À titre d’organisme responsable d’assurer la promotion et l’avancement de la santé et du bien-être des chevaux au Canada, nous sommes attristés et troublés par tout cas de cheval en détresse, de mauvais traitement ou de négligence.

Canada Équestre (CE) prend la question de la maltraitance des animaux très au sérieux et n’a aucune tolérance pour les mauvais traitements infligés aux chevaux. Notre compétence se limite aux chevaux et aux personnes qui ont une relation avec CE, mais tout signalement reçu qui ne relève pas de nous sera transmis aux autorités compétentes, y compris les forces de l’ordre et/ou la SPCA.

Tout signalement de mauvais traitements sera traité conformément à notre Code de conduite sur le bien-être des chevaux. CE suit une procédure de traitement des plaintes par un tiers régie par notre Politique en matière de mesures disciplinaires, de plaintes et d’appels pour traiter les infractions au code de conduite, dont les mauvais traitements physiques infligés à un cheval.

Des preuves vidéo troublantes d’un cheval soumis à de mauvais traitements physiques et psychologiques ont été publiées en ligne la semaine dernière. Grâce au signalement de la situation, nous avons appris que l’auteur(-trice) présumé(e) de ces gestes est un(e) titulaire de licence sportive de CE. Contrairement à ce qui a été dit sur les médias sociaux, CE n’a aucune autre relation avec cette personne. En tant que titulaire d’une licence sportive de CE, la personne est soumise au Code de conduite sur le bien-être des chevaux et à toute action disciplinaire subséquente, y compris la suspension immédiate et les sanctions.



Bien que nous ne puissions pas, pour des raisons de confidentialité, fournir d’informations ou de commentaires en dehors d’une enquête active sur une personne, les personnes ayant été suspendues ou ayant reçu des sanctions immédiates en raison de la gravité de problèmes signalés sont citées publiquement sur notre page réservée aux sanctions disciplinaires. Toute autre action prise à l’encontre d’une personne ou d’une organisation qui peut être rendue publique y apparaîtra. Toutes les sanctions prises à l’encontre d’un(e) athlète sont partagées par le biais de nos accords de réciprocité avec d’autres organes directeurs et associations partenaires.

En vertu du Code de conduite sur le bien-être des chevaux, toutes les personnes et tous (toutes) les membres du public sont tenu(e)s de signaler tout cas de mauvais traitement réel ou présumé envers un cheval à CE, qui traitera immédiatement ces signalements, conformément aux dispositions des politiques applicables.

Toute personne qui a des motifs raisonnables de croire qu’un cheval subit ou a subi des mauvais traitements ou qui a été témoin d’un tel cas est tenue de le signaler. Nous encourageons tous ceux et celles disposant d’informations ou de détails supplémentaires à signaler eux-mêmes leurs inquiétudes dans le cadre de leur devoir de signalement.

Si quelqu’un dispose d’informations supplémentaires sur un cas de mauvais traitement envers un cheval, il ou elle est encouragé(e) à nous les transmettre ici : Soumettre une plainte ou un appel.

Nous avons tous et toutes un rôle à jouer pour garantir le droit du cheval à la sécurité et au bien-être. En travaillant ensemble, nous pouvons faire avancer les intérêts supérieurs, la protection et le bien-être des chevaux au Canada.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.