“Il est difficile de vraiment saisir l’effet de Christilot sur le sport du dressage au Canada puisqu’il est tellement vaste, affirme Christine Peters, gestionnaire principale du programme olympique et paralympique de dressage à CE. La profondeur incroyable de ses connaissances et de son talent a été précieuse au sein de l’équipe canadienne de dressage et nous sommes fiers et honorés d’avoir été représentés par elle sur la scène mondiale à de nombreuses occasions. »

Dès le moment où elle fait l’acquisition de son premier cheval en 1957, à l’âge de 10 ans, avec l’argent qu’elle gagne en tant que jeune actrice dans l’émission « The Howdie Doodie Show », Christilot sait que ce sera sa voie. A peine sept années plus tard, elle devient la plus jeune cavalière de dressage de tous les temps à concourir aux Jeux olympiques. C’était en 1964, aux Jeux olympiques de Tokyo.

Christilot participe par la suite à cinq autres Jeux olympiques (1968, 1972, 1976, 1984 et 1992) où elle termine sept fois au top 10 en compétition par équipe et trois fois à titre individuel. Elle obtient aussi des notes remarquables aux Jeux panaméricains où elle récolte trois médailles d’or en individuel (1971, 1975 et 1985).

Boylen a aussi contribué au succès du Canada à la Coupe des nations de dressage 2013, conduisant Équipe Canada I à une médaille de bronze et décrochant la médaille d’or de l’épreuve individuelle.

Ayant maintenant passé le cap des 70 ans, Christilot continue de concourir aux plus hauts niveaux. Elle a ainsi fait gravir tous les échelons CDI jusqu’au niveau grand prix à son partenaire actuel, Rockylane. Christilot a vaincu un cancer du sein. Tout au long de ses traitements, elle continue à concourir, décrochant même une victoire en grand prix à Devon, peu après son second traitement de chimiothérapie.

Le parcours de Boylen a été tout aussi percutant à l’extérieur de son rôle d’athlète. Elle est entraîneure certifiée de haute performance 1 de CE en dressage, auteure, fondatrice de la Canadian Amateur Dressage Owners Association (CADORA) et plus encore. En reconnaissance de ses nombreuses contributions au dressage canadien, Boylen a récemment reçu le Prix national 2019 de CE pour l’ensemble de ses réalisations.

« Christilot a abordé chacun de ses rôles au cours de son parcours en dressage avec passion, engagement et une détermination inébranlable, estime Peters. Nous allons manquer sa présence dans les compétitions par équipe, nous lui souhaitons du succès pour ses prochains projets et nous avons hâte de découvrir le prochain groupe d’athlètes de talent qu’elle développera pour le Canada. »

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.