Cooke et Harlequinn n’ont eu que quelques pénalités de temps en cross-country, ce qui leur a permis d’atteindre la 15e position. Une seule barre à terre en jumping leur a finalement offert la 12e place.

« Il était un peu tendu en dressage. En cross-country, j’ai constaté un manque d’assurance, mais il a bien travaillé, évalue la cavalière. C’est le jumping qui est son plus grand défi. Vu son énorme coup de saut, il se retrouve en difficulté dans les combinaisons. Mais aujourd’hui, j’étais super heureuse. Une 12e place est une grande réussite pour lui. »

Dana Cooke s’est également classée 17e dans la division CCI4*-S avec sa monture de longue date, Mississippi, qui appartient à FE Mississippi Syndicate LLC. Il s’agissait d’une toute première participation au Red Hills International Horse Trials, lequel jouit d’un solide appui de la part des collectivités locales et qui, cette année, était en mesure d’accueillir des spectateurs.

« Les choses se sont bien passées pour chacun de mes trois chevaux au cours de la fin de semaine, résume-t-elle. Je suis bien satisfaite. C’était la première fois que je prenais part à un concours qui attire un large public et aussi, un bon nombre de spectateurs autour du plan d’eau. C’était comme galoper au beau milieu de la foule pour se rendre aux obstacles. Ce fut un chouette concours, d’une grande efficacité car il y avait beaucoup de personnel. »

Canada’s Dana Cooke Heats Up Red Hills International Horse Trials

Holly Jacks-Smither (Hillsburgh, Ontario) et Candy King ont accédé à la neuvième place de la division CCI4*-S du concours Red Hills International Horse Trials présenté du 10 au 13 mars 2022.
Source : RedBayStock.com, www.RedBayStock.com

Holly Jacks-Smither (Hillsburgh, Ontario) et Candy King (Eye Candy), son British Sport Horse âgé de 12 ans, ont été le meilleur couple canadien dans la division CCI4*-S. La cavalière de 36 ans et ce cheval qui est son partenaire depuis cinq ans, ont exécuté une très belle reprise de dressage (28,8 points de pénalité) qui leur a valu une deuxième place au classement provisoire. Ayant reçu 20 points de pénalité en cross-country et quatre de plus en jumping, le couple a rejoint la neuvième place (52,8 au total). C’est Lauren Nicholson (États-Unis) qui a gagné cette division grâce à un résultat de 42,1 sur Monte Carlo, un cheval appartenant à Landmark.

Pour de plus amples renseignements sur le concours complet Red Hills International Horse Trials, veuillez visiter le www.rhht.org.

Pour obtenir des photos en haute définition, veuillez transmettre un courriel à cette adresse : communications@equestrian.ca.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.