Canada Équestre (CE) présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis des commissaires, entraîneur(e)s, athlètes, bénévoles et membres de la communauté qui nous ont quittés en 2021.


Larissa, dite la « dame de fer », était une jument de concours complet canadienne de 32 ans appartenant à Franz et Elke Hollenbach. Elle a passé les deux dernières années de sa vie aux soins de Sandra Ammonn. Larissa (Target x Hemmingway) et son partenaire Bruce Mandeville ont porté la feuille d’érable à plusieurs concours internationaux, dont les Jeux olympiques de Sydney 2000, les Jeux olympiques d’Athènes 2004 et les Jeux équestres mondiaux de 2002. Le cavalier et sa monture alezane ont également décroché une médaille d’argent par équipe aux Jeux panaméricains de 2003, après n’avoir commis aucune faute lors de la phase de saut d’obstacles.

« Quiconque a rencontré Larissa a été influencé par elle, et elle a fait de tout le monde, y compris moi-même, de meilleurs membres de la communauté équestre. Elle était totalement unique en son genre », a déclaré M. Mandeville.


Sharon MacBay, une résidente de Caledonia (Ontario), était une commissaire de saut d’obstacles de la FEI, une commissaire sénior de CE, et une juge de chasse et de saut d’obstacles sénior de CE.

« Sharon était une officielle de CE hautement respectée qui était à la fois commissaire et juge. Elle était une officielle de CE depuis 1993 », a affirmé Rachel Huebert, la directrice, Opérations sportives de CE.


Gary Chalmers était un organisateur de concours de CE de longue date de Saint-Lazare (Québec) et le mari de Patricia Chalmers, une commissaire de CE et de la FEI.

Fleur Tipton, la gestionnaire, Concours complet de CE se souvient « qu’il a été un hôte formidable lors des Harmony Horse Trials et a joué un rôle essentiel dans le développement du concours complet au Québec et dans l’est du Canada. »


Eva Maria Pracht (Stouffvile, Ontario) était la fille de l’Olympien allemand Josef Neckermann. Un an après son arrivée au Canada, en 1981, elle a représenté son nouveau pays de résidence aux Jeux équestres mondiaux. Elle a ensuite fait ses débuts olympiques aux Jeux de Los Angeles 1984 aux rênes de Little Joe. Mme Pracht a ouvert le Canada au dressage. Elle a tenu les Championnats du monde sur son propre site équestre, International Equestrian Sport Services Ltd., à Cedar Valley (Ontario) et s’y est classée parmi les trois premiers avec Emirage, son Warmblood suédois.

Le couple a aidé l’équipe canadienne de dressage à remporter l’or aux Jeux panaméricains d’Indianapolis, en 1987, avant de dérober la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Séoul 1988. Mme Pracht a ensuite poursuivi sa brillante carrière en entraînant des athlètes canadiens de haut niveau.

À la mémoire d’Eva Maria Pracht (1937-2021)

« En tant qu’athlète, entraîneure, organisatrice de concours et promotrice infatigable, Eva Maria Pracht a façonné la discipline de dressage au Canada et lui a insufflé sa prospérité actuelle. Nous sommes heureux de voir que plusieurs de ses élèves sont toujours en selle et transmettent ses enseignements et son héritage aux générations à venir », a affirmé Meg Krueger, la chef de la direction de CE.

In Memoriam: Remembering those we lost in 2021

Eva Maria Pracht et sa fille Martina Pracht à un concours de dressage en 2019.
Source : Cealy Tetley


Ultimo (Invasor III x Teodoro), un hongre andalou de 14 ans de Langley (Colombie-Britannique), a fait ses débuts en compétition de paradressage aux Jeux de Tryon 2017 sous la selle de Winona Hartvikson, qui le possédait en copropriété avec Jane MacDonald. Le couple s’est emparé de la deuxième et troisième place. Il a ensuite représenté le Canada aux Jeux équestres mondiaux de 2018, où Ultimo a été désigné comme le cheval canadien ayant obtenu la meilleure note en sport para-équestre. Le duo a conclu sa dernière saison ensemble au CPEDI 3* de Wellington, en 2019, avec une troisième et une quatrième place.

« Ultimo et Winona étaient des concurrents féroces à chacun de leurs concours. Leur harmonie et leur complicité étaient formidables à regarder. Ensemble, ils ont reçu plusieurs rubans rouges et ont atteint des notes supérieures à 73 % », a expliqué Christine Peters, la gestionnaire principale, Disciplines de dressage olympique et paralympique de CE. « Ultimo laisse de nombreuses personnes derrière lui et sera à jamais chéri en tant que membre de l’équipe équestre canadienne. »    

In Memoriam: Remembering those we lost in 2021

Winona Hartvikson et Ultimo aux Jeux équestres mondiaux de Tryon 2018.
Source : Cealy Tetley


Robin Hahn était un cavalier de concours complet chevronné de Lumby (Colombie-Britannique) qui a reçu de nombreux prix et remporté plusieurs championnats sur les scènes nationale et internationale. M. Hahn a représenté l’unifolié à trois Jeux olympiques, dont les Jeux de Mexico 1968, les Jeux de Munich 1972 et les Jeux de Montréal 1976. Il a également porté la feuille d’érable aux Jeux panaméricains de 1967.

« Le Canada est redevable à M. Hahn pour sa contribution au développement du concours complet dans tout le pays », a dit Fleur Tipton, la gestionnaire, Concours complet de CE.

À la mémoire de Robin Hahn (1993-2021)


Dixson était un Warmblood belge de Cheltenham (Ontario) ayant remporté de nombreuses épreuves de Coupe des nations et de niveau Grand Prix sous la selle de Ian Millar. Son cavalier, qui a maintenant dix Jeux olympiques à son actif, a fait équipe avec lui de 2013 à 2018. Dixson (Vigo D Arsouilles Stx x Olisco), qui appartenait à Ariel Grange de Lothlorien Farm, a aidé son partenaire et l’équipe canadienne de saut d’obstacles à remporter l’or pour sa nation aux Jeux panaméricains de 2015.

« Leur travail d’équipe était impressionnant. Ils ont aidé Équipe Canada à décrocher plusieurs victoires au fil des années », a affirmé Karen Hendry-Ouellette, la gestionnaire, Saut d’obstacles de CE. « Nous sommes toutes et tous très chanceux d’avoir pu partager ces formidables victoires avec ce couple. Un grand merci à Ariel Grange et à son équipe, ancienne et actuelle, de Lothlorien Farm, qui ont permis à Dixson de joindre l’équipe canadienne de saut d’obstacles. »

À la mémoire de Dixson (2003-2021)

In Memoriam: Remembering those we lost in 2021

Lothlorien Farm et la propriétaire, Ariel Grange rendent hommage à Dixson (message en anglais).
Source : Page Facebook de Lothlorien Farm


Manfred Rau (London, Ontario) était un commissaire et juge national sénior de CE et un commissaire et juge de la FEI dévoué. M. Rau a possédé des chevaux durant plus de 50 ans et a occupé ses fonctions d’officiel dans des concours équestres durant 40 ans. Il a toujours mis le bien-être des chevaux en premier.


Harriet Cherry (Ottawa, Ontario) a reçu le Prix pour l’ensemble des réalisations de Canada Équestre (CE) en 2018 en l’honneur de sa longue et brillante carrière d’officielle. Elle a entamé ses fonctions en 1981 et a pris sa retraite à l’âge de 88 ans. Forte de ses nombreuses certifications de CE, cette grande dame a laissé sa marque partout au Canada et dans le monde. Elle est devenue la première commissaire canadienne de la FEI en 1993.

« Harriet était un véritable rayon de lumière pour le monde équestre canadien. Elle va beaucoup nous manquer », a dit Meg Krueger, la chef de la direction de CE. « Son travail acharné a contribué à la progression de notre sport. Nous allons honorer son héritage, et ce, pour les années à venir ».

À la mémoire de Harriet Cherry (1931-2021)


Anne Kossatz (Walter Falls, Ontario) était une commissaire sénior de dressage et de chasse/saut d’obstacles de CE, ainsi qu’une commissaire de saut d’obstacles de niveau 1 de la FEI.

« Elle avait une joie de vivre incroyable et profitait de la vie au maximum. Son amour pour les chevaux représentait sa plus grande passion. Elle était membre du conseil d’administration de Ontario Equestrian et une commissaire de la Fédération Equestre Internationale (FEI). »


Fancianna (Fancy) était une jument croisée frison et andalou qui appartenait à Robyn Andrews (St-John, Terre-Neuve-et-Labrador). Cette dernière l’a montée avec succès dans des concours FEI de partout dans le monde, dont les Jeux équestres mondiaux de Caen 2014 et les Jeux paralympiques de Rio 2016. Le couple a obtenu d’excellents résultats et a remporté le prix du Cheval de paradressage de l’année de CE avant leur retraite de la compétition, en 2018. Mme Andrews disait que Fancianna était « ses jambes », puisque sa jument baie bien-aimée avait bien pris soin d’elle au cours des années et lui avait permis de réaliser ses rêves les plus fous.

« Fancy respectait les autres. Elle travaillait fort et était très honnête; une vraie Canadienne », a affirmé Clive Milkins, le conseiller technique de paradressage de CE. « Elle était une membre fiable de l’équipe; elle livrait toujours de bonnes performances de façon sécuritaire. Elle va vraiment nous manquer. »

In Memoriam: Remembering those we lost in 2021

Robyn Andrews et Fancianna durant une épreuve individuelle des Jeux paralympiques de Rio 2016.
Source : Jon Stroud Media


Deirdre Wright (Belfountain, Ontario) était une défenseure de la conservation des terres agricoles. Elle était d’ailleurs la première donatrice de servitude et une défenseure de longue date du Ontario Farmland Trust (OFT). Mme Wright adorait vivre sur une ferme et a déménagé sur sa propre propriété, Belain Farms, avec son défunt époux en 1970.

En mettant en œuvre son projet de protection des terres, Mme Wright a dit au personnel du OFT qu’elle se sentait poussée à agir : « Lorsque je regarde autour de moi, je vois des terres qui sont exploitées et des fermiers et fermières qui perdent leurs propriétés. Je veux faire une différence et contribuer à la conservation des espaces verts et des terres agricoles pour le futur. »


Charmaine Bergman (Prince Albert, Saskatchewan) était une membre appréciée du comité du développement de l’industrie équine de CE et une membre votante de catégorie C. Mme Bergman a travaillé durant plus de vingt ans au sein de la CWHBA (Canadian Warmblood Horse Breeders Association) et a notamment occupé les fonctions de présidente de la section de la Saskatchewan, de secrétaire-trésorière nationale, d’inspectrice principale et de juge qualifiée pour les International Young Breeders. Sur le plan personnel, elle entretenait un lien avec l’industrie grâce à ses rôles d’éleveuse, d’étalonnière et de cavalière accomplie en dressage.

« Charmaine était une femme de cheval et éleveuse dévouée et une grande défenseure du Warmblood canadien », a exprimé Kristy Laroche, la directrice, Industrie et développement des équidés actifs de CE. « En tant que bénévole, elle avait toujours une attitude positive et orientée vers les solutions. Cela nous a permis d’accomplir de grandes choses, telles que le projet d’identification et de traçabilité des équidés. Charmaine s’impliquait dans l’industrie équine avec force et compassion. Elle était une grande amie et elle manque grandement à CE. »

À la mémoire de Charmaine Bergman


Julie Tattersall était une sportive équestre très respectée de New Tecumseth (Ontario) qui s’impliquait dans plusieurs secteurs de l’industrie. Elle était une cavalière, une entraîneure et une éleveuse de Thoroughbreds, de poneys Welsh et de chasseurs-sauteurs.

« Julie Tattersall était une femme de cheval formidable qui partageait son humour, sa franchise, ses histoires et son amour de la communauté. Elle va nous manquer. » a dit Helen Dillon, Sanctions et services aux compétitions de CE. « Elle avait un charme unique et était pleine d’esprit. Elle faisait sourire toutes les personnes qu’elle rencontrait. Je désire offrir mes plus sincères condoléances à sa famille et à ceux et celles qui ont eu le privilège de la connaître. »

In Memoriam: Remembering those we lost in 2021

Source : Roadhouse & Rose Funeral Home 


Susan Jamieson, de Red Scarf Equestrian Inc., s’est impliquée de diverses manières au sein de l’industrie équine durant de nombreuses années. Mme Jamieson présentait sa propre émission de radio sur son amour pour les chevaux. Elle participait également à des balados et contribuait à des médias traditionnels et des reportages.

« La communauté équestre a perdu une entrepreneure très passionnée qui était couronnée de succès. Elle a offert des discussions et histoires exceptionnelles à Red Scarf Equestrian Inc. qui ont été entendues partout au Canada. Elle va nous manquer », a déclaré Meg Kruger, la chef de la direction de CE. 

In Memoriam: Remembering those we lost in 2021

Source : Page Facebook de Red Scarf Equestrian Inc (message en anglais).

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.