Le nouveau département de développement du sport de CE a pour but d’élaborer et de soutenir un cheminement du développement des athlètes qui soit cohérent et bien intégré et qui puisse améliorer les niveaux de participation et de performance au sein du secteur équestre au Canada. Ces objectifs seront atteints grâce au développement de programmes impliquant les entraîneurs, les officiels, les organisateurs de concours et les exploitants d’installations, c’est-à-dire des programmes d’éducation et des programmes sur l’initiation au sport et le développement des athlètes.

L’année 2021 est principalement axée sur l’élaboration d’un cadre de travail qui nous permettra d’offrir la certification d’entraîneur de haute performance 1 (développement des athlètes de compétition) du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE) de manière plus efficace, tout en organisant, comme à l’habitude, des formations et des occasions d’évaluation pour les entraîneurs HP1. Il est notamment envisagé de donner aux entraîneurs la possibilité de rejoindre un groupe d’entraîneurs que nous soutiendrons tout au long du cheminement de certification. Nous cherchons également à appuyer les évaluations par vidéo et à consulter des évaluateurs multisports, puisque notre système présente un grand écart au niveau des évaluateurs HP1. Je suis impatiente de connaître les entraîneurs actifs qui souhaitent devenir des responsables du développement des entraîneurs HP1.

Cette année, nous allons aussi nous concentrer sur la fourniture d’un soutien en matière de gestion de projets au groupe de travail du Plan d’initiatives stratégiques du Conseil d’administration de CE. Cela permettra d’examiner la modification des modèles de participation et d’adhésion au sein du plan de travail stratégique 2021-2022 de CE. Cette étape est primordiale pour le prochain stade du projet sur le remaniement de la structure des concours et pour la mise en œuvre d’un cheminement approprié et cohérent pour le développement des athlètes. La première partie de ce projet a été complétée avec succès en 2019 au Royal Agricultural Winter Fair, où CE a donné une présentation sur les principales conclusions (en anglais seulement).

J’agis également comme agente de liaison pour les Comités d’attelage, d’endurance et de voltige. Ces disciplines fonctionnent différemment au sein du système canadien et ne sont pas reconnues de la même manière que les disciplines olympiques et paralympiques. Je collabore étroitement avec les présidents de ces comités afin d’identifier les situations où il est possible de développer les disciplines et de les uniformiser avec nos priorités stratégiques.

Pour terminer, en voici un peu plus à mon propos. Je proviens du Royaume-Uni. Je suis déménagée au Canada en 2013 pour y rejoindre mon mari. J’ai grandi sur une ferme où ma famille dirigeait des écuries de louage. Nous participions alors activement à des épreuves Poney de bas niveau et passions d’un camp et d’un concours à l’autre. J’aimais concourir, mais rien ne rivalisait avec une bonne randonnée à cheval en compagnie de mes amis. Nous adorions galoper à toute vitesse sur les plages sablonneuses de notre région! Je travaille dans le domaine sportif de haute performance depuis maintenant presque 15 ans. J’ai notamment accumulé sept années d’expérience au Royaume-Uni, où j’ai aidé plusieurs équipes à travailler et à livrer des performances dans le cadre de grands concours. Je détiens un baccalauréat en science en gestion du sport que j’ai obtenu avec distinction, ainsi que des certificats professionnels en gestion de projet avancée et en amélioration des processus opérationnels de l’Université d’Ottawa.

Cordialement,

Anna Johnson
Gestionnaire, développement du sport
ajohnson@equestrian.ca 

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.