Lexington (Virginie), le 1er novembre 2021 – L’athlète aux deux participations olympiques, Jessica Phoenix (Cannington, Ontario), a terminé en tête de la cohorte canadienne dans le cadre des Virginia International Horse Trials qui se déroulaient au Virginia Horse Center (Lexington, Virginie) du 28 au 31 octobre 2021.

Participant à la division CCI3*-L, Phoenix était aux commandes de trois chevaux, avec lesquels elle a décroché une cinquième place (Tugce), une septième (Mighty Mouse) et une dix-septième (Shaitani). Les aspirants à la victoire étaient au nombre de 21 dans cette division qui a été dominée du début à la fin par Ariel Grald (États-Unis) sur Diara (26,4 points de pénalité). Ariel Grald a aussi affiché 27,9 points de pénalité sur sa seconde monture, Isla de Coco, ce qui lui a valu la deuxième place.

Au terme de la phase initiale de dressage, Phoenix était à égalité en troisième position (27,9) sur Tugce (Domherr x Chico’s Boy), sa Brandebourgeoise de huit ans. Elle a ensuite franchi sans anicroche le parcours de cross-country du concepteur néozélandais Andrew Bowles, mais un dépassement de temps a fait passer son résultat provisoire à 29,9. Une barre délogée lors de la phase de saut d’obstacles du dimanche a légèrement alourdi son résultat final (33,9). Phoenix et Tugce se sont ainsi installées parmi les cinq premiers de l’épreuve. 

Canada’s Jessica Phoenix Posts Top Finishes at Virginia Horse Trials

Le 31 octobre 2021, la double Olympienne Jessica Phoenix (Cannington, Ontario) a terminé parmi les cinq premiers sur Tugce, dans la division CCI3*-L des Virginia International Horse Trials.
Source : Anthony Trollope de RedBayStock.com, www.RedBayStock.com

« J’étais ravie de sa performance », a dit Jessica Phoenix qui a représenté le Canada à de nombreuses occasions lors de grands Jeux. « Elle a fait la preuve de ses habiletés de calibre mondial du début à la fin. C’est une jument qui a un esprit de compétition très développé; elle sait ce qu’elle a à faire dans les trois phases et elle n’aime pas que j’intervienne. Elle est formidable! »

Tugce lui avait été envoyée pour être vendue comme cheval de chasse espoir.

« Je l’ai montée lorsqu’elle est arrivée chez moi et j’ai tout de suite décidé de l’acquérir », a expliqué l’Olympienne. « Elle ne convenait pas du tout comme chasseur, car elle est véritablement un cheval de concours complet. Je venais tout juste de vendre l’un de mes chevaux alors je l’ai achetée avec cet argent. »

« Tugce est en quelque sorte la version féminine de Pavarotti », a ajouté la cavalière de 37 ans au sujet de l’un des meilleurs chevaux qu’elle a eus au cours de sa carrière, Pavarotti, qui a remporté cinq médailles aux Jeux panaméricains. « J’étais enchantée de la présenter en Virginie et de concourir au niveau FEI. J’ai hâte à l’an prochain, car nous accèderons au niveau quatre-étoiles. Je crois qu’elle fera un travail exceptionnel pour le Canada. »

Canada’s Jessica Phoenix Posts Top Finishes at Virginia Horse Trials

Jessica Phoenix (Cannington, Ontario) a dirigé Mighty Mouse, le cheval de Saskia Goedhart, vers la septième position de la division CCI3*-L des Virginia International Horse Trials de Lexington (Virginie).
Source : Anthony Trollope de RedBayStock.com, www.RedBayStock.com

Après le dressage, Phoenix occupait la neuvième place sur Mighty Mouse avec un résultat de 32,1. Le samedi, un cross-country sans faute ni dépassement de temps et le dimanche, une phase de saut d’obstacles avec une seule erreur, ont propulsé le couple vers la septième position avec un score final de 36,1.

« Mighty Mouse est la propriété de ma cliente, Saskia Goedhart », a indiqué Jessica Phoenix au sujet du Warmblood d’origine australienne âgé de 12 ans (Contenda x Jubilee Bay). « Elle se l’est procuré en Australie auprès de Shane Rose et a gravi les échelons jusqu’au niveau préliminaire avec lui. Elle a un emploi très prenant et n’a pas toujours le temps d’aller en compétition, mais elle fait elle-même l’entraînement sur le plat, ce qui représente environ 70 pour cent du travail avec “Mouse”, tandis que je m’occupe de la mise en forme et de l’entraînement à l’obstacle. C’est un travail d’équipe. Il est tellement gratifiant d’entraîner Saskia sur “Mouse” et de le présenter à ce niveau, sans parler de son résultat parmi les dix premiers qui est tout à fait génial, étant donné qu’il s’agit de sa première longue épreuve trois-étoiles. »

« Il a beaucoup de talent », a-t-elle poursuivi. « Il veut absolument réussir. Avec lui, je dois m’asseoir, lui montrer la direction à prendre et ne pas trop parler. C’est un bonheur pour ce cheval de franchir les trois phases. De retour à l’écurie, il nous fait gentiment la bise. Il est doux et agréable, autant à pied que sous la selle. »

Au sujet de la compétition dans le cadre des Virginia International Horse Trials, Jessica Phoenix a précisé que c’est une grande mise en forme pour les chevaux. « Il y a de longues distances à couvrir sur ce site. Le parcours de cross était très technique. Il était conçu pour donner un excellent exercice aux chevaux sans les exténuer. La surface était parfaite pour le cross-country et ils venaient d’aménager une nouvelle carrière pour le saut d’obstacles. C’était une excellente façon de conclure le week-end. »

En plus de concourir, Phoenix entraînait trois athlètes canadiennes : Melissa Boutin, 31 ans, d’Ascot Corner (Québec) sur Obeah Dancer GS, ainsi que Hanna Bundy, 27 ans, de Toronto (Ontario) sur Lovely Assistant. Elles ont toutes deux rejoint le top 10 dans la division CCI3*-S, tandis que Claudia Iannuccilli, 42 ans, de Wentworth (Québec) participait à la division CCI2*-L sur Gregory the Great, un pur-sang canadien qu’elle a acheté à sa sortie de la piste de course.

De l’autre côté de l’Atlantique, le Canada était représenté par Mike Winter, 47 ans, au concours CCI5* Les 5 Étoiles de Pau, qui se tenait du 28 au 31 octobre à Pau, en France. Cet athlète olympique originaire de Toronto (Ontario), qui est actuellement basé à Cirencester, en Angleterre, s’est classé 25e avec un score de 61,3 points de pénalité sur El Mundo (Numero Uno x Calvaro F.C.), un Warmblood néerlandais de 11 ans qu’il possède avec son épouse, Emma Winter, et Jonathan Nelson. L’épreuve CCI5*-L de Pau fait partie d’une petite poignée de cinq-étoiles qui ont lieu actuellement dans le monde. Disputée par 46 participants cette année, elle a été remportée par le Néozélandais Tim Price sur Falco.

Pour en savoir plus sur les Virginia International Horse Trials, veuillez visiter http://vahorsetrials.com/ (en anglais seulement).

– 30 –

Pour obtenir des photos de haute résolution, veuillez envoyer un courriel à communications@equestrian.ca

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.