Caroline Archambault Gives Second Chance to Stray Dog at Lima 2019, Presented by GastroGard

Caroline Archambault (de Mirabel au Québec) a adopté un chien pendant qu’elle travaillait avec l’équipe équestre canadienne aux Jeux panaméricains de Lima 2019 qui ont eu lieu du 26 juillet au 11 août au Pérou. Sur la photo, on la voit après avoir récupéré Milko à l’aéroport de retour au Canada.
Photo : Caroline Archambault

Caroline est la massothérapeute attitrée de l’équipe équestre canadienne. Elle s’est rendu à Lima du 26 juillet au 11 août pour pendre soins des 13 chevaux de l’équipe. Quelques jours après le début du voyage, Caroline a décidé de prendre une pause pour reposer ses mains. Elle est partie à la recherche d’un café. C’est alors que le destin est intervenu, quand elle a aperçu un chien errant tout maigre qui se préparait à traverser une route très passante.

Caroline nous raconte que les voitures roulaient à toute allure dans la rue et ont failli le heurter. « Je l’ai appelé, il s’est arrêté, s’est approché de moi et m’a laissé le toucher. J’ai demandé à deux policiers s’ils connaissaient le propriétaire du chiot, et ils m’ont dit que c’était un chien errant. Je leur ai ensuite demandé s’ils connaissaient un refuge. Ils étaient sur le point d’appeler quelqu’un, mais des gens m’ont averti qu’il se ferait probablement euthanasier. Je me suis dit qu’il n’en était pas question. La barrière linguistique rendait la communication difficile. Puis, Guadalupe est apparue. »

Guadalupe Chancas Mendez était bénévole au QG du comité d’organisation des Jeux de Lima quand elle a remarqué un rassemblement inhabituel sur le chemin du retour. Intriguée, Guadalupe s’est approchée du groupe de deux policiers, d’un chien plein de puces et de tiques et d’une touriste. Quand Caroline a expliqué qu’elle voulait adopter le chiot affamé et le ramener au Canada, Guadalupe a immédiatement offert son aide et est devenue la traductrice officielle de Caroline. Guadalupe a accompagné Caroline dans une clinique vétérinaire du quartier. Elle a pu lui expliquer le processus des vaccins, des permis et des quarantaines, et l’a aidé à remplir les nombreux documents.

Caroline Archambault Gives Second Chance to Stray Dog at Lima 2019, Presented by GastroGard

Caroline (à droite) et Guadalupe Chancas Mendez (à gauche), une bénévole des Jeux panaméricains qui a joué un rôle essentiel de traductrice dans l’adoption de Milko.
Photo : Caroline Archambault

Caroline a appelé le chien « Milko » en l’honneur de la mascotte officielle des Jeux panaméricains de Lima 2019. Un personnage qui représente les figurines traditionnelles en terre cuite « cuchimilco » de la même couleur que Milko. 

Caroline Archambault Gives Second Chance to Stray Dog at Lima 2019, Presented by GastroGard

Un moment de détente à la clinique vétérinaire pendant le long processus qui a permis à Milko de rejoindre Caroline au Canada.
Photo : Caroline Archambault

Quelques semaines plus tard, Milko était assez en forme pour un périple de plus de 6000 km vers le nord afin de rejoindre Caroline pour débuter sa nouvelle vie. Milko s’ajoute à une joyeuse bande d’animaux rescapés : six chevaux, un chien et un chat. Ils seront aimés pour le reste de leurs jours par Caroline et son copain à leur ranch au Québec.

« Pourquoi est-ce que je fais ça? Pourquoi sauver un chien errant au Pérou? Parce que chaque animal mérite une vie décente et mérite aussi d’être secouru quand il a des problèmes, explique Caroline. J’aide les animaux depuis mon enfance. Ma mère me dit que je ne peux pas sauver tous les animaux, mais je réponds que je peux sauver ceux qui croisent mon chemin, même si cela arrive au Pérou. »

« Rien de cela n’aurait été possible sans l’aide de Guadalupe. Merci d’avoir été l’ange gardien qui m’a aidé avec Milko. »

Caroline Archambault Gives Second Chance to Stray Dog at Lima 2019, Presented by GastroGard

En sécurité au Québec
Photo : Caroline Archambault

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.