Dans le but de minimiser la transmission du coronavirus (COVID-19), Canada Équestre (CE) et les organisations provinciales et territoriales de sport (OPTS), en lien avec les recommandations des autorités de la santé publique, recommandent les bonnes pratiques suivantes concernant les opérations des installations équestres.

En raison des recommandations des autorités fédérales, provinciales/territoriales et locales sur les déplacements de personne, en plus de la décision de plusieurs provinces et territoires de déclarer l’état d’urgence, CE et les OPTS recommandent fortement aux établissements qui accueillent des activités équestres, incluant entre autres les installations de pension et de cours d’équitation, de cesser toutes les activités ouvertes au public et non essentielles jusqu’à ce que les autorités gouvernementales donnent le feu vert à la reprise des activités.

De plus, puisque les différents paliers gouvernementaux canadiens ont tous annoncé publiquement et à maintes reprises que tout le monde au pays devrait pratiquer la distanciation sociale pour réduire son exposition aux autres et que le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que « tous les Canadiens devraient rester chez eux », CE et les OPTS recommandent aux établissements qui accueillent des activités équestres de limiter l’accès à leurs installations au personnel essentiel au fonctionnement des installations et à la prise en charge de nos partenaires équins. Ce personnel inclut les propriétaires d’établissements, les gestionnaires d’établissements, les gardiens de chevaux, les prestataires de services essentiels (par exemple : vétérinaires, maréchaux-ferrants) et les pensionnaires ou propriétaires lorsqu’ils offrent un service essentiel au maintien des normes de soins minimales*. Le personnel non essentiel, ce qui inclut les étudiants, les amis, la famille, le public et les pensionnaires ou propriétaires lorsqu’ils n’offrent pas un service essentiel au maintien des normes de soins minimales*, est encouragé à demeurer à l’extérieur de l’entièreté de la propriété.

*Les individus doivent continuer d’exercer leurs activités conformément aux normes minimales de santé énoncées dans le Code de pratique du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage afin de nourrir, prendre soin et faire bouger les chevaux.

Tous les centres équestres sont encouragés à revoir leurs mesures de biosécurité et la gestion des horaires de leurs employés. Dans la mesure du possible, les centres équestres sont encouragés à répartir les soins prodigués aux équidés en au moins deux équipes en roulement afin d’assurer la continuité des soins appropriés. Ainsi, si un membre ou une équipe devait s’isoler volontairement ou être placé en quarantaine, l’(les) autre(s) équipe(s) pourront assurer la continuité des soins pour les chevaux sur place.

De plus, CE et les OPTS recommandent bonnes pratiques suivantes :

  • Respecter les réglementations gouvernementales applicables (par exemple : celles dictées par l’état d’urgence);
  • Respecter les recommandations applicables en matière de distanciation sociale et d’hygiène des autorités sanitaires locales, provinciales/territoriales et fédérales;
  • Toute personne présentant des symptômes de la maladie doit rester à la maison et s’isoler pendant 14 jours pour respecter les directives des autorités locales, provinciales/territoriales et fédérales;
  • Le niveau de risque encouru dans les sports équestres étant élevé; afin de réduire la demande sur le système de santé déjà surchargé; des précautions doivent être prises pour réduire les risques d’accident; et,
  • Contacter votre compagnie d’assurance si vous avez des questions concernant votre couverture en assurance. Des feuillets d’informations de la part des compagnies d’assurances seront disponibles par le biais de la déclaration en ligne de CE sur la COVID-19.

Comme membres de la communauté équestre canadienne, nous comprenons tous ceux qui sont profondément touchés par cette situation et nous sommes pleinement conscients des graves implications financières de cette suspension d’activités commerciales. CE et les OPTS travaillent avec diligence pour comprendre et se préparer aux effets à court et à long terme de la pandémie de la COVID-19 sur l’industrie équestre. Nous examinons et prônerons d’éventuelles solutions d’atténuation des pertes financières auprès des organismes de réglementation appropriés tout en priorisant la santé et la sécurité de notre communauté.

CE et les OPTS fournissent tous les efforts nécessaires afin d’assurer une communication continue, approfondie et à jour concernant la pandémie du coronavirus (COVID-19). La déclaration complète de CE sur la COVID-19, mise à jour régulièrement, se trouve sur notre site internet en cliquant ici. Pour la liste complète d’ateliers et d’événements annulés/reportés, veuillez cliquer ici.

Merci pour votre coopération et votre engagement alors que nous travaillons attentivement à garder notre communauté en sécurité et informée pendant la crise de la COVID-19. Nous comptons sur chaque membre de la communauté équestre canadienne pour prendre des décisions responsables en fonction de l’information disponible, des conditions dans votre région géographique et des recommandations de vos autorités locales de santé publique.

COVID-19 and Equestrian Facility Operations

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.