Greg Greenough (Edmonton, Alberta) nous a marqués par son soutien et son leadership incroyables dans le milieu équestre national et international. Plusieurs se souviendront de lui pour sa carrière dans le secteur, mais la communauté équestre se souvient de lui comme un père dévoué envers sa fille, Gail Greenough, dont il a soutenu la carrière en saut d’obstacles. Il a été propriétaire de Mr. T., le cheval sur lequel elle a gravé l’histoire en devenant la première femme et la seule Nord-Américaine à remporter les Championnats du monde d’Aix-la-Chapelle (Allemagne), en 1986.

« Greg était un pionnier dans le milieu équestre canadien. Il a généreusement fait don de son temps et de son expertise et a énormément contribué à notre pays en faisant du bénévolat et en partageant sa vision et sa passion pour le changement », a déclaré la chef de la direction de CE, Meg Krueger, au sujet du dévouement de M. Greenough. « Il a occupé les fonctions de président de CE de 1984 à 1992 (alors connu sous le nom de Fédération équestre canadienne). Il a entretenu une longue relation avec le Comité olympique canadien et la FEI, et ce, tout au long de sa vie. Il a travaillé comme mentor auprès d’athlètes, de propriétaires, de chevaux et de nos organismes de sport et leur a offert plusieurs opportunités et un grand soutien. Sa vision a permis au sport équestre de prospérer et son héritage sera transmis dans les années à venir. »

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

Southern Pride (South Pacific x Carentio) était un étalon Holsteiner de 24 ans appartenant à Karen et Blair Cudmore de Heartland Farms (Bennington, Nebraska). Sous la selle de Karen Cudmore, il a représenté l’unifolié à de multiples concours, dont les finales de la Coupe du monde FEI de Genève (Suisse), en 2010. Le couple a également fait office de remplaçant aux Jeux panaméricains de 2007.

Mike Gallagher (Codys, Nouveau-Brunswick) était un chef de file dévoué dans le sport équestre, autant au Canada que sur la scène internationale. Il a été concurrent, entraîneur, organisateur de concours, juge et délégué technique. C’est avec fierté et enthousiasme qu’il a accompagné l’équipe équestre canadienne (EEC) en compétition internationale, notamment à titre de leader et chef d’équipe aux Jeux olympiques de 2004 (Athènes) et de 2008 (Beijing), de chef de mission aux Jeux équestres mondiaux de 2006 (Aix-la-Chapelle) et de leader de l’équipe équestre aux Jeux panaméricains de 2007 (Rio de Janeiro). En 2009, Mike Gallagher a été nommé à la présidence de CE.

La chef de la direction de CE, Meg Krueger, ne tarissait pas d’éloges envers M. Gallagher et son leadership : « Mike était un leader passionné qui défendait le sport équestre au Canada. Il a représenté notre pays partout dans le monde avec professionnalisme et a attiré la confiance et le respect des Canadiens et Canadiennes et de chefs de file mondiaux. Il prenait toujours le temps d’entraîner ses élèves, de soutenir les athlètes et de promouvoir des activités et des opportunités s’adressant autant aux athlètes débutants qu’aux athlètes de haute performance. Il était un chef de file précieux dans notre sport et il nous manque beaucoup. »

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

Nous nous souviendrons de Barbara Mitchell (Mono, Ontario) pour sa passion et son dévouement envers le milieu équestre à l’échelle nationale et internationale. Elle était une grande femme de cheval qui a fait don de son expertise tout au long de sa vie. CE lui a décerné le Prix pour l’ensemble des réalisations en 2018 en reconnaissance de son influence importante qui a amélioré la qualité, l’accessibilité et le professionnalisme dans le sport.

« Barbara était influente, percutante, emblématique, inspirante, confiante, forte, élégante et résiliente. Elle a non seulement enseigné à des générations d’athlètes de différentes disciplines équestres, mais elle nous a également tous et toutes aidés à devenir de meilleures personnes », a dit Helen Dillon, l’agente de développement des commandites et du financement de CE. « La communauté équestre et bien d’autres personnes ont été très attristées d’apprendre son départ et elle va nous manquer énormément. » 

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

Source : Michelle Dunn

Nous nous souviendrons de Jack Pemberton (Toronto, Ontario) pour son leadership incroyable dans le sport équestre. Il a fait partie de plus de 20 associations équestres au cours de sa vie. Il a assisté à la toute première réunion de la Carriage Association of America, en 1960, au sein de laquelle il a occupé divers rôles importants. En 1968, il a représenté le Canada en attelage et s’est impliqué comme juge d’attelage et président du comité d’attelage de la FEI. M. Pemberton a reçu le Prix pour l’ensemble des réalisations de CE en 2007.

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

La Dr Lee Garrod était une athlète de paradressage canadienne, la propriétaire d’un cheval paralympique (Sandrino), une vétérinaire et une experte en soins intensifs des animaux et en médecine cardiovasculaire et thoracique. Originaire de l’Ontario, elle avait élu domicile au New Hampshire. Elle a reçu son diplôme de l’Université de Guelph en 1989 et a terminé sa résidence à l’Université Tufts au Massachusetts en 1993. Elle a dirigé plusieurs cliniques et hôpitaux vétérinaires prospères en Nouvelle-Angleterre pendant trois décennies.

« Travailler avec Lee était formidable. Elle était une collaboratrice merveilleuse qui voulait toujours appuyer les activités de développement de l’équipe », a dit Clive Milkins, le conseiller technique de paradressage de CE. « Son partenariat avec Jonny (Question) était beau à voir, puisque Lee était une femme de cheval extraordinaire. Elle était plaisante et facile à entraîner. Repose-toi bien ma chère amie, tu vas grandement nous manquer. » 

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

Source : Susan Stickle

Pop Art (Amsterdam x Cabochon) était un hongre warmblood néerlandais appartenant à Moreen Nicoll et Rusty Holzer et était un membre cher de la famille Holzer. « Poppy » s’est retiré des compétitions majeures en novembre 2012 après avoir fait équipe avec Ashley Holzer, athlète olympique à quatre reprises, notamment aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, à la finale de la Coupe du monde FEI 2009 à Las Vegas et aux Jeux équestres mondiaux FEI 2010 à Lexington.

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

Don Barnes (Hamilton, Ontario) était un chef de file de la communauté de dressage. Il a occupé les fonctions de juge de dressage de CE pendant plus de quatre décennies et celles de commissaire pendant près de vingt ans. Il a également aidé à organiser de nombreux concours et a présidé les Championnats nationaux de dressage du Canada et les Championnats de dressage de l’Ontario. Il était bien connu comme président de la Canadian Dressage Owners and Riders Association (CADORA Inc.) et de CADORA Ontario, rôles qu’il a conservés entre 1992 et 2020.

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

Source : CADORA Inc. Facebook

Toni Thompson, femme de cheval, mentor et chef de file accomplie de la communauté équestre canadienne.

Toni Thompson, connue de beaucoup pour son organisation assidue et sa direction inébranlable de poney-clubs, de sociétés de chevaux légers et de CADORA, entre autres, était l’une des bénévoles de longue date les plus dévouées de la communauté. Passionnée par les chevaux, l’enseignement et l’apprentissage, elle était à l’aise aussi bien en selle anglaise qu’en selle western.

Plus tard dans sa carrière, en plus de travailler comme examinatrice de niveau « A » et de former des élèves au Leitchcroft Pony Club de Thornhill, elle a enseigné au Humber College et a fait partie du comité consultatif des études équines de l’école. Elle a également été directrice d’Ontario Equestrian et de CE (alors la Fédération équestre canadienne) pendant plusieurs années. Mme Thompson a aussi été directrice de la compétition pour les Championnats du monde de dressage de 1984 et a organisé plusieurs concours de dressage à la Royal Agricultural Winter Fair.

Kilrodan Abbott (Clover x Leabeg) était un hongre Sport Horse irlandais appartenant à Peter et Susan Barry (Dunham, Québec). Peter et lui ont représenté le Canada dans les épreuves par équipes des Jeux olympiques de Londres, en 2012, ainsi qu’aux Jeux équestres mondiaux de la Normandie (France), en 2014. Le duo a également complété le prestigieux Kentucky Three-Day Event de Lexington (Kentucky) à quatre reprises et le CCI 5*-L de Pau (France), en 2013.

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

Jane Casselman (Campbellville, Ontario) avait, depuis les années 90, une grande influence sur le secteur et le sport en tant qu’organisatrice de concours. Propriétaire et exploitante de la Touch and Go Farms, Mme Casselman a encadré et entraîné plusieurs athlètes. Elle était également connue pour l’organisation des Lollipop Shows, un circuit d’entraînement tenu dans la région du Grand Toronto.

« Jane était une femme de cheval inspirante. Je me souviendrai toujours de son optimisme et du fait qu’elle était toujours ravie de donner un coup de main », a dit Sophie Balogh, la coordonnatrice, Éducation en ligne de CE. « Elle a eu une grande influence positive sur les vies de plusieurs jeunes athlètes équestres. Elle sera toujours ma mentore et mon amie et elle nous manque beaucoup. »

In Memoriam: Remembering those we lost in 2022

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.