“The Path is the Goal” for Carina Crawford Looking Towards the 2019 FEI World Driving Championships for Ponies

Carina Crawford, une Canadienne qui habite à Windsor en Caroline du Sud, participera aux Championnats du monde d’attelage pour poneys de la FEI 2019, qui se tiendront du 25 au 29 septembre à Aszár Kisber en Hongrie.
Photo : PicsOfYou

L’amour et l’engagement de Carina envers les chevaux sont demeurés constants tout au long de sa vie, malgré des circonstances en constante évolution. Elle a grandi en Allemagne, puis a déménagé au Canada dans la quarantaine. Elle partage actuellement son temps entre Windsor, en Caroline du Sud, et Lac La Hache en Colombie-Britannique. Les deux emplacements de son centre d’entraînement et d’élevage, The Patchwork Ranch. Au début de sa carrière de cavalière, Carina s’est consacrée au dressage, et elle a même pratiqué le saut avant qu’un hongre Haflinger nommé Major l’incite à se passionner pour l’attelage.

« En arrivant en Colombie-Britannique en 2004, nous avons commencé à élever des chevaux Haflinger », explique Carina. « Plusieurs visites dans leur région d’origine, le Tyrol du Sud en Italie, et le fait de mieux connaître la polyvalence de la race m’ont donné envie de faire de l’attelage. C’est un très vieux moyen de transport et d’aide sur la ferme. J’ai trouvé un hongre (Major) que je pouvais monter et qui conduisait. J’ai aussi eu la chance d’avoir une entraîneure d’attelage certifié CE comme voisine, en Colombie-Britannique. Elisa Marocchi est maintenant une de mes meilleures amies. Elle est aussi responsable de tout ce qui est arrivé après. »

“The Path is the Goal” for Carina Crawford Looking Towards the 2019 FEI World Driving Championships for Ponies

Carina est tombée sous le charme de l’attelage concours combiné au Canada après avoir démarré sa carrière en dressage en Allemagne.
Photo : PicsOfYou

Avec les conseils d’Elisa et une série ininterrompue de Haflingers fiables, Carina a plongé sans hésiter dans cette nouvelle discipline. Elle avait une longueur d’avance pour sa formation. Son expérience en dressage lui a permis d’acquérir la théorie, la terminologie et la compréhension des compétences de base qui s’appliquent aussi à l’attelage. « Vous connaissez la monture, la flexion, le cheval ou le poney en mors, l’impulsion, l’engagement de la patte arrière, le maniement indépendant des rênes, etc. Appliquer le tout à l’attelage est la partie la plus difficile. Il faut remplacer la jambe et le siège par le fouet et la voix. Il n’y a pas de raccourci, l’entraînement doit être adéquat et vous apprenez chaque fois que vous montez dans la voiture. Il y a tant à aimer de ce sport, même les erreurs de débutant », affirme Carina.

Carina a ensuite gravi les échelons de la formation jusqu’au niveau intermédiaire. Tout a changé quand elle a rencontré Donna, une jument poney d’équitation allemande. Donna a éveillé sa passion pour cette nouvelle race ce qui l’a poussée à aller encore plus loin dans sa carrière.

Carina adore tout des poneys de selle allemands. Elle en fait l’élevage au Patchwork Ranch. « En gros, ce sont de petits Warmbloods avec de grands mouvements et une capacité pour le dressage, le saut, le concours complet et l’attelage. Ils ont aussi un bon cerveau, ce qui est inestimable. Leur endurance et leur volonté de donner le meilleur d’eux-mêmes font d’eux un partenaire très désirable. Ils ont tout ce qu’il faut », explique-t-elle.

Ayant trouvé sa race parfaite, Carina a fait le grand saut vers le niveau FEI en 2016. Depuis, elle a conduit plusieurs combinaisons de poneys de selle allemands à un cheval et à deux chevaux vers le succès au niveau international. Elle a remporté sa première victoire à la compétition CAI 1*-P2 2016 à Goshen au Kentucky avec des premières places au Little Everglades Ranch CAI 1*-P1 en 2017 et à l’épreuve combinée CAI 2*-P2 de Southern Pines 2018. En 2019, Carina a remporté la phase de dressage dans chacune de ses deux compétitions : le Little Everglades Ranch CAI 2*-P2 et Live Oak International CAI 2*-P2.

“The Path is the Goal” for Carina Crawford Looking Towards the 2019 FEI World Driving Championships for Ponies

Carina a commencé sa carrière de cavalière avec les Haflingers, elle a finalement découvert que les poneys d’équitation allemands lui convenaient parfaitement et a eu beaucoup de succès avec cette race au niveau FEI.
Photo : PicsOfYou

Carina amènera quatre de ses poneys allemands en Hongrie pour les Championnats du monde d’attelage pour poneys de la FEI. Deux hongres qui sont des frères à part entière (Nabucco R x Vulkan), Nixon 12 (13 ans) et Noble Boy 17 (11 ans), ainsi que Don Ruedi 2 (11 ans) (Diamond Boy x Halenkino), et Dr Dolittle 13 (10 ans) (Davenport II x Vincente).

« Nixon et Noble Boy sont avec moi depuis 2013. Je suis toujours en contact avec l’éleveur et je le rencontrerai une fois arrivée en Europe. Ce sont deux poneys vraiment incroyables. Je dois travailler très dur pour leur rendre justice. Don Ruedi et Dr Dolittle sont arrivés dans mon équipe en 2017. Ils formaient déjà un duo très expérimenté, ils ont conquis mon cœur immédiatement. Je ne peux pas m’imaginer ne pas les avoir tous dans ma vie. Les quatre opèrent dans n’importe quelle position en duo et dans n’importe quelle phase de la compétition. Je suis très chanceuse », raconte fièrement la cavalière.

En plus de ses chevaux, l’équipe de Carina compte aussi sa fille, Elisabeth Meinert. Elle est à la fois sa palefrenière et sa navigatrice en compétition. Elle dirige aussi le Patchwork Ranch en Caroline du Sud. « Tout cela ne serait pas possible sans ma fille, une femme très travailleuse, dévouée, passionnée et émotionnellement impliquée. Elle a dirigé toute la ferme toute seule au Canada pendant un certain nombre d’années. Tout se résume à avoir le soutien inconditionnel », assure Carina.

En rétrospective, Carina a fait remarquer que son parcours vers les Championnats du monde d’attelage de la FEI 2019 lui a permis non seulement de se perfectionner dans le sport, mais aussi de surmonter des obstacles plus personnels. Des obstacles comme celui de faire taire cette voix dans sa tête qui dit que vous n’y arrivez pas, que vous êtes trop vieux, que votre poney ou cheval n’est pas assez bon, que c’est trop de travail, trop de dévouement, etc.

« C’est vraiment incroyable de pouvoir faire ce voyage avec ces magnifiques poneys. Je vais passer du temps en Europe avec Koos et Marie De Ronde pour m’entraîner et me préparer. Koos est l’un des meilleurs conducteurs à quatre mains du monde et Marie est une juge très respectée. Ils seront des enseignants incroyables et j’ai hâte d’acquérir toutes ces connaissances. En fin de compte, mon objectif est de conduire du mieux que je peux et de laisser mes poneys briller de manière respectueuse. Pouvoir représenter le Canada avec un duo de poneys pour la première fois depuis très longtemps est un honneur. Après ça, la prochaine étape est de transmettre mes connaissances à d’autres », conclut Carina.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.