Ottawa (Ontario), le 14 décembre 2020 — Canada Équestre (CE) a instauré des mesures révisées au statut d’entraîneur(e) titulaire d’une licence afin d’assurer une expérience sécuritaire, accueillante et inclusive pour toutes les sportives et tous les sportifs équestres. Le nouveau programme de statut d’entraîneur de la fédération nationale est inspiré de l’initiative Sport sécuritaire du gouvernement fédéral et a été conçu en vue de fournir la formation et la vérification des antécédents nécessaires aux entraîneures et entraîneurs afin d’améliorer l’expérience équestre au Canada et d’assurer la sécurité de toutes les parties concernées. Le processus de demande débutera en même temps que le renouvellement des licences sportives de CE. Les premiers statuts d’entraîneur(e) seront octroyés le 15 janvier 2021.

« Notre devoir en tant que commissaire équestre est de partager notre passion pour que les futures générations puissent profiter de l’expérience unique que notre sport a à offrir. Pour ce faire, nous devons demeurer unis afin d’offrir des environnements équestres sécuritaires, respectueux et inclusifs. Cela implique la mise en œuvre de normes d’entraînement », explique Meg Krueger, la présidente de CE.

En 2018, le ministre des Sciences et des Sports a instauré Sport sécuritaire, lequel comprend des mesures contre le harcèlement, la maltraitance et la discrimination dans le milieu du sport. Le nouveau programme de CE va de pair avec cette initiative et veille à ce que les sports équestres au Canada soient pratiqués dans le respect des normes de sécurité et de vérification des antécédents, le tout en vue de créer un environnement sécuritaire pour les entraîneures et entraîneurs, les athlètes et les familles qui apprécient ce sport. Cette initiative comprend la gestion des plaintes par des tiers et une formation sur le sport sécuritaire qui fournit notamment aux entraîneures et entraîneurs les outils nécessaires au renforcement de la confiance des athlètes et à la promotion du bien-être physique et mental.

Grâce à ce nouveau programme, les entraîneures et entraîneurs peuvent faire une demande pour l’un des statuts suivants :

  • Statut d’entraîneur(e) enregistré(e) : Ce statut vise les entraîneures et entraîneurs et les instructrices et instructeurs « auto-déclarés », dont celles et ceux qui sont en voie d’obtenir une certification d’entraîneur(e). Cela comprend également celles et ceux qui sont nouveaux dans le domaine de l’entraînement équestre et qui vont travailler aux côtés d’une entraîneure ou d’un entraîneur d’expérience. Ce statut peut également être choisi par les personnes possédant une formation formelle ou une vaste expérience, et ce, jusqu’à ce que le statut d’entraîneur(e) titulaire d’une licence devienne obligatoire.
  • Statut d’entraîneur(e) titulaire d’une licence : Ce statut vise les entraîneures et entraîneurs ayant une expérience vérifiée. Il peut s’agir d’une certification formelle, d’une formation ou d’une expérience pratique validée. Les candidates et candidats doivent être véritablement actifs dans le secteur de l’enseignement et de l’entraînement équestres.

Equestrian Canada Launches Coach Status Program

Le statut d’entraîneur(e) titulaire d’une licence comprend également une couverture d’assurance pour frais juridiques qui donne un accès illimité à une ligne d’assistance juridique. Les entraîneures et entraîneurs peuvent appeler la ligne d’assistance juridique pour recevoir de l’aide générale sur toute question d’ordre juridique, que cette dernière soit couverte par la police ou non. Cette police couvre les frais juridiques liés à des allégations d’abus potentiel dans le cadre d’incidents qui se produisent au Canada. Les limites de couverture sont de 25 000 $ par événement et d’un maximum de 50 000 $ par entraîneur(e) titulaire d’une licence et par année d’assurance. La police d’assurance pour frais juridiques pour entraîneur(e)s titulaires d’une licence permet à l’assurée ou l’assuré de bien gérer les risques juridiques dans le cas où elle ou il serait confronté à un problème juridique imprévu. Nous sommes fiers de fournir ce service avec le statut d’entraîneur(e) titulaire d’une licence afin d’assurer davantage la sécurité des entraîneures et entraîneurs et de les soutenir.

« Peu de gens ont plus d’influence que les entraîneures et entraîneurs quant au développement des jeunes athlètes équestres. Cela est vrai non seulement au niveau de la compétence équestre de ces dernières et derniers, mais également sur le plan de leur identité, qui est forgée par le biais d’un environnement propice à la prise de confiance, au développement de leur caractère et aux occasions de nouer des liens bienveillants et compatissants avec leurs partenaires équins et d’autres athlètes équestres », remarque Douglas Duncan, le directeur du développement du sport. « C’est pourquoi le statut d’entraîneur(e) reconnu joue un rôle important dans la mise en œuvre d’un environnement accueillant pour toutes les participantes et tous les participants qui reflète la qualité et le professionnalisme des entraîneures et entraîneurs équestres du Canada. »

CE va instaurer le nouveau programme de statut d’entraîneur en plusieurs phases au cours des quatre prochaines années. Les entraîneures et entraîneurs qui désirent donner des programmes de CE, tels que le programme Apprenti Cavalier, devront d’abord obtenir leur statut d’entraîneur(e) titulaire d’une licence en 2021. Le statut d’entraîneur ne sera pas formellement exigé dans le cadre de concours sanctionnés par CE en 2021. Nous recommandons toutefois aux entraîneures et entraîneurs de tirer profit de l’année 2021 pour se familiariser avec les nouveaux statuts d’entraîneur(e)s et pour déposer une demande pour le statut approprié. D’ici 2025, toutes les entraîneures et tous les entraîneurs devront être certifiés pour obtenir le statut d’entraîneur(e) titulaire d’une licence valide qui sera requis.

CE s’engage à créer une expérience sécuritaire et de haute qualité pour toutes les sportives et tous les sportifs équestres au pays. Le nouveau programme de statut d’entraîneur reflète cet engagement et est un investissement pour l’avenir des sports équestres au Canada.

Pour en savoir plus sur le nouveau programme de statut d’entraîneur(e), veuillez visiter notre site Web

À propos de Canada Équestre

Organe directeur national des sports équestres, Canada Équestre (CE) a le mandat de représenter, de promouvoir et de faire progresser les sports équestres au pays et de défendre les intérêts des animaux, de la communauté et de l’industrie. Rassemblant plus de 18 000 titulaires de licence sportive, quelque 90 000 participantes et participants inscrits, 11 organismes provinciaux et territoriaux de sports partenaires et plus de 10 organisations nationales affiliées, CE est un important contributeur à la santé et à la prospérité de l’industrie équestre et équine canadienne.

Pour en savoir plus sur le programme de statut d’entraîneur(e), veuillez communiquer avec coaching@equestrian.ca.

– 30 –

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.