Gold-Medal Friendships for Ava Wong at the 2019 FEI Jumping Children’s Classics Final

Ava Wong (au centre, portant une casquette blanche) de Calgary en Alberta, a représenté le Canada à la Finale de la Classique Enfants de saut d’obstacles FEI 2019, du 17 au 21 avril 2019, à Tachkent en Ouzbékistan. En plus d’une médaille d’or par équipe, Ava s’est fait des amis à la maison des amitiés éternelles avec des athlètes de partout dans le monde.
Source : Reena Kaloti

« Nous avons tous eu une connexion instantanée et étions inséparables dès le premier jour », a déclaré Ava au sujet des 18 athlètes de catégorie Enfants qui ont participé à la finale. « Nous avons passé du temps ensemble et nous nous sommes soutenus tout au long de la compétition. C’était formidable de répondre à toutes leurs questions sur le Canada et d’en apprendre davantage sur leur pays. Nous avons joué au jeu ‘Préfèrerais-tu’ et l’une des questions était, ‘Préfèrerais-tu gagner ce concours et ne pas avoir les amitiés que tu t’es faites ici, ou plutôt arriver en dernier et garder les amitiés que tu t’es faites ?’. Chaque athlète a immédiatement choisi nos amitiés ! »

Les étoiles montantes du monde entier ont pu s’unir tout en admirant les magnifiques paysages de Tachkent, notamment le parc national Alisher Navoi, la tour de Tachkent et la Mosquée blanche mineure.

Gold-Medal Friendships for Ava Wong at the 2019 FEI Jumping Children’s Classics Final

Les athlètes de la Finale Enfants à la Mosquée blanche mineure, un des arrêts de leur visite de quatre heures des sites historiques et religieux de Tachkent.
Source : Reena Kaloti

« Tachkent était d’une beauté à couper le souffle et les gens y étaient si gentils et accueillants, commente Ava. Ils ont toujours fait tout leur possible pour nous aider et ont fait en sorte que notre expérience ne soit rien de moins qu’incroyable. »

Pendant la visite guidée et le reste de la semaine, Ava a aussi eu la chance de pratiquer l’espagnol qu’elle apprend actuellement à l’école. Parler avec des représentants du Mexique, de l’Argentine, du Paraguay et du Honduras a donné à Ava l’occasion de perfectionner son accent et d’améliorer son écoute. Ava a aussi appris des mots en russe et en afrikaans, et ses talents de chanteuse se sont grandement améliorés grâce au karaoké quotidien que les athlètes ont chanté dans l’autobus à destination et en provenance des sites de concours.

Sur le manège, Ava a aussi pu tirer plusieurs leçons en regardant ses concurrents. « Tous les athlètes étaient très talentueux et avaient des styles et des techniques d’attelage différentes. Nous avons tellement appris rien qu’en regardant les rondes des autres ! »

La Finale de la Classique Enfants a augmenté la pression en mettant les jeunes athlètes au défi de monter des chevaux inconnus fournis par le pays hôte. Ava a monté Crystal, un étalon Oldenburg de 10 ans appartenant à Abdurakhmon Abdullaev. Munis de gants SSG et d’un tapis de selle Ogilvy, les deux ont fait leurs preuves sur trois rondes de compétition et Ava a pu elle-même enseigner un ou deux trucs à ses nouveaux amis.

Gold-Medal Friendships for Ava Wong at the 2019 FEI Jumping Children’s Classics Final

En plus de la compétition acharnée, la Finale de la Classique Enfants a fait grimper les enchères en fournissant des chevaux du pays hôte à chaque cavalier. Pour sa première compétition sur un cheval emprunté, Ava a excellé avec Crystal.
Source : FEI/Richard Juilliart

« J’étais très heureuse et fière de ma performance, a dit Ava. Crystal avait un rythme incroyable et était super amusante à monter. Je n’avais jamais participé à une compétition sur un cheval tiré au sort auparavant, mais mon entraîneur, Rodney Tulloch, m’avait bien préparé avant la compétition. »

Les performances d’Ava et Crystal parmi les 10 meilleurs de la ronde de vitesse le 19 avril et la compétition de barrage du lendemain ont aidé l’équipe YMCA à remporter la médaille d’or. Les membres de l’équipe Ava, Mick Haunhorst (Allemagne), Camila Saad Vega (Mexique), et Miryokub Ismoilov (Ouzbékistan) ont effectué des rondes sans faute sur les deux jours pour terminer avec un score imbattable de zéro, suivi par Team We Don’t Understand English avec l’argent grâce à un pointage final de quatre fautes et Team Fifty-Fifty avec le bronze et un score de 20.

Gold-Medal Friendships for Ava Wong at the 2019 FEI Jumping Children’s Classics Final

L’équipe YMCA gagnante de la médaille d’or était la seule équipe dont les membres ont chacun exécuté deux rondes sans faute sur deux jours de compétition.
Gauche à droite: Mick Haunhorst, Ava, Camila Saad Vega, Miryokub Ismoilov
Source: Reena Kaloti

Ava a complété son expérience de la Finale de la Classique Enfants avec une honorable 12e place dans la compétition individuelle le 21 avril. De retour sur le territoire canadien, elle se concentre maintenant sur ses objectifs pour la saison 2019, progressant principalement vers la division 1,40 m et retournant aux Championnats nord-américains jeunesse avec Concelo (Con Cento x Cantus), son hongre westphalien de 13 ans. Bien que sa carrière équestre progresse, une partie du cœur d’Ava reste toujours en Ouzbékistan.

« C’est génial d’avoir de meilleurs amis partout dans le monde. Le plus difficile quand je suis revenue au Canada a été de quitter tous les nouveaux amis que je m’étais faits, a fait remarquer Ava. Nous étions tous très tristes et espérons pouvoir nous revoir un jour. Nous nous envoyons toujours des SMS tous les jours sur notre chat de groupe WhatsApp. Nous pensons avoir nos retrouvailles à Spruce Meadows dans le futur ! »

« J’ai beaucoup de chance de vivre au Canada. J’ai eu de nombreuses possibilités et j’ai été très honorée de représenter mon pays en finale. Je voudrais dire un grand merci à Rodney. Son dévouement à l’excellence et à mon activité de cavalière m’a aidé à atteindre beaucoup d’objectifs extraordinaires. J’aimerais aussi remercier ma famille pour tout le temps, l’amour et le soutien qu’elle m’a consacrés pour que mes rêves deviennent réalité. »

Gold-Medal Friendships for Ava Wong at the 2019 FEI Jumping Children’s Classics Final

Ava (à gauche) était soutenue sur le terrain par son entraîneur, Rodney Tulloch (à droite), et sa mère, Reena Kaloti.
Source : Reena Kaloti 

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.